- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Rohingyas : Moussa, humanitaire chez Barakacity, emprisonné par le Bangladesh

moussa barakacity

La photo ci-dessus a été prise lors d’une mission humanitaire chez les Rohingyas. On y voit Moussa, humanitaire très actif, employé de l’ONG Barakacity et un enfant rohingya.

C’est peu avant midi que l’association humanitaire, située au sud de Paris, a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook [1]. Moussa est incarcéré dans un centre de détention au Bangladesh. Il lui est reproché d’avoir prêté assistance à des enfants, des femmes, des hommes rohingyas. Pays musulman (sic), le Bangladesh ne reconnaît pas ces derniers, qu’il criminalise.

Selon Barakacity, qui a pu s’entretenir avec le consulat de France, « les autorités lui reprochent d’avoir visité des écoles et de s’appeler Moussa, alors que sur ses papiers d’identité il est écrit +Puemo+. » Moussa est le prénom choisi par l’humanitaire après sa conversion à l’islam, il y a plusieurs années de cela.

« Nous craignons une atteinte à sa dignité et à sa sécurité dans la prison où il a été transféré », s’inquiète Barakacity. Et d’ajouter : « En attendant les retours de l’ambassade de France au Bangladesh, nous vous demandons votre soutien pour soutenir votre frère Moussa incarcéré. Avant de lancer un moyen d’action, nous attendons les compléments d’information afin d’exiger la libération immédiate de notre bien-aimé Moussa. ».

D’ici là, une première campagne de soutien a été lancée ce matin sur les réseaux sociaux, mot-dièse : #FreeMoussa [4].