- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

Ramadan : bilan d’étape pour parfaire la seconde moitié du mois béni

hilal arabie saoudite
© Andrew V. Marcus / Shuttestock.com [1]

Jeûner pendant le mois de ramadan [2] ne devrait pas s’improviser. Chaque musulmane et chaque musulman devraient s’y préparer toute l’année physiquement et spirituellement.

Physiquement, d’une part en adoptant une alimentation saine et, par période, frugale, d’autre part en jeûnant de temps à autre ou régulièrement à l’occasion de jeûnes facultatifs, tels que le jeûne des jours blancs, celui du lundi et du jeudi, celui de ‘achoura, etc.

Spirituellement, en multipliant les actes d’adoration qui portent l’âme et l’individu vers cet objectif suprême qu’est la piété (taqwa), comme la lecture du Coran, les prières surérogatoires, donner l’aumône, etc.

“Ô les croyants! On vous a prescrit le jeûne du mois de ramadan comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété.”
Coran, verset 183, sourate Al-Baqara (sens de la traduction)

Nous abordons tout juste la seconde moitié de ce mois béni. C’est l’occasion pour chacun d’entre nous de faire, en son âme et conscience, un bilan d’étape en se posant les bonnes questions : ai-je donné le meilleur de moi-même ? Ai-je agi de sorte que je puisse espérer atteindre la piété ? que dois-je améliorer pour les quinze jours restants ?

Cette introspection est évidemment celle que nous devons dans l’idéal opérer toute l’année. Mais notre condition humaine nous veut oublieux. D’où la nécessité du rappel constant.

Nous aurions d’ailleurs pu publier ces quelques lignes après le ramadan comme feuille de route pour l’année à venir jusqu’au ramadan 1442. Ou au début, voire quelques semaines avant, en guise de préparation, à l’instar du site Bint Adnan – du nom, parmi d’autres, donné à la langue arabe – qui en avril 2019 publiait un article qui s’inspirait d’un ouvrage consacré au mois de ramadan de shaykh Abd Ar-Razzaq Al-Badr.

Cet article relève six points de première importance pour aborder au mieux ces quatre semaines exceptionnelles. Les voici.

1. Ressentir une joie singulière
2. Demander pardon pour nos erreurs et péchés passés (repentir sincère)
3. Préserver son jeûne
4. Jeûner avec foi et espérance
5. Obtenir la piété
6. Accorder au Noble Coran le statut qu’il mérite

A défaut de pouvoir lire ou relire l’article dans son intégralité du fait de l’indisponibilité du site Bint Adnan, nous vous invitons à retenir ces six points, à les méditer pour, jusqu’à la fin du mois de ramadan dans un premier temps, puis ad vitam aeternam, les mettre en pratique dans sa vie de tous les jours.

Pour accéder prochainement à l’article ou le mettre en favori dans son navigateur,cliquez sur le lien suivant : Six points importants pour profiter de ramadan [3].

Notons que Bint Adnan est aussi un centre d’apprentissage de la langue arabe situé au Maroc : www.bintadnan.com [4].