Drones : des mensonges d’Obama et des cibles civiles

Par Al-Kanz

Les drones d’Obama tuent des civils. Pas aux Etats-Unis. Au Yemen ou au Pakistan. Yes he can.

Obama drones
Crédit Jayel Aheram

Imaginez que régulièrement des familles entières dans des villages reculées de l’Ardèche, de l’Aveyron ou de la Creuse soient tuées par des missiles tirés depuis des drones américains.

Imaginez seulement, car ça n’est pas près d’arriver. Il n’est pas acceptable de tuer des civils occidentaux. En revanche, quand il s’agit du Pakistan ou du Yemen, la morale est toute autre.

Barack Obama, président des drones… et des mensonges

D’ailleurs, en l’espèce, le président américain Barack Obama s’est assis sur la morale. Président des drones, qu’il apprécie particulièrement, Obama n’est pas qu’un assassin, c’est aussi un menteur.

Depuis des années l’administration d’Obama répète à l’envi que l’usage de drones n’est autorisé que contre « certains hauts dirigeants d’Al-Qaida ou leurs alliés impliqués dans l’attentat du 11 septembre 2001 » ou contre des cibles préparant des « attentats terroristes imminents visant des intérêts américains ». Mensonges.

Début avril, Jonathan S. Landay, journaliste pour McClatchydc, révélait le contenu de rapports secrets de la CIA. Le journaliste a pu avoir ainsi accès à des listes de supposés « insurgés » tués par des drones en Afghanistan, sans que ces cibles ne répondent aux critères avancés par les Etats-Unis.

The intelligence reports list killings of alleged Afghan insurgents whose organization wasn’t on the U.S. list of terrorist groups at the time of the 9/11 strikes; of suspected members of a Pakistani extremist group that didn’t exist at the time of 9/11; and of unidentified individuals described as “other militants” and “foreign fighters.”

Des civils approximativement « combattants supposés »

Le reste de l’article de Jonathan S. Landay est de la même teneur : l’administration Obama a une définition très extensive de ce que recouvre l’expression « menace imminente ». C’est ainsi que des centaines « d’insurgés » ont été tués alors même qu’ils n’étaient ni des « hauts dirigeants d’Al-Qaida », ni leurs alliés, ni même des « terroristes préparants des attentats imminents contre des intérêts américains ». En 2012, dans un article accablant, le Bureau of Investigative Journalism révélait que d’autres drones d’Obama tuaient aussi les civils qui venaient en aide aux « supposés insurgés » précisément par des drones et, plus sordide encore, aux civils qui participaient à leurs funérailles.

Lire : Obama terror drones: CIA tactics in Pakistan include targeting rescuers and funerals

Si en France la question des drones n’intéresse pas grand-monde, il en est tout autrement aux Etats-Unis. Avec la fermeture de Guantanamo, la fin de ce terrorisme d’Etat est le cheval de bataille de nombreuses associations qui n’acceptent pas, à juste titre, que l’on puisse de la sorte tuer impunément et illégalement. Parmi elles, l’ACLU (American Civil Liberties Union) ou encore Amnesty International. Il faut à cet égard suivre Zeke Johnson sur Twitter.

Martin Lutter King : « I have a dream ». Barak Obama : « I have a drone » Mourad

Le 17 avril dernier, Wessab, un village perché dans les montagnes yéménites était frappé par un drone américain. Farea Al-Muslimi, écrivain et militant yéménite originaire de ce village et résidant aux Etats-Unis, témoignait devant le Sénat américain à l’occasion d’un débat sur le « programme d’assassinats ciblés » (« targeted killing program ») de l’administration d’Obama. Son discours a fait le tour du monde.

Farea Al-Muslim raconte notamment qu’après l’attaque qui a tué cinq supposés combattants il a reçu des appels de son village : « Pourquoi les Etats-Unis terrorisent-ils des milliers de villageois ? », « Pourquoi les Etats-Unis tentent de tuer une personne avec un missile alors que tout le monde sait où il se trouve et qu’il aurait été aisé de l’arrêter ? »

Le verbatim du discours de Farea Al-Muslimi a été publié la semaine dernière par The Independent : Yemeni man brings the horror of drone strikes home to US Senate.

