Rajab, mois sacré sans jours particuliers ni adoration spécifique

Par Al-Kanz

Si rajab est sacré, aucune adoration spécifique à ce mois n’est à observer.

rajab
© Shutterstock.com

Le mois de rajab a débuté voilà une semaine. Nous sommes en effet aujourd’hui mardi 8 rajab 1441. Soit plus que sept semaines in sha’a-Llah avant ramadan 2020 – 1441.

Lire – 1er rajab 1441, septième mois du calendrier musulman

“Rajab, mois sacré sans jours particuliers ni adoration spécifique”. Pourquoi ce titre ? Pour clarifier un point important : le septième mois du calendrier musulman est certes sacré. Malgré tout, les 29 ou 30 jours qui le composent n’ont pas de statut particulier.

A propos du jeûne et de la sacralité de rajab

D’aucuns pensent que, parce que rajab est sacré, alors les croyants doivent observés des actes d’adoration spécifiquement liés à ce mois. Il n’en est rien :
1- S’agissant du jeûne, surérogatoire, effectué lors de ce mois, il n’est “pas de hadith authentique qui indique qu’il y a une vertu spécifique dans le jeûne tout ou partie de ce mois”, comme le précisa dans une fatwa (avis juridique) feu le cheikh Al-Utheymin (que Dieu lui fasse miséricorde) : tout comme il n’y a aucun fondement dans la shari’a qui distingue des jours particuliers pour jeûner pendant rajab. Cela n’interdit pas le jeûne pendant ces trente jours sacrés. Il ne convient pas pour autant d’en faire un acte d’adoration légiféré. Pour plus de détails, cliquez sur le lien suivant : Fasting in the month of Rajab Is there any special virtue in fasting during the month of Rajab?

2- Rajab, comme les trois autres mois, est sacré en ce que les actes de bien pendant ce mois ont bien plus de valeur… tout comme les péchés ont bien plus de poids. Multiplions donc les bonnes oeuvres et travaillons à éviter les péchés. Il en va de notre salut respectif.

Quatre mois sacrés en islam

Rajab a en effet un statut particulier, puisqu’il fait partie avec trois autres mois du calendrier hégirien des mois sacrés en islam.

Le Prophète ﷺ dans un hadith, rapporté par les doctes Al-Bukhari et Muslim (que Dieu leur fasse miséricorde), dont nous vous livrons le sens, les cite : « Le temps a repris son cours tel qu’il était quand Allah créa les cieux et la terre : l’année compte douze mois dont quatre mois sacrées ; les trois se succèdent et ont pour nom dhul qa’da, dhul hija et muharram et le quatrième rajab intercalé entre jumada et chaabane”. Dans le Saint Coran, en outre, Dieu fait référence à quatre mois sacrés.

Rappelons et insistons pour finir que le mois de ramadan ne fait pas partie des mois sacrés en islam.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.