- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

40 000 adhérents, le CCIF part en campagne

ccif adhesion

40 000 adhérents, c’est l’objectif à atteindre que se donne le collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Avec la montée de l’islamophobie, l’équipe actuelle “est sur tous les fronts, en surmenage permanent, en travaillant même les soirs et les weekends”, selon son directeur exécutif, Marwan Muhammad.

Fort de ces 3 000 adhérents – 4 000 depuis la journée du 11 août qui a vu adhérer plus de 1 000 personnes -, le CCIF gagne malgré tout les combats qu’il mène. En décuplant le nombre d’adhésions, il verrait ses capacités d’action largement augmenter.

Sur Facebook, Marwan Muhammad explique en quoi “donner au CCIF une force d’action sans précédent” permettrait à l’association d’être plus efficace contre l’islamophobie.

“A 10 000 [adhérents], on pérennise l’équipe juridique.
A 20 000, on a l’autonomie financière du CCIF.
A 30 000, on peut recruter une équipe spécialement pour la communication, répondre aux polémiques islamophobes et produire nos propres contenus vidéos, graphiques, avec des moyens professionnels.
A 40 000, on peut recruter une équipe dédiée à la lutte contre l’islamophobie au plus haut niveau politique, en faisant pression et en sanctionnant toutes les personnalités politiques qui se servent des musulmans comme d’un paillasson électoral, parce que la seule chose qu’ils comprennent, c’est le rapport de force.”

Pour adhérer au CCIF, pour un coût de 30 euros, il suffit de se rendre à l’adresse suivante : www.islamophobie.net/adherez [1].

L’association invite par ailleurs chacun à devenir ambassadeur contre l’islamophobie, développant ainsi son assise locale et nationale. Pour devenir bénévole, il suffit de remplir un formulaire accessible en cliquant sur le lien suivant : Devenir ambassadeur bénévole du CCIF [2].

ccif benevoles [2]

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du CCIF : www.islamophobie.net [3].