Islamophobie : mise en examen après la tête de porc devant la mosquée

Grande-Bretagne. Après la découverte d’une tête de porc devant un lieu de culte musulman, un jeune homme de 23 ans vient d’être mis en examen.

Porc devant la mosquée de Leicester
Crédit

Nouvel acte islamophobe en Grande-Bretagne, plus précisément à Thurnby Lodge, dans la ville de Leicester.

Au lendemain de Noël, à l’heure de la prière d’avant l’aube (fajr), des fidèles ont découvert une tête de porc devant les locaux qu’ils utilisent comme lieu de prière. Le bâtiment cristallise toutes les tensions depuis qu’une association musulmane humanitaire, As-Salam Trust, à faire savoir qu’elle comptait l’acquérir pour y développer ses activités au service des plus démunis de la ville.

Depuis des mois, des manifestations sont organisées devant l’immeuble, avec la participation notamment de l’organisation raciste English Defense Ligue (EDL) et du British National Party (BNP), qui ont fait de l’islamophobie leur fond de commerce. Nick Griffin, dirigeant du BNP, s’est déplacé en personne en août dernier pour soutenir le mouvement.

Avec ce dernier acte raciste, la tension est montée d’un cran. Un fidèle raconte sur son blog qu’il y a « presque tous les jours » des manifestants qui harcèlent ceux qui viennent prier à l’heure de l’icha, dernière prière de la journée. Il est peut-être temps de protester, ajoute-t-il, précisant que c’est peut-être le silence de ces derniers mois qui a encouragé les détracteurs d’As-Salam d’aller plus loin dans leurs actions.

Samedi, dans la soirée, la police de Leicester annonçait sur son site qu’un homme de 23 ans, arrêté vendredi, a été mis en examen. Deux jours plus tôt, une femme de 40 ans et deux hommes de 37 et 46 ans, soupçonnés d’avoir un lien avec l’incident, ont également été arrêtés.

Sur Twitter, un responsable de la police de Leicester se réjouissait vendredi soir de l’arrestation de ces individus, précisant au passage que la police a le souci de l’ensemble des communautés.


Depuis le début de la contestation, neuf personnes ont été arrêtés par les services de police de la ville. Interviewé par le Guardian, l’imam Mohammed Lockhat indiqua que, malgré les insultes quotidiennes, il ne s’attendait pas à cela, ajoutant toutefois que ce n’était néanmoins qu’une question de temps.

Le 19 décembre dernier devait se tenir le procès d’un jeune homme de 23 ans pour avoir lancé une tête de porc contre une mosquée dans la ville de Newbury, dans le comté de Berkshire.

Nanterre en France, Houston aux Etats-Unis, Leicester en Grande-Bretagne, le cochon est aux islamophobes ce que l’Internationale est aux communistes.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. 1
  2. sidi    

    C’est pas en france qu’ils serraient arrêtés !

    2
  3. Royaume-Unis : 3 mois de prison suite à un acte islamophobe | Trouve Ta Mosquée    

    [...] 26 décembre dernier c’était les fidèles de  la mosquée de Leicester qui avait découvert une tête de porc devant la salle de [...]

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés