Ramadan 2022 – 1443 : J- 5 mois. Et si on s’y préparait dès maintenant ?

Par Al-Kanz

Ramadan 2022 devrait débuter aux alentours du mois d’avril prochain.

ramadan 2022 1443

Ramadan 2022 – 1443. Le mois de rabi’ tha-thani, quatrième mois du calendrier musulman, a commencé voilà moins d’une semaine. Nous ne sommes ainsi plus qu’à quelque cinq mois du premier jour du mois de ramadan.

Lire – 1er rabi’ ath-thani 1443, quatrième mois du calendrier musulman

Le neuvième mois du calendrier hégirien (le calendrier musulman) devrait en effet débuter au mois d’avril 2022. Autrement dit, ramadan, c’est déjà demain.

D’ici là, on peut attendre passivement, on peut égrener les jours, mais on peut aussi s’y préparer concrètement dès aujourd’hui. Voici comment.

Se préparer en jeûnant

Préparer son corps en jeûnant régulièrement toute l’année ou au moins avant ramadan permet d’aborder et de passer un mois de jeûne de façon autrement plus efficace et agréable que lorsqu’on l’y entre brutalement.

Nous serons jusque fin mars prochain en heure d’hiver. Autant dire que nous avons encore cinq mois de journées courtes, ce qui est un atout pour accoutumer son corps et son esprit à une abstinence de plusieurs heures.

Cette période est propice, dans nos latitudes, à la pratique de jeûnes facultatifs, comme le sont celui du lundi et du jeudi ou ceux des jours blancs.

Lire – Jeûnes facultatifs : l’appli Fasting Reminder vous les rappelle

Pour celles et ceux qui, en outre, préfèrent se préparer quand ils ne travaillent pas ou quand il n’y a pas cours, les jours fériés, les week-ends et les vacances scolaires sont tout indiqués.

On peut aussi avant de commencer cette préparation au mois de ramadan s’adonner à ce fameux jeûne dit « intermittent ». Rien de compliqué à cela : il suffit d’espacer par exemple son dîner et son petit déjeuner de douze à dix-huit heures. Ce type de jeûne, bénéfique pour la santé et accessible à qui a déjà observé celui de ramadan, est une façon douce de se préparer puisque l’on peut boire de l’eau et même du thé ou du café (sans sucre, bien entendu).

Lire – Les bienfaits du jeûne intermittent

Se préparer en lisant le Coran

Chacun sait que durant le mois de ramadan il est bon de terminer la lecture du Livre saint. Pour y arriver au moins une fois, il faut réussir à lire vingt pages par jour, en suivant un planning progressif de lecture du Coran.

Mais cela peut être difficile pour celles et ceux qui peinent à lire en arabe, à lire tout court, ou encore si le reste de l’année le Coran prend la poussière sur une étagère ou au-dessus de la télévision.

C’est pourquoi mettre en place un calendrier de lecture à appliquer quotidiennement sur les cent cinquante jours à venir permettra à celles et ceux qui lisent peu, voire pas, le Coran de progresser suffisamment pour être peu ou prou en confiance quand débutera le mois de ramadan.

Imaginons la progression suivante :
– aujourd’hui à début décembre : débuter par la lecture d’une page par jour avec pour objectif quatre pages à la fin de ce premier mois.
– début décembre à début janvier : débuter par cinq pages, atteindre neuf pages par jour.
– début janvier à début février : débuter par dix pages, atteindre quatorze pages par jour.
– début février à début mars : débuter par quinze pages, atteindre dix-neuf pages par jour.
– début mars à ramadan : lire vingt pages par jour.

Coran
© Sara Yeomans – Flickr

Se préparer en agissant pour autrui

Les associations à vocation sociale ou humanitaire ne manquent pas en France. Si le mois de ramadan est une école pour soi, un mois pour devenir meilleur, il est aussi un mois pour les autres. Je deviens meilleur aussi en me préoccupant d’autrui.

Sans revenir sur l’obligation de se soucier de son voisin, coreligionnaire ou non, indiquons simplement que partout en France les mosquées, votre mosquée, font face plutôt à une pénurie de bonnes volontés qu’à un tsunami de femmes et d’hommes qui veulent apporter temps et compétences.

Ainsi, il serait heureux que chacun réfléchisse dès aujourd’hui à l’apport qui pourrait être sien à l’occasion du mois de ramadan. Vous pouvez par exemple dès cette semaine demander aux responsables de votre mosquée ce qu’ils ont éventuellement d’ores et déjà programmé. Vous pouvez en outre parcourir le Web à la recherche d’initiatives portées ça et là, en France et dans le monde, et voir dans quelle mesure vous pourriez vous en inspirer, voire devenir membre actif d’une association qui mène des actions particulières pendant ramadan.

En bref, mettons à profit les cinq mois qu’il nous reste pour passer le meilleur mois de ramadan possible.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.