Islamophobie : le Conseil de l’Europe édite un guide d’éducation

Par Al-Kanz

Face à la montée de l’islamophobie, réalité incontestable, le Conseil de l’Europe édite un guide pour aider les pays à lutter contre ce fléau.

Jean-François, Nicolas, Manuel et les autres vont avoir de la lecture. Le Conseil de l’Europe vient en effet de publier un guide visant à lutter contre l’islamophobie.

L’objectif du Conseil de l’Europe, en collaboration avec le Bureau des institutions démo­cratiques et des droits de l’homme (BIDDH) de l’OSCE et l’Unesco est « d’aider les pays à s’acquitter convenablement de leurs obligations en préparant conjointement, à l’intention des éducateurs, les présentes lignes directrices rela­tives à la lutte contre l’intolérance et les discriminations envers les musulmans ».

Ces grandes lignes « permettent d’identifier plus aisément les manifestations de l’intolérance et de la discrimination envers les musulmans dans les écoles, et suggèrent des façons de prévenir le phénomène ou d’y répondre ». Elles s’adressent en priorité à l’ensemble du monde de l’éducation, plus précisément aux « responsables de l’éducation dans la classe politique et l’administration, formateurs d’enseignants, enseignants, chefs d’établissement et principaux, per­sonnel des syndicats d’enseignants et des associations professionnelles, membres d’ONG ». Détail intéressant : le rapport relève que « les éducateurs devront être conscients de leur propre possible partialité, et que les politiques ou pratiques adoptées par certains établissements peuvent représenter une discrimination directe ou indirecte envers les musulmans ».

Considérant que ce guide n’est qu’un « point de départ », le Conseil de l’Europe invite les « autorités compétentes à prendre les mesures nécessaires pour lutter contre l’intolérance et la discrimination envers les musulmans par l’éduca­tion, conformément aux normes internationales relatives aux droits de l’homme ».

Vu de France, ce rapport semble complètement surréaliste. Le rapport demande que les établissements scolaires évitent de prendre des mesures discriminatoires à l’égard des musulmans. En France, on a interdit le hijab à l’école, qui ne se porte pas mieux depuis. Pire encore, on fiche les élèves qui portent des « jupes jugées trop ostentatoires ». Le hijab n’a jamais été un problème. Il n’a été que prétexte.

Islamophobie - des robes jugées trop ostentatoires

Outre l’habillement, le Conseil de l’Europe cite les menus à la cantine, autre sujet fétiche des Copé, Valls et compagnie quand il s’agit de taper sur les musulmans, que sur les musulmans. Le rapport va plus loin en évoquant l’accès à « l’apprentissage de sa propre religion » et les « dates des vacances ».

Les directions des écoles doivent veiller particulièrement à ce que les règles et les pratiques de l’établissement n’aient pas d’effets discriminatoires : habillement, accès à l’apprentissage de sa propre religion, menus à la cantine, dates des vacances. Il faut être particulièrement vigilant en ce qui concerne leurs répercussions sur les jeunes musulmanes. Certaines études font ressortir par exemple que les élèves portant le voile ont plus de chances d’être placées dans un groupe de niveau infé­rieur, ou d’être invitées à éviter les disciplines plus intellectuelles. Il peut aussi arriver que les jeunes musulmanes soient exclues d’emblée de certaines activités offertes par l’école – soit que l’on estime par avance qu’elles ne voudront pas y participer, soit faute d’arrangements spéciaux (comme les séances de natation en groupes séparés)13. Les règlements et pratiques des établissements doivent être conçus, en liaison avec les communautés et les parents, de façon à stopper et à prévenir la discrimination envers les élèves musulmans, dans le respect de la législation nationale relative aux pratiques religieuses à l’école.

Après ces principes généraux, le guide énumère toute une série de recommandations et de conseils à mettre en application.

La lecture du guide rappelle le retard de la France dans la lutte contre l’islamophobie. Une islamophobie d’Etat, systémique, poussée par des politiques qui, faute d’aimer les Français, ont alimenté la haine des musulmans. Car Dieu merci, la France réelle, comme dit une certaine extrême droite, est bien moins islamophobe que ceux qui la dirigent.

Pour télécharger le rapport du Conseil de l’Europe, pas encore dédicacée par Caroline Fourest, mange-barbu débarquée récemment du Monde, cliquez sur le lien suivant : Principes directeurs à l’attention des éducateurs pour combattre l’intolérance et la discrimination à l’encontre des musulmans.

Pensez par ailleurs à soutenir le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) qui œuvre sans relâche depuis 2003 : http://www.islamophobie.net.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. Mustafa    

    Salamu ‘alaykom

    Il faudrait envoyer une copie a l’actrice Veronique Genest qui s’est lancé dans une diatribe envers l’Islam sur Twitter. Elle entre dans le cercle très ouvert des Islamophobes décomplexé !

    1
  2. Imene    

    Le rapport participe à une prise de conscience et montre une volonté de lutter contre l’intolérance et la discrimination. Ce qui est une bonne chose.

