- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Immigration : nécessaire, bénéfique et indispensable au développement de la France

charles barbeau immigration

“Depuis dix ans, la France n’a plus assez de bras pour subvenir aux nécessités de sa croissance économique. Alors elle a dû faire appel à une main d’oeuvre étrangère plus massive.”

Cette citation est tirée d’un reportage datant de 1973, lui-même cité dans le documentaire que le réalisateur Rachid Oujdi a consacré aux chibanis, ces vieux messieurs, travailleurs immigrés perdus entre les deux rives de la Méditerranée. Ni vraiment en France ni vraiment au Maroc, en Algérie, en Tunisie… Ni ici ni là-bas, ici et là-bas.

Dans ce documentaire intitulé “Perdu entre deux rives, les chibanis oubliés” et disponible sur Youtube, un haut fonctionnaire français, Charles Barbeau, directeur de la population et des migrations, rappelle combien la France avait besoin des Algériens, des Marocains, des Tunisiens et autres immigrés pour répondre à ses besoins, multiples.

La France a toujours été un pays d’immigration, en tout cas depuis le début du XX siècle. Nous avons eu les Polonais, nous avons eu les Italiens, avant la dernière guerre mondiale, nous avons eu les Espagnols après la guerre civile d’Espagne. Bref, il n’y a pas là un phénomène nouveau. La présence des travailleurs étrangers, elle est bénéfique pour notre pays, elle est nécessaire à son développement. Je vous l’ai dit : 1,8 millions travailleurs qui sont indispensables et qui représentent plus de 10 % de la population active. Il y a donc là une nécessité économique, démographique, mais en même temps puisqu’ils sont là il faut s’occuper d’eux.”

Charles Barbeau, directeur de la population et des migrations, 1973.

Ecoutez Charles Barbeau dans la vidéo suivante.


Pour regarder le documentaire de Rachid Oujdi consacré aux chibanis dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : Perdu entre deux rives, les chibanis oubliés [1].