Femme voilée refoulée, le Crédit mutuel présente ses excuses

Par Al-Kanz

Islamophobie. Mercredi 20 juin à Belfort, une femme voilée se voit refuser l’entrée d’une agence du Crédit mutuel.

Islamophobie. Mercredi 20 juin à Belfort, dans l’est de la France. Une cliente de longue date du Crédit mutuel se rend dans son agence habituelle pour un rendez-vous avec son conseiller. A la porte de la banque, une guichetière intime à la jeune femme de retirer son voile sans quoi l’entrée lui sera interdite.

Cette cliente, musulmane, portait en effet un voile qui couvrait ses cheveux, seulement ses cheveux et non son visage. Humiliée, cette dernière se rendit au commissariat de police qui lui adressa une fin de non-recevoir, puis s’empressa de contacter une association, la COJEP international qui s’est aussitôt saisie de l’affaire en contactant la banque.

Selon le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) qui rapporte l’information sur son site, aurait dans un premier temps tenté de couvrir son employée en affirmant que le visage de la jeune femme était entièrement dissimulé. C’était sans compter les bandes vidéos dont dispose l’établissement.

Suite à un rassemblement devant l’agence et une mobilisation notamment sur Internet qui a porté ses fruits, le Crédit mutuel, craignant certainement un bad buzz qui commençait du reste à prendre, a préféré reconnaître les faits. Un communiqué fut rapidement publié sur Facebook. Déplorant l’incident, la banque expliqua que « suite à une mauvaise interprétation des règles de sécurité en vigueur, une salariée a estimé que la personne n’était pas suffisamment identifiable ». Et d’ajouter : « il s’agit bien d’une erreur isolée et non d’un principe régissant notre entreprise. Le Crédit Mutuel accueille des clients de toutes religions ou origines dans ses caisses, sans discrimination aucune. »

Facebook, mais aussi Twitter ou le community manager de la banque tint à faire savoir qu’un communiqué a été publié.

Ce n’est pas la première fois qu’une femme voilée fait l’objet d’islamophobie dans une banque. En 2009, une jeune femme se faisait refouler d’une agence de la Société générale à Viry-Châtillon, dans l’Essonne. Un an plus tard, c’est à l’agence de Val-de-Fontenay, dans le Val-de-Marne, qu’une autre jeune femme voilée est jugée indésirable. Dans les deux cas, la Société générale dut présenter ses excuses.

Dans son rapport 2001, le CCIF indique qu’en 2011 94 % des victimes de l’islamophobie sont des femmes. Quand la France met les femmes à l’honneur…



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (14 commentaires)

  1. Mhamed    

    salamoulaikoum ,
    j espere que la soeur a cloturer son compte il faut agir et arreter de pleurer et tous nos freres et soeurs qui ont un compte chez eux doivent le cloturer et la ca vas leur faire mal pour montrer nos détermination

    1
  2. makan    

    ils n’aiment les maghrébines que quand ce sont des beurettes délurées mais quand elles sont (réellement) musulmanes et ben là ils n’aiment pas du tout…

    2
    • nora    

      à makan
      slm, qui es tu pour dire qui est ou pas « réellement musulman »
      ce n’est pas le sujet, ce qu’il s’est passé est bien plus grave! nous devons être au dessus de la critique « facile » bon courage à la soeur et bravo peu ose se défendre car elle se sentent humiliées ce qui ne devrait pas être le cas, les rôles sont inversés!

      2.1
    • Smile    

      salam,

      C’est fatiguant
      Il existe a encore des personnes qui n’ont encore rien compris à la problématique des maghrébins en France
      C’est comme ceux qui prônent les idées du FN sous couvert de leur foi
      Désespérant…
      Les articles sur ce site me rendent triste mais les réactions de certains sont pire
      Déprimant…
      Jamais ça n’ avancera

      2.2
    • hanane    

      as salam alaykoum
      Je précise je suis musulmane française converti et non maghrébine et je me suis vu depuis ma conversion avoir eu pas mal de soucis avec ma banque qui est le crédit Mutuel qu’Allah les guide
      Donc il s agit bien d’ Islamophobie encore une fois et non de racisme enfin si l’on peut dire que l’un et l’autre sont liés…
      Allah guide nous et préserve du mal qui naît dans mon pays, aide nous à te glorifier parmi ce peuple mécréant amine

      2.3
  3. Muslimiste    

    Crédit Mutuel, la banque qui ne parle qu’à votre argent… Pour revenir à un ancien post,nous ne connaissons rien à nos droits et nous méritons ce qui nous arrive. La soeur aurait due rester sur place et contacter la police pr demander l’application exacte de la loi et non ces interprétation par l’employé et au mieux un huissier pr constater le refus de la banque à lui fournir les services pr lesquels elle cotise ds ses frais d’agence. Facile à dire mais si ça vs arrive les soeurs, svp ne bouger pas appeler une asso,la police… et soyez accompagnées pr avoir au moins un témoin et qq un à vos coté en cas d’agression..

    3
    • smile    

      Salam Muslimiste

      Pour illustrer vos propos: ma sœur a été auditionné par la police dans sa banque suite à l’appel de la guichetière car elle a eu peur… de quoi? je ne sais pas… Puisque là il n’y avait pas de foulard! pas de bonnet suspect. Mais ouf!!! pour ma sœur il y a des caméras dans une banque.

      Ce qui est certain c’est que ma sœur cliente de cette banque n’a pas voulu quitter cette banque tant que son problème ne serait pas pris en charge d’autant qu’elle avait:
      * un jugement officiel en main qui prouvait sa bonne foi et ses droits,
      *une avocate qui lui a demandé de faire la démarche auprès de sa banque
      *Le soutien de l’association de consommateur à laquelle elle est adhérente!
      La banque fait sa propre justice et préfère prendre l’argent chez les plus honnêtes plutôt que de poursuivre les escrocs

      Elle a appris par la police qu’on lui reprochait d’être menaçante, agressive. LOL
      Résultat de tout ce RamDam:
      Au vu des 46 kilos tout mouillés de ma sœur et de son papier du juge, la police ne l’a pas trouvé très menaçante mais plutôt qu’elle était dans son bon droit et ont jugés que l’intervention était inutile et que la banque leur a fait perdre leur temps. (et qu’en même temps la police n’a pas de rôle de conseiller clientèle)
      Affaire qui se termine en eau de boudin pour le crédit A*******

      Ma sœur a changé de banque ce qui y reste c’est ce qui concerne l’ordonnance du juge

      3.1
  4. smile    

    non encore bien avant

    4
  5. smile    

    Pour la petite histoire, « un gradé » de la banque à ensuite recontacté ma soeur et comme par magie les choses ont commencer à se dénouer

    5
  6. 6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE