- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Cantine scolaire : Saint-Etienne introduit les repas végétariens dans ses écoles

cantine scolaire saint etienne [1]
Gaël Perdriau, maire UMP de Saint-Etienne (42)

C’est une mesure qui va plaire aux associations de défense du bien-être animal, aux végétariens et aux partisans d’une agriculture locale soutenue par les pouvoirs publics, ainsi qu’à ceux qui militent depuis des années pour l’introduction de plats végétariens dans l’alimentation des écoliers, collégiens, lycéens.

Un menu végétarien tous les jours

A Saint-Etienne, dans le département de la Loire, le conseil municipal du 1er décembre 2014 a voté la mise en place de repas végétariens tous les jours de la semaine dans l’ensemble des cantines scolaires de la ville. Concrètement, à partir de janvier 2015, deux types de menu seront proposés chaque jour de la semaine : végétarien ou viande-poisson.

« Les menus végétariens proposés dans les cantines sont élaborés par des diététiciens. »

« Sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge au développement durable ainsi qu’aux bonnes habitudes alimentaires », tel est l’un des arguments avancés par la mairie. « Les protéines animales sont simplement remplacées par des protéines végétales, excellentes pour la santé… et pour la planète ! », précise-t-on sur le site Internet de la ville [2].

Soutenir l’agriculture locale, entendre les végétariens

L’autre argument s’inscrit dans une vision plus responsable de l’économie et l’agriculture locales. Bio, les menus proposés dans les cantines stéphanoises, végétariens ou non, « viennent autant que possible de la région ». La mairie souligne que « cela privilégie les producteurs locaux et limite la pollution par des trajets plus courts pour acheminer les aliments jusqu’aux assiettes des enfants ».

Voilà qui va redonner des ailes aux associations qui depuis des années militent pour que l’on introduise des plats végétariens dans la restauration collective, en particulier dans les cantines scolaires. En avril 2013 par exemple, quatre associations, l’association végétarienne de France, L214, One Voice et l’Initiative citoyenne pour les droits des végétariens, ont envoyé une lettre au Premier ministre de l’époque, Jean-Marc Ayrault, pour lui demander « l’abrogation du décret et de l’arrêté du 30 septembre 2011 sur la restauration scolaire » [3].

Selon ces associations, ledit décret « conduirait à contraindre les consommateurs français à consommer des produits d’origine animale dans la restauration collective, alors même que cette consommation est déjà considérée comme excessive par l’ensemble de la communauté scientifique internationale ».

Lire
Décret cantines scolaires

Restauration scolaire : quand la norme devient énormité [3]

Pour en savoir sur les modalités (quelque peu complexes) de cette nouvelle mesure, rendez-vous sur le site de la ville de Saint-Etienne : Du nouveau à la cantine : un repas végétarien tous les jours [2]

Pour voir la délibération du 1er décembre dernier, cliquez sur l’image en début d’article.