- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Nicolas Sarkozy, contre les femmes et les enfants d’abord

Il s’appelle Nicolas Sarkozy [1]. Il fut président de la République française. Après deux ans de silence et de conférences très grassement payées – lesquelles perdurent –, notamment par des Arabes et musulmans du Moyen-Orient, cet individu a décidé de revenir en politique.

Taper sur les musulmanes, faute de convaincre

Son retour a eu un retentissement… approximativement de la même intensité que celle d’un pet de mouche dans un cyclone. Faute de convaincre et de plaire, l’individu a décidé de faire ce que font tous les louzeurs en politique : du muslim bashing, taper sur les musulmans, les femmes en particulier, les femmes surtout.

Les femmes et les enfants d’abord, c’est ça le courage de ce type : les étudiantes musulmanes portant le voile à l’université et les écoliers qui mangent à la cantine ont donc été au coeur de sa campagne électorale qui s’est achevée hier, celles des élections départementales.

Contre les femmes et les enfants d’abord

Ce week-end, le quotidien Libération a résumé le programme électoral du gars en une image, une une et un titre on ne peut plus pertinents. Les Français frappés de plein fouet par la crise, le chômage, le mal-logement apprécieront. L’assiette des mouflets trop juifs et trop musulmans est prioritaire.

N’oublions pas Laurent Wauquiez [6], un autre gars de la troupe de l’individu sus-cité, et Nathalie Kosciuko-Morizet [7], une femme de la même troupe. Tous deux se haïssent cordialement. Tout deux veulent être premier de la classe. Alors tous deux fayotent à qui mieux mieux pour plaire au type qui se fait payer grassement par les Arabes. Résultat : chacun multiplie les âneries islamophobes.