- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

SFCVH – mosquée de Paris : la “déclaration” de Dalil Boubakeur

dalil boubakeur
Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris

Entre la mosquée de Paris et son partenaire certificateur, la SFCVH (société française de contrôle de la viande halal), c’est la guerre.

Lire – Halalgate : la mosquée de Paris attaque la SFCVH qu’elle accuse de fraude [1]

Longtemps partenaires, les deux parties sont aujourd’hui au coeur d’un scandale aux enjeux financiers gigantesques : le couple SFCVH-mosquée de Paris est en effet l’organisme de certification plébiscité par les industriels.

Son atout premier : il certifie, c’est-à-dire délivre une autorisation d’apposer un logo attestant de la qualité halal des produits, sans exiger ni opérer un contrôle permanent, indépendant et systématique. L’industriel, débarrassé de contrôleurs contraignants, peut ainsi utiliser le logo du certificateur, a priori sésame pour adresser efficacement le marché des consommateurs musulmans, et ainsi commercialiser son halal, c’est-à-dire le halal comme lui l’entend. Seul écueil à éviter à tout prix : la présence de porc dans ses produits.

mosquee-de-paris-certificateur-halal
Le logo de la discorde

Dans la guerre qui oppose la mosquée de Paris à la SFCVH, le document ci-après aussi cinglant que menaçant donne le ton. Daté du 2 novembre dernier, il sema alors le trouble chez les industriels qui estampillent leurs produits prétendument halal du logo fourni par la SFCVH.

sfcvh dalil boubakeur

Une seconde lettre, longue de quatre pages, envoyée aux mêmes industriels le 13 janvier 2016 a cette fois provoqué la panique. Entre stocks de produits, packaging déjà imprimé avec ledit logo et produits déjà dans les rayons halal des super, hypermarchés et autres épiceries, les pertes financières s’annoncent colossales. Sans parler de la crise que vont traverser les Carrefour, Fleury Michon, Bigard, Findus, Shems, etc. La liste est longue.