    Mais il est également triste de voir à quel point la France est en retard par rapport à certains pays d’Europe.

    Pour ma part, durant mon parcours scolaire il est vrai que j’ai dû lutter contre cette volonté de certains professeurs et responsables de l’éducation de nous orienter, nous musulmans, vers des filières pas très intellectuelles. Malgré cela, j’ai passé mon Bac S, j’ai obtenu une licence d’économie à Paris Dauphine et j’ai réussi le concours des grandes écoles ECRICOME en intégrant Rouen Business School. Tout cela, je le dois à mes parents qui m’ont beaucoup encouragés tout au long du parcours, qui n’a pas été de tout repos :-)
    Et en ce moment je travaille à un projet de création d’entreprise afin de pouvoir vivre ma religion et travailler en toute liberté, en portant le hijab notamment.

    Je souhaite de tout mon coeur que nos soeurs et frères ne se laissent pas découragés par ses profs qui veulent à tout prix les mettre dans des voies sans issues. Il est impératif qu’on réussissent à devenir des éléments actifs dans la construction de la société. Si on est compétent alors on peut difficilement se passer de nous et notre parole est mieux entendue.

    2
    • Batoul    

      Assalamu aleykum,

      C’ est à nous de nous faire entendre, à nous d’ adhérer au CCIF, à nous de pousser le portes comme notre soeur Imene, dont j’ admire le parcours fait de luttes quotidiennes et d’ efforts pour y parvenir.

      Je demande à mes enfants l’ excellence, ils le savent, ils sont musulmans, les problèmes existent; alors pour réussir il leur faudra etre les meilleurs, à l’ école, mais aussi dans les autres domaines de leur vie; et pour le moment, par la Grace d’ Allah ta’ ala ça fonctionne, et le regard des maitresses et des professeurs est très positif, ils s’ impliquent, vont dans le meme sens; nous avons aussi le bonheur de profiter de maitresses et professeurs musulmans, des jeunes gens dynamiques, qui veulent que les musulmans réussissent, poussent ces portes… et si nous retrouvions l’ age d’ or de l’ Islam… Ce temps ou les musulmans étaient lumineux pour le monde, par leur spiritualité, leurs connaissances, leur intelligence et leurs bons caractères, digne communauté de notre prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ; quand je lis certaines choses sur la toile, quand je rencontre certaines associations, quand j’ entends certains prédicateurs et certains savants, vraiment, je pense que nous avançons à grands pas. Qu’ Allah ta’ ala nous accorde Sa Proximité.

      Assalamu aleykum

      2.1
    • sab    

      qu ALLAH te facilite

      2.2
  3. Lea and co    

    Es selem aleikum, ce qui nous arrive, nous en sommes partie responsables, car l islamophobie est très fortement présente en France, seulement très peu de victimes et témoins remontent les litiges et soutiennent les organisations luttant contre l islamophobie. Nous semblons nager dans un laxisme et défaitisme.

    3
  4. sab    

    BATOUL
    j aimerais avoir votre vision…mais je constate un réel problème d’éducation (musulmane) chez les jeunes générations, pas énormement de savants…
    Par contre oui l’ascenseur social a marché pour certain et inch ALLAH l’age d’or réapparaitra…
    Mais on a encore bcps de boulot

    4
    • Batoul    

      Assalamu aleykum,

      @sab, Il existe évidemment des musulmans peu instruits de leur religion, mais il existe de plus en plus de jeunes qui accèdent à de bons enseignements, dans de bonnes écoles; je trouve que ces quinze dernières années il y a un nouveau souffle, et ces cinq dernières années ont été très riches en initiatives, avec une belle perception de l’ Islam; des initiatives intelligentes, humaines, pratiques;
      des prédicateurs instruits de leur religion, des esprits ouverts et libres,qui ont saisi la beauté de notre religion et qui nous offrent de grandes et belles choses. J’ ai trouvé beaucoup de jeunes musulmans très éclairés et très dignes, particulièrement en parcourant les lignes d’ al kanz; je reste optimiste, meme s’il reste encore énormément de travail, j’ en suis consciente; mais vraiment, ces dernières années ont été un baume pour le coeur en découvrant toutes ces belles choses, et c’ est ce vers quoi je veux aller, ce qui m’ a touché en Islam, ce qui m’ a ému, et ce qui m’ a manqué pendant plusieurs années; mais al hamdulillah, j’ ai le sentiment qu’ il y a du renouveau et assez de lumière pour y voir plus clair.

      Assalamu aleykum

      4.1
  5. NEON    

    mais le conseil de l’ERurope est il une vraie référence? Quand on voit tous les méfaits des avocats et politiciens avocats qui ont permis la libération anticipée du Dutroux dans les années 90 et puis celle de sa compagne cette année – et qu’il en est de ces responsables qui siègent au conseil de l’Europe, je me pose la question de la valeur citoyenne de ce conseil

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE