Bachir, chibani sans amis, aimerait discuter

Par Al-Kanz

Solidarité. Bachir, vieux monsieur vivant seul, a besoin de discuter. Si vous êtes en région parisienne et que vous prenez régulièrement le métro, votre sourire pourra lui faire du bien.

Chibani corp ou comment faire du service à la personne dans les foyers Sonacotra

Dans un précédent article, intitulé Chibani Society ou comment faire du service à la personne dans les foyers Sonacotra, nous écrivions ceci :

Mémoire oubliée de l’immigration en France, les chibani sont ces migrants de la première heure qui n’ont jamais vraiment posé leur valise. Les uns ont toujours cru demeurer de façon provisoire loin du bled, le temps de se faire un petit pécule et rentrer retrouver femme et enfants. Les autres ont raté le train du regroupement familial et n’ont jamais pu ramener leur petite famille dans leur pays d’adoption. Il fallait malgré tout continuer à nourrir les siens restés au bled.

Les chibani vivent seuls et chichement depuis des années, pour la plupart dans des petites chambres d’hôtel ou dans des foyers Sonacotra. Longtemps oublié par les pouvoirs français, ils ont aussi fait les frais d’une indifférence de ceux-mêmes qui comme eux venaient de l’autre côté de la Méditerranée. Ni ici ni là-bas, nombreux attendent. En retraite ou en préretraite, ils sont malades, fatigués, las.

Selon les chiffres de l’Adoma (nouveau nom de la Sonacotra), 94 % des résidents sont des hommes et 51% sont originaires du Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc). En outre, on compte aujourd’hui plus de 20 % de résidents âgés de plus de 65 ans. Les chibani sont de plus en plus vieux.

Si aujourd’hui nous reparlons des chibani, c’est à la faveur d’un appel à la solidarité et au partage. Bachir, un vieux monsieur marocain, vit dans un foyer parisien. Bachir y passe ses soirées et ses nuits. Mais après le déjeuner, ce retraité doit quitter les lieux, car le foyer ferme ses portes jusqu’en début de soirée. Bachir, sans amis, se retrouve ainsi tous les après-midi seul, assis sur une chaise dans une station du métro parisien : soit Oberkampf soit Richard Lenoir (ligne 5).

Bachir n’a pas besoin d’argent. Bachir n’a besoin de rien, sinon d’avoir un peu de compagnie. Il aimerait pouvoir discuter, partager, échanger avec quelqu’un. Si vous êtes parisien ou si vous passez régulièrement par ces stations de métro, n’hésitez pas à vous arrêter quelques minutes pour saluer Bachir ou, mieux, pour un brin de causette. Vous rendrez un peu plus de dignité à un de ces trop nombreux chibani, oubliés de presque tous. Et si vous n’êtes pas parisien, faites passer quand même le message.

Merci pour Bachir.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (15 commentaires)

  1. Fleurdenuit    

    Salam Aleykoum…

    GROS coup de coeur pour cet article… Barak Allah oufik Al-Kanz

    Je n’en dirais pas davantage car c’est un sujet qui me touche profondément…

    N’oublions jamais nos Parents, les Anciens et tous les « Bachir » que nous croiserons Inch Allah… De belles pensées ensoleillées pour eux…

    1
  2. Naj    

    Salam Wa’Alikoum,

    Ne vivant pas sur Paris, je souhaite quand même donner un coup de pouce. Je fais tourner le message autour de moi.

    Slm

    2
  3. youssoufayyoub    

    salam alaykoum
    c’est vrai que c’est un sujet touchant,il faudrait essayer de faire quelque chose …je ne sais pas quoi ?

    3
  4. MOHAMMED    

    As salamou alaykoum,
    c’est vrai que NOS chibanis meriteraient plus d attention de notre part.J’ai beaucoup dr respect pour eux et pour leur Histoire,autant que pour leurs histoires.Et puis l’Islam 2eme religion de Francce,c’est un peu grace à eux,non???

    4
  5. MamzelMalika    

    Salam aleykoum,

    Touchée coulée.
    Quel triste sort réservé à nos chibanis.
    Puissent-ils trouver la force de patienter fasse à cette lente agonie…
    Que nos générations en prennent plein la figure de ce témoignage.

