- Economie islamique - https://www.al-kanz.org -

Fin du ramadan : nuit du doute lundi 3 juin, aïd al-fitr mardi 4 ou mercredi 5

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) annonce ce vendredi 31 mai, par la voix de son président Ahmet Ogras, que son bureau se réunira lundi 29 ramadan, soit lundi 3 juin, comme à l’accoutumée à la mosquée de Paris avec l’ensemble des représentants des fédérations musulmanes pour annoncer la date de l’aïd al-fitr.

aïd al fitr eid mubarak
Aïd Mubarak – © Freshcare / Shutterstock.com [1]

Le mois de ramadan, comme les onze autres mois du calendrier musulman, calendrier lunaire, compte 29 ou 30 jours. Le premier jour du mois suivant, mois de chawwal, qui correspond à l’aïd al-fitr, aura donc lieu soit mardi 4 soit mercredi 5 juin.

Comme le veut l’islam, le 29e jour de ramadan partout dans le monde après le maghrib, c’est-à-dire après le coucher du soleil, des musulmans observeront le ciel à la recherche du croissant de lune. Si le croissant est vu, alors le lendemain sera jour de l’aïd al-fitr. Dans le cas contraire, si le croissant n’est pas vu, le mois de ramadan comptera un jour de plus, soit 30 jours.

Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit, en substance :

“Commencez le (mois de) jeûne en le voyant [le croissant], et cessez le (mois de) jeûne en le voyant. Si (le croissant) demeure invisible, complétez trente jours dans le mois de cha’bân.” (hadith rapporté par les imams al-Bukhârî et Muslim)

Ainsi cette année, si lundi 3 juin, au soir, la lune est vue, alors mardi 4 juin correspondra au 1er chawwal, si elle n’est pas vue, mardi les musulmans jeûneront et mercredi 5 juin sera journée de fête.

Notons qu’en France le CFCM a choisi de ne pas observer le ciel ni de collaborer avec l’Observatoire lunaire des musulmans de France [2], qui observe, tous les mois, de l’année le ciel. Les musulmans en France sont de fait dépendants de l’étranger. C’est un choix conforme aux textes : soit on observe soit on se fie à des observateurs fiables.