- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

#PasDeJusticePasDeVoix : la mobilisation qui fait très peur aux socialistes

Pas de justice pas de voix Ziri

#PasDeJusticePasDeVoix. A deux jours du second tour des élections régionales, le mot-dièse, comme on ne dit pas en anglais, caracole en tête des tendances sur le réseau social Twitter.

Pas de justice pas de voix ou le rejet mûrement pesé et assumé de l’offre politique en générale, de l’entourloupe socialiste en particulier.

Il n’est en effet plus hypocrite que le parti socialiste si prompt en périodes électorales à multiplier les “salamalikoum” et à adorer les boubous, les loukoums, le couscous, le Maroc, comment-tu-danses-trop bien, etc. ; mais retors et silencieux lorsque le dangereux Valls s’en prend depuis trois semaines à des milliers de citoyens, en majorité musulmans, mais pas seulement : des militants écologistes paient aujourd’hui leur opposition à la politique du gouvernement en place.

pas de justice pas de voix

Ainsi, des voix s’élèvent sur Twitter pour dire au parti socialiste comme aux autres partis du même acabit que dimanche, dans les urnes, il ne faudra pas compter sur elles. Les griefs, très nombreux, placeraient le hashtag #PasDeJusticePasDeVoix en tête des tendances Twitter si l’on devait tous les énoncer.

Ce ne sont en tout et pour tout que cinq vignettes qui ont été réalisées pour donner plus de poids à cette mobilisation citoyenne. Elles sont libres de droits. Vous pouvez à votre tour les publier sur Twitter ou Facebook, avec le mot-dièse, comme on ne dit pas en anglais : #PasDeJusticePasDeVoix.

pas de justice pas de voix dictatures

pas de justice pas de voix cice

pas de justice pas de voix perquisitions

pas de justice pas de voix LPJ

Si l’on vous dit qu’agir ainsi favorise le Front national, rappelez que Manuel Valls a fait pire que le FN. Du reste, pour les minorités, le parti socialiste ne vaut pas plus que le FN. Vaut-il peut-être encore moins.

Dernier point : que le PS gagne ou non, cette mobilisation est un micro-échauffement pour 2017. #PasDeJusticePasDeVoix