    5
  6. Red@    

    Wow , quelle histoire … je suis vraiment touché par ce qu’il vit .

    je tacherai de passer le voir la semaine prochaine …

    Barak Allah Fik

    6
  7. Hamza    

    Salâm,

    Je suis près de Nancy et je trouve que votre article mérite les remerciements du Monde car c’est acte louable et si vous pouvez, JE VOUS D’EMBRASSER SON FRONT DE MA PART.
    Je lance un message aux jeunes (mes frères et soeurs): restez aux côtés de vos parents car si vous n’agissez pas ainsi, vous allez vivre seuls à la fin de votre vie…même si vous voyez le bonheur aujourd’hui: c’est une règle en or. Le Prophète Muhammad (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) a dit: « Soit bon avec ton parent et ton enfant sera bon avec toi ».

    Que Dieu le préserve et dissipe sa solitude par des amis pieux et aimable et par le meilleur ami: le Coran. Ameen.

    7
  8. ould saidi    

    salam,
    pour le chibani bachir et tous les chibanis qui sont dans la méme situation, la meilleure des discutions c’est d’aller à la mosquée ou écouter le coran, surtout mantenant y a plusieurs moyens d’écoute
    qu’ ALLAH nous guide

    8
  9. myriam    

    salémoilekoum si bachir,
    un grand bonjour de la belgique de la part de tous les algerien et marocain d’ici.transmettez lui le courage et la patience a lui ainsi qu’a tous les magrhébin du monde. rabi y atik sbar wa rabi chafik.meriem

    9
  10. dextérit    

    Paix avec vous …je ressens de la pitié pour ces p’tits vieux qui s’accrochent à la vie jusqu’au dernier souffle.Avec eux,on apprend beaucoup!!! Je demande à DIEU TRES HAUT d’Accorder à ces « bachiri » longévité,Santé et Miséricorde et Meilleurs soins s’ils sont malades.Tous mes respects à ces VRAIS HOMMES!A toi qui lis ce message,si tu vas à la rencontre de ce monsieur,passe-lui un RESPECTUEUX SALAM et SOUHAITE-LUI UNE TRES BONNE DESTINEE(PARADIS)

    Amine Ya Rabb’!

    10
  11. Oways    

    Assalamou alaykom

    Barakallahou fik pour cet article , je pense que dans les hôpitaux aussi , il doit avoir des centaines de personnes âgées sans compagnie , et l’idéal serait de s’accorder un weekend pour faire un tour chacun dans sa région pour faire leur faire un visite et leur citer les invocations du malade.

    Wassalam

    11
  12. MERAKCHI Yamina    

    Bonjour,
    Je réagis pour votre article sur Bachir. A Paris, il existe une association créée par Moncef LABIDI ; Ayyem Zemen située au 7 rue de Pali Kao dans le 20e à Paris. J’aimerais que Bachir les contacte. C’es un café social ou se réunissent des « chibani’ pour discuter, se rencontrer.
    J’habite Lyon et avec une amie proche de Mr Labidi, nous allons créer la même structure.
    Merci de donner à Bachir ces ces éléments
    Bien cordialement
    Yamina MERAKCHI

    12
  13. tei    

    Assalamou alaykom

    leurs situation me touche vraiment que peut ton faire pour c’est gens ?

    13
  14. coperet    

    je suis retraité du BTP et j’ habite Lyon;J’ ai travaillé toute ma vie avec des travailleurs immigrés et notamment des marocains. j’ ai conservé une très bonne amitié acec un marocain ‘Laacen’ retourné au pays et son beau-frère qui vit à la Duchère.
    j’ ai donné des cours de soutien à des enfants marocains pendant 5 ans ( Amel , Sofian et Azzedine) et j’ ai entendu parler recemment de cette association ‘les Chibanis’.
    Qu’existe -il à lyon et puis-je ‘ correspondre avec Yamina Merakhi qui dit avoir créé une association à Lyon.
    Je me sens concerné pour aider ces travailleurs retraités dans leur fin de vie. Je ne sais pas comment encore .
    Actuellement, j’ interviens dans les collèges pour promouvoir les métiers du B T P par l’intermédiaire du Syndicat .
    Je suis à votre service. Henri Copéret

    14
  15. Fleurdenuit    

    Salam Aleykoum…

    Un an après, toujours autant d’émotion… Bien plus encore…

    15

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE