La fatwa et le gendarme

Par Al-Kanz

Le 11 septembre 2011, à la gendarmerie, on passa une partie de son dimanche à se cultiver.

Le juge rend un jugement, le médecin pose un diagnostic et délivre une ordonnance, le mufti donne une fatwa. Une fatwa est un avis juridique émis par un docte autorisé.

L’objet de la fatwa est très souvent un problème circonstancié qui ne trouve pas une réponse immédiate dans les sources de la législation islamique. Le rôle du mufti est alors de considérer ledit problème à la lumière des textes et du contexte dans un effort (ijtihad) de réflexion personnelle.

La fatwa, qui est de fait motivée par des circonstances particulières, émise par un ou plusieurs savants à un moment donné, est par définition particulière. Les fatwas font la jurisprudence islamique. Elles portent sur tous les aspects de la vie : la pratique du culte, l’alimentation (fatwa sur le halal), le mariage, la finance, le jeûne, etc. Contrairement à ce que l’inculture journalistique a popularisé, la fatwa n’est pas une contrat mis sur la tête de quelqu’un.

Le 11 septembre 2011, à la gendarmerie, on passa une partie de son dimanche à se cultiver.

La fatwa et le gendarme
Source : Twitter – Mooslym.com

Et les gendarmes de découvrir ou de réviser les principes islamiques.

La fatwa et le gendarme
Capture d’écran mosquée de Creil

Profitons-en pour rappeler à non concitoyens non musulmans, que les musulmans constituent l’une des populations les plus fliquées de France. Dormez tranquilles ;).



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (15 commentaires)

  1. Mourad    

    salam alaykoum

    Sincèrement, je ne vois rien de choquant à ce que la gendarmerie ou la police consultent le site internet d’une mosquée et lisent les fatwas ou autres.

    Après tout, leur boulot c’est aussi la surveillance, ils reçoivent un salaire à la fin du mois pour ça… chacun sont boulot, moi j’ai rien à me reproche, qu’ils me surveillent ou pas, je suis la même personne.

    Et puis, il faut reconnaître qu’à l’intérieur de la communauté musulmane, il y a des cinglés qui au nom de l’Islam et des musulmans sont prêts à commettre le pire, ce qui explique la surveillance.

    1
  2. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Qui a dit que c’était choquant ? C’est normal.

    2
  3. Mourad    

    salam alaykoum

    Je dis cela car les musulmans sont un peu trop parano à notre époque.

    Comme la phrase : les musulmans constituent l’une des populations les plus fliquées de France

    Il y a aussi les corses, les anarchistes d’extrême-gauche, les fachos d’extrême-droite, les partis politiques, les associations caritatives, ect… les roms sont les seuls CITOYENS a avoir un permis de circulation sur la voie publique et doivent constamment déclarer ou ils se trouvent, c’est du jamais vu.

    Chez les musulmans aujourd’hui, quand tu dis « police », on dirait qu’on a quelques choses à se reprocher !

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Mourad, tu sais lire : les musulmans constituent l’une des populations les plus fliquées de France.

    4
  5. Mourad    

    salam alaykoum

    Franchement, cela ne me dérange nullement d’être surveillé juste parce que je suis musulman ou autre (militant pour du vrai halal alimentaire en France)

    Je sais que je ne fais rien de contraire à la loi, de répréhensible, de contraire à ma religion, à la morale, que je ne porte atteinte, ni au bien, ni au sang, ni à l’honneur de personne et ce de quelque manière que ce soit.

    Chacun son boulot, ils sont payés pour surveiller, enquêter, faire des investigations et prévenir des crimes et délits, surtout si c’est commis au nom de l’Islam et musulman. Chacun son boulot…

    Tant que je ne suis pas victime de dérive ou d’injustice de leur part, al hamdulillah

    5
  6. Youssef    

    Barakallahofik pour ta réponse le débat sur eux est clos ;-)
    Salamoãlaykoum warahmatollah

    6
  7. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Mourad,
    Donne ton avis sans problème, mais s’il te plaît ne fait pas dire à l’article ce qu’il ne dit pas.

    Sinon, je rejoins ta position qui est aussi la mienne. Je préfère de loin être fliqué et qu’ils sachent tout de moi comme ça t’es (presque) sûr qu’ils te laisseront tranquille puisqu’ils sauront qu’ils n’ont rien à craindre. Un jour un frère a dit à un policier qui l’interrogeait qu’il serait le premier à aller les voir s’il apprenait qu’un cinglé veut commettre l’irréparable. Le policier n’en croyait pas ses oreilles :).

    7
  8. Mourad    

    salam alaykoum

    La vérité est que ce sujet est tabou parmi les musulmans depuis que Ben Laden et Bush ont pris le monde en otage.

    Ben Laden a dit en gros : Soit vous êtes avec moi, soit vous êtes contre l’Islam

    Bush a dit : Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous

    Je ne suis ni avec Bush, ni avec Ben Laden, pas contre l’Islam et je ne tue pas d’occidentaux ou autres innocents au nom de l’Islam et des musulmans.

    Les choses sont claires, allez hop…

    8
  9. hamza    

    Salam alikoum !

    à chacun son métier, tant que sa ne dépasse pas les limites de la vie privée ! après chacun pensent comme bon lui semble, on peu être français musulmans et pro- palestiniens, … on manifeste quand on en as la possibilité, quand la france nous octroie ce droit ! mais quand la france ne voudras plus … les flics sauront ou nous chercher, quand en effet on sera de trop dans leurs statistique national et européenne … on as rien a se reproché en tant que musulmans , on aime et on déteste pour Allah azawajel, ensuite que sa puisse déranger les gendarmes et autres guguss TANT MIEUX !

    AL-KANZ, baraka Allahou fik pour tout ce que vous faites, macha Allah , qu’Allah vous récompense !

    9
  10. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    J’avais la vingtaine lorsque je fus convoquée par les RG (Renseignements généraux).
    A l’époque, Dieu avait mis sur mon chemin les Habachites que j’ai côtoyés durant deux mois dans un cadre universitaire avant de juger leur vision islamique définitivement à côté de la plaque et très sectaire.

    A l’époque, je débutais en islam et je ne connaissais rien de rien en matière politique et sectarisme religieux. Lorsque le lieutenant M… m’interrogea sur tel ou tel frère (dont Tariq Ramadan), je lui répondis que j’appréciais beaucoup T. Ramadan, mais que l’autre personne, je ne connaissais pas, et même si je le connaissais, je ne dirai rien, ce n’est pas mon rôle, chacun son travail. « Comment se fait-il que vous savez tout de moi et rien sur eux ?! Faites votre boulot et moi je me contente d’étudier ! »
    Je déteste l’espionnite qui est contraire à mes valeurs islamiques (cf. anecdote de ‘Omar Ibnou Al-Khattâb et l’alcoolique), alors jouer les délatrices, très très peu pour moi.

    Personnellement, je n’ai rien à me reprocher et je suis contre les fauteurs de trouble avérés. Lorsque je suis témoin d’une incivilité, croyez-moi que je ne me gêne pas pour intervenir directement ou demander l’intervention policière.

    Je déteste que les citoyens soient espionnés dans leur honnêteté, je déteste la présence permanente et impudique des caméras de surveillance : l’argent du contribuable devrait être mieux imparti, une société où pullulent les uniformes, c’est loin d’être rassurant, c’est loin d’être une société paisible… c’est une prison à ciel ouvert où le Borgne est roi.

    Wa salâm

    Wa salâm

    10
  11. smille    

    salam,

    Ce qui m’intrigue c’est que la gendarmerie qui s’intéresse aux principes Islamiques…
    Il y a de la conversion dans l’air?

    Je verrais d’un très très bon œil des gendarmes français de confession musulmane.

    11
  12. smille    

    Je rejoindrais l’idée de Justine sur le fait qu’une société constamment surveillée nous prive d’une partie de notre liberté d’autant que cette attitude n’est pas sans dérapage.

    12
  13. Ahmed 6    

    Assalamoualaykoum,

    Personne ne s’est peut être demandé qu’il s’agirait d’un frère policier qui a consulté le site de cette mosquée entre autres?

    13
  14. Abou Talha    

    as salam aleykoum

    petite précision technique. La connexion vient de la gendarmerie ça ne veut pas dire que ce soit un gendarme qui espionne les musulmans (en même temps ça n’est pas dit dans l’article)

    Les grosses structure comme les ministères ou certaines grosses entreprises comme Renaul…t sont eux mêmes leur propres fournisseur de connexion internet et lorsque qu’une personne du réseau se connecte consulte un site internet, ce dernier verra une des adresses IP sortantes de l’entreprise ou de l’administration. Ainsi via les outils de mesure d’audience à la place de free/iorange/sfr on aura par exemple Ministère de la défense : )

    14
  15. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Abou Hamza,
    j’ai supprimé les attaques et je modère les commentaires qui alimentent la polémique parce que ça part dans tous les sens. D’autres personnes ont posté (comme elles sont nouvelles, leur premier commentaire est bloqué par WordPress).
    Les commentaires incriminants ont été supprimés. Vous avez dit ce que vous aviez à dire à Mourad qui a sûrement reçu votre commentaire via la souscription aux commentaires. S’il a envie de vous répondre, il doit savoir où vous trouver.
    J’ai mieux à faire que faire la police dans une polémique qui ne sert au final Shaytan.

    Je ferme les commentaires le temps que les esprits se calment.

    15
Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE