Comment se mobiliser efficacement sur Twitter : la tweetstorm contre Pékin Express

Par Al-Kanz

Ce soir, une mobilisation est organisée sur Twitter pour informer le plus grand nombre de l’affaire Pékin Express, émission tournée pendant le massacre de civils en Birmanie. Soyez de la partie.

Ce soir, la chaîne M6 diffuse le second épisode de l’émission Pékin Express, dont le tournage a eu lieu alors que les autorités birmanes, épaulées par les extrémistes bouddhistes, opèrent un nettoyage ethnique en règle, notamment contre les populations musulmanes. M6 a décidé d’ignorer ouvertement tant les alertes des ONG reconnues dans le monde entier, telles que Médecins sans frontières ou Human Rights Watch, que la mobilisation de nombreux internautes la semaine dernière, notamment sur Twitter pendant la diffusion de Pékin Express.

Face à ce silence et ce mépris, une seconde tweetstorm est prévue à l’occasion de la diffusion du second épisode.

Qu’est-ce qu’une tweetstorm ?

Une tweetstorm est, si l’on traduit mot pour mot, une « tempête de tweets », c’est-à-dire une « tempête » de messages publiés sur le réseau social Twitter. Une tweetstorm est donc une mobilisation d’internautes qui publient sur leur compte Twitter des messages sur un sujet précis. Tous ces tweets comportent un hashtag défini avant le lancement de la tweetstorm.

Qu’est-ce qu’un hashtag ?

Un hashtag est un mot que l’on fait précéder par le signe dièse : #. En cliquant sur le hashtag, on obtient la liste des tweets qui le contiennent. Si ces tweets sont très nombreux, le hashtag peut faire partie des tendances du moment de Twitter, les fameux « Trending Topics ». Il s’agit des dix sujets les plus discutés sur le réseau social. Ce soir, le hashtag sera #PekinExpress (avec ou sans accent à Pékin).

Les trending topics varient en fonction du nombre de publications. Aussi longtemps que les internautes publieront des messages avec le hashtag #PekinExpress – et si le nombre de messages est suffisant pour entrer dans le top dix des sujets les plus traités –, #PekinExpress restera dans ces trending topics. Inutile de dire qu’en matière de viralité, c’est ce qui se fait de mieux sur Twitter.

Pourquoi une tweetstorm ?

Une tweetstorm a ceci d’intéressant qu’elle permet à des internautes du monde entier de se réunir pour se mobiliser ensemble autour d’une cause commune. La tweetstorm permet en outre d’offrir une visibilité, parfois mondiale, à des faits ou de sujets de société qui ont très peu leur place dans les médias. Conséquence directe : une tweetstorm est généralement traitée a posteriori dans les médias. Ce soir, des internautes étrangers ont indiqué qu’ils se joindront à la mobilisation.



La tweetstorm #PekinExpress a vocation à informer les téléspectateurs français, et au-delà, des crimes contre l’humanité commis en Birmanie, contre toutes les minorités, musulmanes, chrétiens et autres. En nous mobilisant tous ensemble, nous société civile, nous remplirons le devoir que la chaîne M6 refuse d’assumer : informer plutôt que désinformer. Il faut en effet se rappeler que les fans de Pékin Express tweetent pendant l’émission, mais aussi lisent les tweets des autres internautes.

Les tweets TV intéressent Médiamétrie

Les tweets postés par les internautes lors de la diffusion d’une émission de télévision sont aujourd’hui un phénomène de société, au point d’amener Médiamétrie à s’associer à Twitter pour permettre, dès 2015, de mesurer qualitativement et quantitativement ce nouveau phénomène. On parle de « Social TV ».


Pourquoi le hashtag #PekinExpress ?

Twitter n’autorise que les messages ne dépassant pas 140 caractères. Il faut donc savoir être concis. Un hashtag trop long peut être handicapant. Plus un hashtag est court, plus il permet d’en dire plus dans un tweet. Ajoutons que #PekinExpress est le hashtag choisi par la chaîne M6 et les fans de l’émission pour discuter sur Twitter. Deux raisons donc pour le choisir.


Pourquoi tweeter pas retweeter ?

Tweeter, c’est publier un message. Retweeter, c’est republier, d’un clic, le message d’un autre internaute. Sachez que pour les trending topics Twitter ne comptabilise que les tweets et non les retweets. Autrement dit, même si votre tweet a énormément de succès et qu’il est retweeté plusieurs milliers de fois, il ne vaut qu’un seul tweet. En revanche, le même tweet tweeté par des milliers d’internautes comptera autant de fois que le message a été publié sur Twitter. Est-ce clair ? :)

Il faut citer un tweet plutôt que le retweeter

Pour optimiser la tweetstorm, il est tout de même possible de profiter des tweets d’autres internautes en citant plutôt qu’en retweetant. Cette fonction est disponible sur les tablettes et les smartphones.
Si vous utilisez l’interface Web (via Chrome, Firefox, Safari, etc.), vous pouvez copier-coller le tweet qui vous intéresse et le mettre entre guillemets, soit « le tweet ».

Voici un tweet


Voici le même tweet cité

L’auteur est différent. Le tweet original est conservé et mis entre guillemets. Le hashtag #PekinExpress figure dans ce tweet. Pour Twitter, il s’agit d’un nouveau tweet, comptabilisé pour les trending topics.


Voici le même tweet retweeté

pekin express jdm

Pour Twitter, ce retweet, matéralisé par le mot « retweet » en vert dans le menu du bas, n’est pas un nouveau tweet. Il sera vu par tous les abonnés de l’internaute qui l’a retweeté, mais ne sera pas comptabilisé par Twitter comme nouveau tweet.

Il vaut mieux tweeter bref (moins de 140 caractères)

Lors d’une tweetstorm, on doit penser aux petits copains, on doit penser collectif. Vous allez certainement publier des tweets si bons que d’autres voudront non pas les retweeter (ils ont bien retenu ^_^), mais les citer. Or si votre tweet comporte plus de 140 caractères, il sera impossible d’ajouter les guillemets d’une part, mais encore votre pseudonyme. Dans le cas du tweet cité par @Ulinoha, la citation a été possible, car le tweet original, celui de @leJDM, comportait moins de 140 caractères.

Pendant une tweetstorm, copier-coller c’est le bien

En temps normal, s’approprier un tweet, autrement dit publier le message d’un autre sans mentionner son auteur, c’est le mal. Mais lors d’une tweetstorm, le plagiat peut-être de rigueur, particulièrement si les tweets sont percutants. Bon, évidemment, il est préférable de publier ses propres messages afin d’offrir une certaine qualité à la mobilisation. Mais, à la guerre comme à la guerre, vous pouvez tweeter comme un bourrin à condition que vos bourrinades ne dépassent pas le copier-coller des meilleurs tweets. Pas de spam.

Spammer pendant une tweetstom, c’est le mal

Spammer pendant une tweetstorm, ce n’est pas bien. Cela abîme la mobilisation. Le spam caractéristique lors d’une tweetstorm consiste à écrire plusieurs fois le hashtag dans son tweet. On évitera donc les tweets qui ressemblent à ceci : « #PekinExpress #PekinExpress #PekinExpress #PekinExpress ».

Tweeter de l’incisif, de l’esprit, du panache

Une bonne tweetstorm comporte son lot de tweets qui marquent et attirent donc l’attention. N’hésitez pas à faire preuve d’ironie, à user de sarcasme ou d’extrême candeur. Tweetez comme si vous étiez un profond imbécile qui pose des questions faussement idiotes. Fuyez la vulgarité, l’insulte, la diffamation. L’humour, potache ou au vitriol, est une arme redoutable qui neutralise de fait la cible. Vous pouvez aussi suggérer, comme ci-dessous, des idées d’émissions que M6 et ses présentateurs stars pourraient tourner en Birmanie, maintenant que la chaîne française joue les offices de tourisme pour la junte génocidaire birmane.



Traduisez les tweets français dans une autre langue

Twitter est un réseau social, dont la puissance peut être phénoménale. M6 a méprisé, ces dix derniers jours, notre mobilisation. Dont acte. Nous allons informer le monde entier qu’en France une chaîne de télévision diffuse un programme qui sert directement les intérêts macabres d’extrémistes bouddhistes, dont le chef rit du surnom qu’on lui a donné, en l’occurrence « l’Hitler de Birmanie ».

Si vous maîtrisez une langue étrangère, traduisez les meilleurs tweets. Traduisez un, deux, cinq, dix, mais traduisez-en. Ne négligez pas l’impact que peut avoir votre tweet. N’oubliez pas d’ajouter le hashtag #PekinExpress, ni les recommandations cités ci-dessus.

Suggestions en vrac

1) Si vous avez déjà retweeter un message, notamment la semaine dernière, vous avez la possibilité d’annuler ce retweet et de le retweeter de nouveau. Cela peut être intéressant lorsque l’on n’est pas en condition de publier soi-même un tweet (dans les transports, en donnant la tété au bébé, en conduisant, ah non pas en conduisant !).

2) Recherchez sur Google des articles publiés dans des sites d’information reconnus, comme Le Monde, Libération, Le Figaro, etc., et postez le lien de l’article ainsi que le titre de l’article suivi du hashtag #PekinExpress. Ces sites sont jugés crédibles. N’hésitez pas à les utiliser.

3) Utilisez le moteur de recherche de Twitter pour retrouver des tweets publiés depuis plusieurs années sur les crimes contre l’humanité commis en Birmanie. Exemple avec le mot-clé : Rohingya sur Twitter.

4) Si vous êtes un créatif, publiez vos montages photos. Efficacité assurée.


5) Retrouvez des images postées sur Twitter et tweetez-les à votre tour. Pensez à publier un message pertinent.


Si vous pensez que tout cela ne sert à rien, sachez que la semaine dernière, une agence de voyages a décidé de supprimer de son catalogue la Birmanie. Le geste est fort. Plus la mobilisation sera forte, plus nous informerons sur les crimes contre l’humanité qui ont lieu dans ce pays, plus il sera difficile d’afficher le cynisme mercantile auquel nous assistons aujourd’hui.

Lire – L’agence de voyage Ecovoyageurs retire la Birmanie de son catalogue

Les médias ont par ailleurs évoqué le nettoyage ethnique des Rohingyas alors que le sujet était ignoré depuis des mois.

wirathu hitler

Lire aussi : « L’Hitler de Birmanie est bouddhiste et ses juifs sont les musulmans rohingyas »

Bon allez pour finir, voici une dernière indication qui pourrait vous décider à participer à la tweetstorm. Tous les tweets qui contiennent le hashtag #PekinExpress apparaissent en direct sur la page du site de M6 6play.fr où est diffusé ce soir Pékin Express : http://www.6play.fr/#/m6/direct. Voici une capture d’écran prise la semaine dernière et gardée au chaud jusqu’à ce soir pour vous faire la surprise. Et évidemment ne pas donner l’occasion à M6 de supprimer ce live-tweet du site.

PekinExpress M6 tweetstorm

Il va être intéressant de voir si M6 va supprimer ce live-tweet, qui pourrait nuire à Pékin Express si la tweetstorm venait à prendre de l’ampleur.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Les commentaires sont fermés.

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE