- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Gratuité pour les élèves défavorisés : une école privée choisit le parrainage

olivier des enfants [1]

Vous le savez, depuis l’an dernier, dans le cadre de notre partenariat exclusif avec 570 easi [2], nous essayons de promouvoir, par le truchement de campagnes de financement participatif [3], au développement de l’enseignement musulman [4]. Vous êtes nombreux à vous engager pour soutenir les structures qui vous sont présentées dans le cadre de ces opérations en ligne.

Aujourd’hui, nous aimerions mettre en lumière l’initiative d’une école privée musulmane, L’Olivier des enfants [1], sise à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne (94). Cette école s’est donnée un double objectif d’enseignement et d’éducation, à travers une pédagogie, la pédagogie Montessori [5].

« […] donner à l’enfant la possibilité́ de développer des compétences indispensables à la construction d’une personnalité́ équilibrée et heureuse. Les apprentissages sont organisés de telle manière que chaque élève a la possibilité́ d’apprendre, de progresser et d’évoluer et ce, quel que soit son niveau de départ. »

Comme vous l’apprendrez dans la vidéo suivante, l’école prévoit de devenir gratuite à moyen terme. Mais elle ne pourra réaliser ce but qu’à la condition de recevoir dans un premier temps un coup de main, le nôtre, celui de tous. D’où la demande de financement d’une « caisse de parrainage afin de rendre l’enseignement privé plus accessible aux familles en difficultés« , via la plateforme de crowdfunding (financement participatif) Easi Up [6].

Pour l’heure, la caisse de parrainage est financée à hauteur de 18 %. Nous sommes dans les dix premiers jours de dhul hijja, soit dans une période où il est fortement recommandé de multiplier les bonnes oeuvres, les actes de charité et de générosité. Pensez à ces enfants et à cette tristesse que vous éradiquerez in cha’a-Llah en leur offrant l’opportunité de suivre l’enseignement des Oliviers des enfants. L’écolière ne dira plus « je suis triste, je l’aime moi mon école ».

Ne laissez pas d’autres être généreux à votre place, les candidats à la solidarité sont rares. Soyez de ceux-là, cliquez sur le lien suivant pour aider financièrement: je finance la caisse de parrainage [7].