Drones : Obama pire que Bush

Parmi les intervenants ayant pris la parole lors de cette discussion au Sénat américain, on compte Peter de la New America Foundation, qui tient un décompte des frappes de drones américains.

Selon lui, de 2002 à 2008, le président Georges W. Bush a autorisé 48 attaques de drones contre le Pakistan et une au Yemen contre six fois plus en quatre ans au Pakistan, soit 307 attaques à la mi-avril 2013. On est ainsi passé d’une frappe tous les quarante jours à une frappe tous les quatre jours.

Barack Obama est prix Nobel de la paix.

« The CIA drone program began quietly under President George W. Bush with one strike in Yemen in 2002, and then a smattering of strikes in Pakistan between 2004 and 2007 before a more sustained campaign in 2008. During his two terms in office, Bush authorized a total of 48 strikes in Pakistan.
Upon taking office in January 2009, President Barack Obama almost immediately made drones one of his key national security tools. By mid-April 2013, he had already authorized 307 strikes in Pakistan, six times more than the number of strikes carried out during President Bush’s entire eight years in office. Under Obama, the drone program accelerated from an average of one strike every 40 days to one every 4 days by mid-2011. »

Témoignage de Peter Bergen – “Drone Wars: The Constitutional and Counterterrorism Implications of Targeted Killing”



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (16 commentaires)

  1. Mourad    

    Salam alaykoum

    Martin Lutter King : « I have a dream »

    Barak Obama : « I have a drone »

    Tout est dit…

    1
    • Abdenour    

      Martin Lutter King : « I have a dream »

      Barak Obama : « I have a drone »

      An american teenager :  » I have a dream, and my dream is to have a drone that I can make a real-life test of the video games that I was having fun with since my childhood  » (Not only american teenagers have this dream but also some of their allies, like Price Harry)

      1.1
  2. Abou Sene    

    Assalam ‘aleykom !

    Obama n’a toujours été qu’un Bush Bis, du moins dans sa politique extérieure. Tant pis pour les musulmans américains qui voyaient en lui un pont entre l’occident et l’orient, il a été très habile et à arnaqué tout le monde. Cf son discours du Caire en 2009 intitulé « A new beginning », je dirais plutôt **************

    2
  3. djceline    

    et un jour tout le monde rendra des comptes

    3
  4. oum taha    

    salam aliekoum prix nobel de la paix ?????soubhnallah

    4
  5. Ahmed3    

    Des témoignages vidéos, de la data tous sur les attaques de drones ici : http://www.livingunderdrones.org/

    Le journaliste Glenn Greenwald du Guardian a écrit de nombreux bons articles sur le sujet : http://www.salon.com/2012/02/05/u_s_drones_targeting_rescuers_and_mourners/

    5
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      Je suis les actions des associations depuis plusieurs semaines. Ca bouge beaucoup. Ce journaliste et d’autres sont à la pointe du combat contre ces tueries ciblées.
      J’ai d’autres articles à venir in cha’a-Llah, inspirés par Living under drones, mais encore Drones Watch ou le TBIJ, cité dans l’article ci-dessus.

      5.1
  6. Ahmed3    

    JazakAllahou kheyran pour tes intentions et tes efforts.

    6
    • Al-Kanz    

      wa antum min ahli-l-jaza
      Qu’Allah me permette de continuer si c’est un bien pour la communauté et si je réussis à garder une bonne intention. Et qu’Il entrave mes efforts si mon intention ne soit plus de Le servir Lui l’Unique.

      6.1
  7. Smile    

    Salam,
    « Barak Obama s’est donné un permis de tuer »
    Propos tenus par une journaliste d’envoyé spécial sur France 2 ce soir suite à un documentaire sur ce sujet

    7
  8. ifticene    

    Je viens tout juste de voir le documentaire sur les drones de France2,finalement Obama n’a rien à envier à georges walker le Boucher et à Israel en matières de tueries,je propose donc
    que l’on lui décerne plutot le prix Nobel de la Guerre.

    8
  9. Abuljoud    

    salam

    Les prix Nobel sont là pour distinguer les personnalités ou institutions qui ont contribué à l’hégémonie occidentale.

    Le Nobel ne vaut plus rien. Lisez plutot celui de 2012 :

    2012 – L’union européenne reçoit le prix Nobel de la Paix 2012 – Pour avoir établi un apaisement durable des tensions à l’échelle du continent Européen, un contient qui a toujours été en guerre jusqu’au paroxysme de la 2ème guerre mondiale. C’est un encouragement « un signe » au moment ou la notion de solidarité des pays du nord de l’Europe (plus riches d’argent ou de matières premières) vers les pays du sud de l’Europe (moins riches d’argent ou de matières premières) semblent en panne.

    et Obama a reçu le sien car « 2009 – Barack Obama, président des Etats Unis d’Amérique. Depuis son arrivé au pouvoir il ne cesse de trouver une solution coopérative entre les peuples.  » Il a reçu avant même d’avoir commencé à exercer son mandat….

    Vous y croyez toujours au prix Nobel?

    9
  10. Jaouad [iPhone 5]    

    Salam Alaikoum

    Je lis cet article et j’ai bfmtv en fond sonore
    J’entends Obama dire : Israël a le droit de frapper la Syrie si un convoi d’armes à destination du Hesbollah est soupçonnée.
    Bref le bourreaux des musulmans qu’était Bush à un formidable successeur en la personne de Obama
    Une politique pro sioniste toujours au rendez vous

    10
  11. Batoul    

     » Les injustes sont solidaires les uns aux autres. » coran 45/19.

     » Certes, vous serez éprouvés dans vos biens et dans vos personnes et vous entendrez de ceux qui ont reçu l’ Ecriture avant vous et des polythéistes des choses très pénibles. Mais si vous patientez et craignez Dieu, ( vous vous apercevrez que) c’ est dans l’ ordre des choses. » Coran 3/186

    O croyants! cherchez du secours dans la patience et la prière! En vérité, Dieu est avec ceux qui persévèrent. » coran 2/153.

    Cette histoire de drone est épouvantable. Mais je dois vraiment ajouter que ces musulmans ont une noblesse d’ âme extraordinaire. Ils patientent dans l’ épreuve, dans les mutilations, ils restent toujours à la hauteur et d’ une dignité exemplaire, c’ est , je crois, ce qui m’ a le plus bouleversé.

    Il y a de moins en moins d’ hommes véritablement bons et sincères, ils ‘ s’ accordent des prix et des récompenses, alors qu’ ils sont presque tous en guerre… Ils s’ étendent sur la mort des leurs, quand des milliers d’ autres meurent dans la plus grande indifférence. On s’ aperçoit à quel point ils font peu de cas de la vie et à quel point ils méprisent tout ce qui n’ est pas « eux ».

    Nous sentons, même au quotidien, la difficulté de rencontrer la vérité, la sincérité, le dévouement. Nous aussi lorsque nous avons vu Obama, nous nous sommes dit qu’ il serait peut être différent, mais non, évidemment que non, comment pouvait-il en être autrement. Il est tellement simple de se laisser émouvoir par de beaux discours. Ces monstruosités ont amené bien des musulmans à se rapprocher de leur Seigneur, à expérimenter l’ Unicité très intimement. Allah ta’ ala Seul sait combien les épreuves, les douleurs, le détachement de ce monde est un bienfait pour notre devenir…

    « Espérez-vous accéder au Paradis sans avoir enduré les épreuves subies pas ceux qui vous ont précédés. Il furent accablés par la misère, la douleur, ébranlés (par la terreur) au point que le messager et ceux qui ont cru avec lui s’ écrièrent:  » A quand le secours de Dieu? Eh quoi! L’ assistance de Dieu est sûrement proche » Coran 21:214.

    assalamu aleykum.

    11
  12. Sid-Ali    

    Avec un Obama ils ont fait un bon coup marketing, parce qu’avec sa tête on a moins envie de le détester que Bush, il a capital sympathie élevé et pourtant tout aussi criminel.

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE