Après ramadan, jeûnons aussi les six jours méritoires de chawwal

Par Al-Kanz

Jeûner six jours pendant le mois de chawwal, après avoir jeûné pendant ramadan, est très méritoire.

chawwal rachid haddach
Professeur Rachid Haddach

Si l’on associe immédiatement le mois de ramadan au jeûne obligatoire de vingt-neuf ou trente jours, pilier parmi les cinq piliers de l’islam – les quatre autres sont l’attestation de foi (shahada), la prière, la zakat (impôt social purificateur ou aumône obligatoire), le hajj (pèlerinage sur les lieux saints de l’islam) –, le mois qui lui succède, le mois de chawwal, dixième mois du calendrier musulman, est quant à lui associé à un jeûne facultatif, mais fortement recommandé, d’une durée de six jours, consécutifs ou non.

Obtenir la récompense d’un an de jeûne

Compléter le mois de ramadan par ces six jours est particulièrement méritoire : quiconque s’en acquitte a la récompense d’une année entière de jeûne, nous indique un hadith.

D’aucuns choisissent de jeûner ces six jours d’un trait et dès le lendemain de l’aïd al-fitr. Le mois de ramadan 2019 – 1440 s’étant achevé lundi dernier, ces derniers jeûneront encore demain, lundi 10 juin, après avoir jeûné mercredi, jeudi, vendredi, samedi et aujourd’hui dimanche.

D’autres préfèrent répartir les jours à leur guise le long du mois. Ils jeûneront un jour, ne jeûneront pas le lendemain. Ou deux jours d’affilée, puis feront une pause, ou selon une toute autre combinaison, l’essentiel étant d’avoir jeûné avant la fin du mois de chawwal, soit avant le 2 ou 3 juillet prochain.

Lire – Voici comment ajouter le calendrier musulman sur votre iPhone

Tous auront la ferme volonté de compléter le mois de jeûne qui vient de s’achever avec ces six jours supplémentaires et ainsi obtenir la même récompense que s’ils avaient jeûné pendant un an.

Celles et ceux qui peinent à enchaîner un nouveau jeûne après les vingt-neuf ou trente jours de ramadan – plus encore lorsque la fin du ramadan coïncide avec de longues et très chaudes journées, comme c’est le cas en période estivale – n’ont pas à culpabiliser. Une fois encore, le jeûne de chawwal n’est pas obligatoire.

Il reste encore trois semaines

Si vous n’êtes pas de celles et de ceux qui ont jeûné dès mercredi et d’un trait, il vous reste encore trois semaines. Si vous manquez de motivation, parlez-en à vos proches et à vos amis : jeûner à plusieurs permet de trouver soutien et motivation, quand parfois seul on peine à se lancer.

Nous vous proposons pour vous motiver de regarder la vidéo suivante, dans laquelle le professeur Rachid Haddach revient sur les mérites du jeûne de six jours du mois de chawwal.

Un mot sur le professeur Rachid Haddach. Hospitalisé, il y a quelques semaines suite à une grave maladie, l’enseignant belge a grandement besoin de nos prières et invocations, lesquelles ne sont jamais vaines.

Pensez donc après avoir visionné cette vidéo à la partager sur les réseaux sociaux et auprès de vos contacts, proches et amis, tout en invitant le plus grand nombre à invoquer Dieu pour que Rachid Haddach guérisse au plus vite, sans qu’aucune séquelle ne soit.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.