Meiktila, après les pogroms antimusulmans

Par Al-Kanz

En Birmanie, des émeutiers bouddhistes s’en sont pris à la minorité musulmane. On déplore 32 morts dans des progroms ultraviolents.

Meiktila

La ville de Meiktila, dans le centre de la Birmanie, a été placée sous état d’urgence samedi 23 mars, après trois jours de violences entre bouddhistes et musulmans qui ont fait au moins 20 morts. Une cinquantaine de camions militaires ont été dépêchés dans cette petite bourgade située à 130 kilomètres de la capitale Naypyidaw, dont les rues ont été livrées à des bandes d’émeutiers armés de bâtons et de couteaux. Des quartiers entiers de la ville et plusieurs mosquées sont partis en fumée, des corps calcinés jonchaient les rues. Jusqu’à vendredi soir, les forces de l’ordre ont semblé dépassées.

Source : Le Monde – Birmanie : l’armée déployée à Meiktila, placée en état d’urgence

Un nouveau bilan fait état de 32 morts. 1 200 familles musulmanes se sont réfugiées das un stade, tandis que les violences s’étendaient à d’autres localités du pays.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. 1
  2. mostafa    

    Salame qu’Allah fasse miséricorde a ceux qui sont mort ils sont martyr et qu’Allah descende la guidé dans ce pays amine et aident les musulmans

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE