- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Bonduelle ajoute sur son site la mention “ne convient pas aux végétariens”

bonduelle vegetarien [1]

Voilà qui tranche avec ce à quoi nous a habitué l’industrie agro-alimentaire. Hier matin, le site spécialisé Vegemag révèle que la présence de “viande dans plusieurs produits de légumes Bonduelle”.

Lire – De la viande dans plusieurs produits de légumes Bonduelle [2]

De la viande dans les boîtes, aucune mention sur l’emballage

L’information aurait pu paraître tout au plus insolite ou cocasse, si ce n’était l’absence d’indication sur les emballages même des produits Bonduelle. Rien ne permet en effet aux consommateurs qui font leurs courses de savoir que les conserves de haricots, d’épinards ou encore de brocolis du leader mondial du légume prêt à l’emploi contiennent des ingrédients carnés.

Lire – Bonduelle confirme mettre de la viande dans ses légumes [3]

Bonduelle n’a pas jugé jusque-là nécessaire d’indiquer clairement que sur certaines de ses boîtes de légumes (18 en tout) les mentions “arômes” et “arômes naturels” sont d’origine animale. Ce choix, qui ne doit rien au hasard, n’a pas manqué de susciter l’émoi, la stupéfaction et la colère de nombreux internautes, particulièrement parmi les végétariens.

“Ne convient pas aux régimes végétariens”

Cédric Garrofé, le journaliste à l’origine des révélations, termine son article en ces termes [2] : “L’entreprise Bonduelle s’est engagée à faire un pas en indiquant +Ne convient pas aux régimes végétariens+ sur les fiches produits de son site Internet”. Engagement renouvelé et annonce ce dimanche après-midi sur Facebook.

bonduelle viande facebook

Aussitôt dit donc aussitôt fait (ou presque). Les légumes à la viande de Bonduelle ont dans leur description la mention sus-citée. Une recherche Google le confirme.

vegetariens bonduelle

Idem sur le site, par exemple pour les haricots rouges façon chili.

bonduelle haricots rouges [4]

Tuer le bad buzz naissant avec maestria

En réagissant ainsi, avec promptitude, un dimanche (!), Bonduelle devrait réussir à calmer, en toute ou partie, la colère des internautes. Contrairement à toutes ces enseignes qui n’ont toujours pas compris combien Internet a donné du pouvoir aux consommateurs, l’industriel français exclut la politique de l’autruche pour faire clairement amende honorable. Un “Je vous ai compris” qui redorera incontestablement le blason de la marque, écornée pendant quelques heures par des révélations qui n’auront pas eu le temps de faire tâche d’huile.

Mieux, même si Bonduelle se refuse à indiquer cette mention sur cette boîte, elle pourra opposer à qui l’accusera de ce fait de tromperie la transparence dont elle fait preuve sur son site Internet. Le responsable ne sera donc plus l’entreprise qui omet d’ajouter, sur ses boîtes de conserve, une information jugée importante par certains consommateurs, mais ceux-là mêmes qui auraient dû chercher à en savoir plus : “Nous sommes transparents. Si vous étiez allé sur notre site, vous auriez vu que nous précisons noir sur blanc que ces légumes en boîte ne conviennent pas aux végétariens”.

Du grand art.