- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Observation de la lune pour rajab : ce dimanche l’OLMF vous accueille près de Paris

telescope© Shutterstock [1]

En islam, le calendrier est lunaire. De fait, la détermination des mois est fonction de la lune et plus précisément de son observation. C’est ainsi que dans les pays musulmans, et dans certains pays non musulmans où des comités d’observation ont été créés par les fidèles eux-mêmes, à chaque fin de mois (le 29e jour), le ciel est scruté à la recherche du hilal [2] (croissant de lune).

En France, un groupe d’une dizaine de personnes ont pris l’initiative d’assumer cette tâche, et ainsi de revivifier une sunna [3] (pratique prophétique) délaissée dans l’Hexagone, en se regroupant dans le désormais Observatoire lunaire des musulmans de France [4] (OLMF).

Lire – La France a son observatoire du croissant de lune [5]

Comme chacun le sait – ou devrait le savoir –, nous arrivons à la fin du mois de joumada ath-thania [6], sixième mois de l’année hégirienne. Nous nous apprêtons à entrer dans le mois de rajab [7], septième mois hijri et surtout mois sacré avec trois autres mois.

Quatre mois sacrés en islam

Dans un hadith rapporté par les savants Al-Boukhari et Mouslim (que Dieu leur fasse miséricorde), le Prophète (paix et bénédiction sur lui) dans un hadith [8] nous dit en substance : « Le temps a repris son cours tel qu’il était quand Allah créa les cieux et la terre : l’année compte douze mois dont quatre mois sacrées ; les trois se succèdent et ont pour nom dhoul-qaada, dhoul-hijja et muharram et le quatrième rajab [9] intercalé entre jumada et chaabane”.

Comme à chaque fin de mois, l’OLMF se réunit pour chercher la lune. Demain, dimanche 19 avril 2015, si vous le souhaitez, vous pourrez rejoindre l’équipe qui procédera à l’observation du hilal dans les Yvelines.

L’observation aura lieu à l’adresse suivante : bassin de la Courance, chemin du lavoir, 78130 Maurepas [12].

La lune ne s’observe pas n’importe comment. Dans une vidéo, publiée en 2014 par l’OMLF, Thierry Legault, astrophotographe amateur, explique les conditions requises pour pouvoir chercher et, quand cela est possible, observer le premier croissant de lune.

Voir – Comment observer la lune dans des conditions optimales

N’hésitez pas à vous y rendre nombreux afin d’avoir un aperçu de cette pratique qu’il est urgent d’introduire dans toutes les mosquées de France ; en particulier pour la détermination du début du mois de ramadan [13].

Lire – Début de ramadan : abandonner l’observation de la lune n’est pas autorisé [14]

Pensez-vous vous participer à cette sunna demain soir in cha’a-Llah ?