The Quran Project : les panneaux affichés, puis retirés des gares londoniennes

Par Al-Kanz

A Londres, une campagne d’affichage prévue de longue date a finalement été retoquée pour une raison fallacieuse. Colère et incompréhension.

The Quran Project : les panneaux sont dans les gares

Faire connaître le Coran au plus grand nombre, tel est l’objectif de « The Quran Project », une initiative menée par des musulmans britanniques.

Pendant des mois, ces derniers ont collecté de l’argent auprès de généreux donateurs afin de pouvoir financer une vaste campagne d’affichage dans le métro londonien ; laquelle consistera à déployer durant deux semaines en décembre, de larges panneaux faisant la promotion du Coran et de l’islam doivent figurer dans les stations les plus fréquentées de la capitale : Waterloo, Victoria, Liverpool Saint, Marylebone et Saint Pancras International Stations.

The Quran Project in London

Le choix d’un affichage publique dans différentes stations n’est pas anodins. L’affichage publique dans une gare maximise la visibilité de la campagne. C’est ce que du reste a bien compris l’islamophobe Pamela Geller, qui a lancé, lundi 17 décembre, sa campagne d’affichage haineuse dans le métro new-yorkais.

La semaine dernière, nous apprenions sur Twitter que les panneaux avaient été posés :

The Quran Project : les panneaux sont dans les garesThe Quran Project : les panneaux sont dans les gares

Egalement sur Twitter, les témoignages des musulmans qui ont pu voir ces panneaux n’ont pas manqué :

Quran project temoignages

Selon certains tweets de @QuranProject, plusieurs conversions ont eu lieu depuis le début de la campagne. Outre les panneaux, une équipe de bénévoles invitaient les usagers du métro londonien à une discussion sur l’islam.

Mais voilà. Hier, Network Rail, la société en charge du métro de Londres, a décidé de faire enlever les panneaux, provoquant la colère et l’incompréhension de nombreux musulmans. Voici en effet ce que l’on pouvait lire lundi peu avant minuit.

Pour quelles raisons donc ces panneaux ont été enlevés ? Réponse :

La Network Rail n’accepterait donc pas les campagnes ayant pour thème la religion. Cette explication n’a pas convaincu. Et pour cause : ce n’est pas la première fois que la religion s’affiche dans le métro. Comme on peut le constater ci-dessous, les affiches d’une organisation chrétienne, la Trinitarian Bible Society, n’ont pas été retoquée. Fail.

Verset biblique dans une gare de Londres

Incohérence, deux poids deux mesures. Les internautes accusent la Network Rail pour la seule raison qu’il s’agit d’islam.

La société de transports va devoir réagir très vite pour prévenir le bad buzz qui a déjà commencé sur Twitter et Facebook.

Nous devrions être fixés dans quelques heures.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE