Pour certains, le jeûne se poursuit après ramadan

Par Al-Kanz

Lorsque le marketing répond à des préoccupations autres que mercantiles, le résultat est souvent de qualité. Voici une campagne lancée par The Emirates Evening Post (Dubaï) à l’occasion de ramadan 1426 (ramadan 2006) pour sensibiliser chacun au problème de la pauvreté. L’idée, lumineuse, est de capitaliser et de pérenniser la formidable dynamique de générosité que […]

Pour certains, le jeûne se poursuit après ramadanLorsque le marketing répond à des préoccupations autres que mercantiles, le résultat est souvent de qualité. Voici une campagne lancée par The Emirates Evening Post (Dubaï) à l’occasion de ramadan 1426 (ramadan 2006) pour sensibiliser chacun au problème de la pauvreté. L’idée, lumineuse, est de capitaliser et de pérenniser la formidable dynamique de générosité que connaît chaque année le mois de de ramadan. Donner pendant le ramadan, c’est bien. Continuer à donner après ramadan, c’est mieux.

Ramadan Emirates
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.
Crédit photo : Y&R, Abu Dhabi, Emirats arabes unis (septembre 2006)

En légende, sous l’assiette : « Pour certains, le jeûne se poursuit après Ramadan ».
Sous la photo : « Vous ne pouvez pas nourir cent mille enfants, mais vous pouvez en nourrir un. Donnez plus de sens à ce ramadan en venant en aide à ceux qui sont dans le besoin. »

Convaincus qu’il faut aider après ramadan ? Et si on commençait par aider pendant ramadan ? Opération ramadan 2007 pour l’association Teranga-Kaolack



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE