- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Mode islamique : un business à 230 milliards de dollars en constante progression

Fringadine
©Fringadine [1], islamic fashion à la française

Médias et politiques français découvrent la mode islamique (ou islamic fashion). Nouvelle occasion pour les premiers d’exciter le clic des islamophobes, pour les seconds d’espérer grimper dans les sondages en titillant la haine des musulmans.

Pendant ce temps, le marché de l’islamic fashion explose. Selon les estimations du cabinet newyorkais Dinar Standard [2], spécialisé en économie islamique [3], les consommateurs musulmans y ont dépensé en 2014 230 milliards de dollars et dépenseront à l’horizon 2020 327 milliards de dollars.

Soit, rappelait l’an dernier Al-Jazeera, plus encore que les marchés de l’habillement de la Grande-Bretagne (107 milliards de dollars), de l’Allemagne (99 milliards de dollars) et de l’Inde (96 milliards de dollars) réunis.

Ce dynamisme devrait aller crescendo, ce qui s’explique par :
– un attachement fort des musulmans à leurs principes religieux,
– un pouvoir d’achat des populations musulmanes qui va grandissant tant dans les pays musulmans que dans les pays non musulmans
– une démographie pleine de vitalité.

La mode islamique n’attendra pas la France, qui pourtant peut rivaliser avec d’autres pays sur ce marché créateur d’emplois. Malheureusement, la classe politique française méprise trop les musulmans pour aimer assez les Français et travailler réellement à réunir les conditions d’une résorption du chômage.

Comme pour l’ensemble des secteurs de l’économie islamique, ce seront encore nos voisins européens ou d’autres pays, notamment en Asie du Sud-Est, qui se partageront les milliers de milliards dépensés chaque année par les consommateurs musulmans. Hélas !