L’horreur en Centrafrique [image très violente]

Par Al-Kanz

Aujourd’hui, un homme a été mutilé par la foule à Bangui, parce qu’il est musulman. Attention image insoutenable.

grand-mere peuhl
©Peter Bouckaert

Dans notre société de l’image, ce qui n’est pas vu n’existe pas. Même si voir crève le coeur, suscite l’horreur et le dégoût, il est parfois nécessaire de montrer au monde la réalité, crue, telle qu’elle est.

D’aucuns parleront de voyeurisme, d’autres de sensationnalisme. Depuis plusieurs semaines, Peter Bouckaert, directeur de la section Urgences de Human Rights Watch, témoigne des exactions commises en Centrafrique, sans prendre partie ni pour les uns ni pour les autres.

Avec la même intransigeance, il rapporte le malheur, les morts et la folie qui font le quotidien de ce pays martyrisé.

S’il y a bien une épuration ethnique qui touche les musulmans, comme Amnesty International l’a signalé – sans qu’au passage ni le CFCM, ni l’UOIF, ni la mosquée de Paris ou la mosquée d’Evry et autres représentants médiatiques de l’islam de France ne s’en émeuvent publiquement –, cette folie tue aussi des chrétiens, comme ce fut le cas du frère du chauffeur de Peter Bouckaert, soupçonné d’être musulman par les miliciens antibalaka.

L’horreur en Centrafrique s’est exprimé lors du lynchage d’un homme, musulman, a qui les bras, la jambe gauche et le pied droit ont été tranchés, comme le constata ce matin Peter Bouckaert à son arrivée à Bangui, la capitale.

L’horreur en image, la voici. Il ne s’agit pas de guerre, il ne s’agit pas de soldats qui perdent la vie lors de combat. Il s’agit de civils pourchassés, puis mutilés de la pire des manières. Tués parce qu’ils sont musulmans.

Inna liLlah wa inna ilayhi raji’un. C’est à Dieu que nous sommes et c’est à Lui que nous retournons.
Que la paix revienne en Centrafrique et dans le monde.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. ghani76    

    السلام عليكم

    اللهم عليك بالظالمين يا حي يا قيوم

    1
  2. moon[ST25i]    

    Salam aleykoum

    La hawla wa la qowata ila biLlah. Je n’ai pas le courage de regarder les photos. Ina lillah wa ina ilayhi raji’oun.

    2
  3. FreeSoul [iPhone 4]    

    On ne peut pas comparer ces gens à des animaux, car même les animaux n’agissent pas de la sorte avec leurs semblables.

    Wala haoulah wala kawata ilaj billah

    3
  4. Liazid    

    Assalam alaikoum,

    Je ne veux pas me faire l’avocat du diable,
    mais comment est-on arrivé à cette situation ?
    Que s’est-il passé en Centrafrique depuis décembre 2012 ?
    Qu’ont-fait les musulmans de Centrafrique ?
    Comment avons-nous réagi ?
    Comment réagir dans le futur à ce genre d’événements ?

    4
  5. fai[GT-I9100]    

    SoubhanAllah!
    Sa fait quoi s’ils sont musulmans!

    Sa veut rien dire.
    Ces malades agissent en confortant les waswas de leurs sheitan.

    5
  6. teufke[C6603]    

    Que voulez-vous faire, on massacre des musulmans en Birmanie, en Centrafrique, Palestine etc… Il y a aussi des persécution du côté des musulmans envers d’autres confession. Il ne faut pas se leurrer ce monde est malade, elle est gangrenée par la haine d’autrui. Regardez juste en France, ça divisé les communautés quels soit juives chrétienne musulmans etc… c’est juste mon impression de ce monde…

    6
  7. Mohamed 91000    

    Assalamou ‘laykoum,

    Qu’Allah vienne en aide à tous les opprimés et anéantisse les oppresseurs !

    Les exactions barbares existent depuis des décennies en Afrique (Rwanda, RDC, Burundi,…) et le reste du monde regarde les tragédies sans réagir ou réagit qu’après qu’il y ait des milliers de morts.
    Tout ce que nous pouvons faire ce sont des dou3as pour que cela cesse.
    Concernant les instances musulmanes françaises il ne sert à rien d’attendre d’eux quoique ce soit, elles ne représentent qu’eux mêmes, et sont le relais du ministère de l’intérieur et des cultes. C’est vrai que c’est plus important de condamner la quenelle d’Anelka que les exactions en Centrafrique ou en Syrie.

    Qu’Allah nous guide…

    Wassalam

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE