- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Mouton de l’aïd : combien vous coûtera-t-il cette année ?

mouton aïd prix
© Kashif Mardani [1]

« Hors aïd, nous vendons l’agneau entre 120 et 150 euros », nous confiait un éleveur de la région Centre, qui chaque année attend impatiemment cette fête pour vendre ces bêtes aux musulmans. On trouve encore moins cher dans d’autres régions.

Une flambée des prix provoquée par les professionnels

Pourtant à l’occasion de l’aïd, les prix explosent pour atteindre parfois 300 euros le mouton. S’il y a un effet mécanique – qui peut être enrayé – dû au principe élémentaire de l’offre et de la demande, cette flambée des prix est volontairement provoquée par plusieurs acteurs de la filière ovine. Des éleveurs aux bouchers en passant par les abattoirs.

Tous veulent profiter de cette fête musulmane pour engranger le maximum de profits, certains n’hésitant pas à gonfler artificiellement les prix pour s’en mettre plein les poches. Interrogez-les, ils jureront qu’ils n’y sont pour rien, que ce sont les autres intermédiaires qui abusent, mais pas eux.

Le consommateur musulman paie au prix fort un mouton qu’il pourrait avoir bien moins cher.

L’éleveur pointera du doigt l’abattoir, l’abattoir le boucher, le boucher le grossiste, le grossiste l’éleveur, etc. Tout le monde se renvoie la balle, mais tout le monde prend sa jolie commission au passage. Au final, le dindon de la farce, une fois n’est pas coutume, c’est le consommateur qui paye au prix fort son mouton.

Les musulmans, abusés mais consentants

Dindons consentants, il faut bien le dire, puisque le scandale dure depuis des années sans que les musulmans s’organisent pour court-circuiter tous ces professionnels qui non seulement gonflent les prix, mais encore pour une grande majorité vendent des moutons non halal et abattus avant la prière de l’aïd.

Lire – [Vidéo] L’arnaque aux faux moutons de l’aïd s’organise à Rungis [2]

Il suffirait de généraliser la commande de moutons par les mosquées, qui pourraient au passage prendre une commission de dix ou quinze euros sur chaque bête.

En tissant des partenariats à l’année avec des éleveurs, les associations musulmanes pourraient permettre aux éleveurs :
– de fidéliser une clientèle pour l’aïd et hors aïd. Ils pourraient ainsi vendre à un bon prix des moutons toute l’année.
– d’être sûr d’écouler tout ou partie de leurs moutons à un prix bien plus intéressant que celui offert par les requins de la grande distribution ou de l’industrie de la viande.
– de pérenniser leur activité, en dégageant une rémunération décente.
– de développer la filière ovine française, face à la grande distribution ou les grossistes du marché de Rungis qui importent leurs moutons d’Irlande, de Pologne, de Roumanie, etc.

En échange, ces éleveurs s’engageraient à pratiquer des prix corrects pour l’aïd. Les moutons à 300 euros l’unité seraient de l’histoire ancienne. Tout le monde serait gagnant et les spéculateurs et autres professionnels à l’appétit vorace seraient mis sur la touche.

Ce type de partenariat n’est pas compliqué à mettre en place. Mais, il ne se fera qu’à la seule condition que dans les mosquées des musulmans responsables décident de se retrousser les manches.

Votre mouton cette année à quel prix ?

Comme les années précédentes, il nous paraît intéressant de vous demander de répondre au « sondage » suivant. Il s’agit une fois encore d’essayer de se faire une idée sur la fourchette de prix pratiquée en 2015. Ce qui nous importe ici, c’est le prix final, celui payé par le consommateur. On pourrait affiner et faire la distinction entre le prix du mouton sur pattes (le vif) et le prix du mouton livré (carcasse), l’achat en grande surface, directement à la ferme ou chez votre boucher, etc., mais cela compliquerait les choses. Faisons au plus simple. Il s’agit d’avoir une photographie, une tendance, non un résultat ultra précis.

Après avoir répondu à la question suivante : Combien avez-vous payé votre mouton de l’aïd ?, ce serait très bien que vous ajoutiez en commentaire ci-dessous la région dans laquelle vous avez acheté votre mouton.

Aïd al-adha 2015 : combien vous coûte cette année votre mouton ?


Voir les résultats [3]

Loading ... Loading ...

Merci de votre participation. N’hésitez pas à diffuser l’information sur Twitter et Facebook notamment et à inviter vos proches et vos amis à répondre à la question. Plus la participation sera grande, plus le résultat sera significatif.

Prix de votre mouton en 2013

Combien avez-vous payé votre mouton de l'aïd ?

  • Entre 150 et 200 euros (32%, 1 489 Votes)
  • Entre 199 et 250 euros (26%, 1 200 Votes)
  • Entre 100 et 149 euros (18%, 828 Votes)
  • Entre 249 et 300 euros (13%, 588 Votes)
  • Moins de 100 euros (6%, 266 Votes)
  • Plus de 300 euros (5%, 252 Votes)

Total de votants: 4 623

Loading ... Loading ...

Prix de votre mouton en 2014

Aïd al-adha 2014 : combien vous coûte cette année votre mouton ?

  • Entre 150 et 250 euros (57%, 1 204 Votes)
  • Plus de 250 euros (21%, 436 Votes)
  • Plus de 100 euros mais moins de 150 euros (15%, 310 Votes)
  • Moins de 100 euros (7%, 144 Votes)

Total de votants: 2 094

Loading ... Loading ...