- Al-Kanz – Economie islamique en France et dans le monde - https://www.al-kanz.org -

CDiscount souhaite développer la « niche du halal »

Interrogé en mars dernier par le magazine spécialisé LSA, Emmanuel Grenier, PDG de CDiscount, leader français de l’e-commerce et propriété du groupe Casino, a indiqué vouloir commercialiser des produits alimentaires halal.

LSA : Nourrissez-vous des ambitions dans l’e-commerce alimentaire ? Notamment avec votre rapprochement avec Pourdebon.com en septembre dernier…


Emmanuel Grenier : Il y a toute une série de segments où les clients ne peuvent trouver leurs produits qu’en ligne. Nous n’avons pas vocation à devenir un hypermarché. Les clients viennent souvent chercher chez nous les produits qu’ils ne trouvent pas en magasins. Le second axe, c’est le terroir et les produits français. Le partenariat avec Pourdebon.com, lancé en juillet 2020, se passe très bien. Le troisième, c’est le développement de niches : le bio, le halal, les produits du monde… Nous allons développer toutes ces catégories-là dont l’assortiment ne peut pas être aussi profond qu’en magasins.

Source : LSA, L’interview exclusive d’Emmanuel Grenier, le PDG de Cdiscount [1]

Pour l’heure, la catégorie des produits halal est peu fournie. On y compte seulement 35 produits.

halal chez Cdiscount

Peu fournie et pour le moins mal garnie : produits ultra-transformés, sucre et additifs, marques peu recommandables et… porc ; ce qui est pour le moins décalé.

halal chez Cdiscount

On y trouve aussi la fameuse gélatine bovine prétendument halal de la marque Sébalcé, qui fait fureur chez les pâtissières musulmanes, alors même que l’entreprise Condifa, qui la commercialise, n’apporte aucune garantie sur le caractère réellement halal de son produit.

gelatine pretendument halal Sebalce

Rappelons à ce sujet, à toutes fins utiles, qu’en 2012 un internaute mettait en ligne sur le forum – qui a été supprimé depuis — du site Patisland une petite enquête sur cette gélatine prétendument halal. Malgré son insistance, la marque refusa d’apporter les réponses à ses questions, choisissant d’entretenir le flou plutôt que de faire œuvre de transparence. Or, en matière de halal, quand il y a du flou, c’est qu’il y a un loup.

Pour revenir au halal chez Cdiscount, le e-commerçant devrait continuer à s’appuyer certes sur des vendeurs invités à proposer leurs produits sur sa marketplace, mais aussi sur Wassila [2]. La marque a été lancée en 2009 par le groupe Casino, propriétaire de… Cdiscount.

Le troisième site marchand français, derrière Amazon et la Fnac (Fevad, 2020) devra convaincre face à des e-commerces qui, installés depuis plusieurs années, ont auprès des consommateurs musulmans un capital sympathie non négligeable. Rien ne dit en effet qu’un mastodonte comme Cdiscount vole la vedette à un Comptoir givré [3] pourtant ô combien plus modeste.