- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Alerte CSA : contre les discours de haine sur Radio Courtoisie

conseil superieur de audiovisuel

Comme nous l’avons indiqué dans l’article consacré aux propos xénophobes d’Henry de Lesquen [1], président de Radio Courtoisie [2], sur le réseau social Twitter, lundi 5 octobre, ce dernier a une fois n’est pas coutume récidivé en direct.

Lire – “L’explosion” du nombre de Noirs un danger “plus grave que l’islamisation” [3]

Palabrant avec son alter-ego, Jean-Yves Le Gallou, ex-frontiste avec qui il fonda le club de l’Horloge – appelé désormais “carrefour de l’Horloge”, car club est un mot anglais, franchouillardise ridicule –, Henry de Lesquen tint à partager une anecdote. D’abord à l’antenne, puis sur Twitter. La voici.

Ce compte n’est pas celui d’Henry de Lesquen mais celui créé en vue de la présidentielle de 2017. Bouffi d’orgueil, De Lesquen n’exclue pas de s’y présenter. Détail piquant : l’anecdote a été tronquée. Nous écoutions aussi l’émission.

Ce tweet a été retweeté par l’auteur de l’anecdote himself !

henry de lesquen noir

De Lesquen aimerait voir “une jolie Blanche”. Homme marié et catholique pratiquant, ce dernier se prive rarement de remarques graveleuses, la vulgarité en moins. Ceux qui ont l’habitude de l’écouter sur Radio Courtoisie n’ont assurément pas été surpris. Ce bon père de famille n’hésite jamais à draguer ses interlocutrices.

Avant-hier par exemple, mercredi 7 octobre, sur Twitter, il traita d’idiote une jeune femme qui l’interpelait sur ses propos haineux, tout en spéculant sur le physique de cette dernière. Ou quand la drague de comptoir rejoint le sexisme le plus éculé.

dragueur de lesquen RagaruSensei

Mais revenons-en à l’anecdote et le Noir dans l’application de BNP Paribas à la place de la “jolie Blanche”. Il est grand temps que cette radio, tout comme l’ensemble de ses patrons d’émissions, se rappellent qu’en France il n’est pas autorisé de déverser sa haine publiquement.

C’est pourquoi nous vous invitons à vous rendre dès-à-présent sur le site du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en cliquant sur le lien suivant : Formulaire pour signaler un programme [9]. Renseignez tous les champs. Pour l’heure, le nom de l’émission et la radio, tout est dans la capture d’écran ci-dessous.

henry de lesquen CSA [9]

Il est important que le CSA se penche un peu plus sur cette radio en général, sur l’émission d’Henry de Lesquen en particulier. Certes, celles et ceux qui ont reçu une réponse laconique, suite à une alerte concernant ces autres prédicateurs de haine que sont Eric Ciotti et Mohamed Sifaoui, pourraient être sceptiques.

Ne rien faire, c’est laisser prospérer ces discours xénophobes.

Malgré tout, ne rien faire, c’est laisser prospérer ces discours xénophobes. Notons par ailleurs que le CSA constatera que les propos que nous vous rapportons ci-avant ont bien été prononcés au cours de l’émission. Ne laissons pas les haineux croire qu’ils peuvent haïr publiquement en toute impunité. Soyons de ceux qui agissent.

Explosion de la haine islamophobe et antisémite en ligne

Le 9 juillet dernier, la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) publiait son rapport annuel sur le racisme. Elle s’y alarmait de « la montée spectaculaire de l’antisémitisme, de l’islamophobie et du discours de haine en ligne [11]».
Les propos tels ceux d’Henry de Lesquen alimentent les discours de haine en ligne. Les négliger, c’est leur permettre de se répandre.