Horaires de prière : l’OLMF procèdera à des observations pour les prières du subh et de ‘icha

Par Al-Kanz

C’est une annonce qui plaira au plus grand nombre : l’OLMF entreprend de procéder à des observations afin de vérifier la justesse de certains calendriers.

cadran solaire
©Shutterstock

Bonne nouvelle. L’Observatoire lunaire des musulmans de France (OLMF) annonce sur Twitter que, outre ses observations du croissant de lune à chaque fin de mois du calendrier musulman, il prévoit de se pencher prochainement sur la question des horaires de prière.

Comme nous l’expliquons depuis quelques années, la popularisation d’un calendrier vendu dans les boutiques et les mosquées a amené les musulmans de France à adopter des horaires de prière qui sont particulièrement problématiques pour le jeûne.

L’angle 12°, un risque pour la validité du jeûne

Ce calendrier propose en effet des horaires calculés selon l’angle 12°, angle qui n’est adopté absolument nulle part ailleurs dans le monde. Et pour cause, cet angle pose doublement problème : il indique trop tard l’heure de la première prière (subh), la prière de l’aube et trop tôt la dernière prière, celle du soir (‘icha).

S’agissant de la prière du subh en elle-même, elle peut être effectuée jusque l’heure du lever du soleil, l’heure du shuruq. En revanche, lorsque l’on jeûne, il est impératif de cesser de manger à partir de l’heure du subh. Continuer de manger après le subh invalide le jeûne, puisque l’on a ingéré de la nourriture après la limite autorisée.

Le constat à l’oeil nu prime les calculs

Autre élément capital qu’il nous faut répéter : en matière d’horaires de prière, le constat visuel prime les calculs. Le calendrier comme les applications pour smartphone sont des outils de confort. Ils sont pratiques, car élaborés correctement ils facilitent la tâche du croyant qui n’a pas à regarder systématiquement à l’oeil nu la position du soleil.

Malgré tout à l’instar d’une table de multiplication qui ne remplace pas l’obligation de savoir compter – si tant est que l’on considère cela comme une obligation, évidemment –, les calendriers d’horaires de prière ne remplacent pas l’obligation de savoir déterminer les intervalles de prière à partir de l’observation du soleil. Il y a là une sagesse divine : observer la position du soleil est accessible à tout le monde, partout, tout le temps. C’est un moyen très facile contrairement aux calculs qui établissent les horaires de prière.

Des observations nécessaires

Ceux qui ont pris soin d’observer le ciel à l’heure du subh selon l’angle 12° se sont rapidement rendus compte que l’aube est alors déjà levée. Ce n’est pas problématique pour la prière, mais pour le jeûne. C’est précisément pour cette raison que l’OLMF va entreprendre des observations sur le terrain, puis communiquer ses conclusions. L’Observatoire répondra ainsi à une forte demande de la part des musulmans de France, souvent désarçonnés face à plusieurs horaires différents.

On peut imaginer du reste après coup des formations qui s’adresseraient à des groupes, des mosquées, des associations afin que celles et ceux qui veulent apprendre par eux-mêmes comment distinguer de visu l’entrée ou non de la prière du subh. La perspective d’un calendrier unique pour la France est par ailleurs un enjeu à prendre en considération.

Après l’observation du croissant de lune, l’OLMF s’intéresse donc à l’un de ces chantiers de la oumma de France en souffrance depuis plusieurs années. Il faut se féliciter de ce que les musulmans se réapproprient leurs pratiques pour les améliorer et corriger ce qui doit l’être.

Visitez le site de l’OLMF : www.olmf.fr.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. Daoud[HP Slate 7]    

    pas mal la photo de mazwalah. elle a été prise ou ?

    1
  2. Abdelaziz    

    Assalam wa3likoum,

    Il y a plusieurs points avec lesquels je ne suis pas d’accord. Si beaucoup de musulmans sont [souvent désarçonnés face à plusieurs horaires différents], c’est surement parce qu’ils ne savent pas que pas que plusieurs méthodes de calcul existent. Quand vous écrivez [ le constat visuel prime les calculs], je suis 100% d’accord à condition de savoir à quoi correspondent les calculs. Ex: à l’heure du fajr calculé avec un angle de 12°, je n’ai aucun instrument pour vérifier que l’angle est effectivement de 12°. Quant au critère de l’aube déjà levé ou pas, il est hors sujet car la levée de l’aube ne correspond pas à un angle de 12°.

    2
  3. Abdelaziz    

    Est-ce une remise en cause de la règle des 12°?

    Il faut savoir qu’il y a un avis émanant d’éminents savants qui l’autorise sous certaines conditions. Ce n’est qu’un avis parmi d’autres. En aucun cas, il n’est fait obligation de le suivre. Ceux qui ne sont pas à l’aise avec cet avis suivront les horaires calculés selon d’autres méthodes ( et il y en a plusieurs, chacun avec un angle différent).

    3
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      1- il faut que l’on cesse de toujours nous dire « il y a des avis de savants » surtout lorsqu’on ne cite jamais ces avis et tout au plus ces savants. Nous devons être rigoureux.
      2- la vision prime les calculs et si la réalité contredit lesdits avis il faut se poser une question. Un savant peut se tromper. A lui évidemment la récompense de son ijtihad. Mais si demain un savant affirme que le cochon est en toutes circonstances halal ou que riba est autorisé (comme c’est le cas, Allahu Musta’an), va-t-on là aussi le suivre ?

      3.1
      • mouslim94    

        as salam alaykoum,

        Frère Al Kanz, est-il possible de citer les savants qui ont vérifier l’angle 12 et disent que le fajr est déjà née avant l’horaire?
        Et aussi une bonne fois pour toute d’apporter les preuves de la « caducité » de cet angle surtout pour Fajr, car je pense que c’est important. Quand on en parle autour de soi, on est a cours d’argument sur la question, puisqu’aucune preuve circule réellement (enfin d’après ce que j’ai recherché.)

        Barakallahou fik.

        et bon ramadan a toi et a tout les musulmans.

        3.1.1
  4. Abu Jafar    

    as-salam aleikoum,

    l’angle 12° me semble aussi poser problème à certains moments de l’année. Mais l’angle 18° aussi : Isha’ a minuit 20 à Paris à fin juin, c’est abusé; j’ai remarqué que c’est au moins 1/2 heure de trop.
    3h25 pour fajr c’est trop tôt aussi : à cette heure-là de chez moi, je vois rien.

    De toute façon :
    1- avec les mouvements de la terre selon les saisons, l’angle de la terre par rapport et la forme de la terre qui n’est pas ronde t possède des « creux » et des « bosses » rendent impossible l’utilisation d’un même angle pour toute l’année et pour toute la surface du globe

    2- le degré c’est une bida’ !

    Wa salam

    4
  5. Soufiane    

    C’est pour quand les résultat de l observation des horaire de prière ?

    5
  6. kamel    

    Salemoulaykoum, je deteste la polemique mais j’apporte mon experience a ce sujet, en effet dans notre mosquee nous sommes allés vetifier dans une petite montagne et il s’avère que les horaires a 12 degrés etaient les plus proche de notre vision. Ce vendredi cheikh al ‘adani du yemen a Mulhouse a vérifié par lui meme l’heure du fajr et il a dit que les horaires de l’UOIF etaient exact a 4 min pret, voila la source avec l audio si al kanz ne censure pas une vérité
    http://www.audio-sunnah.com et l audio
    https://www.dropbox.com/s/iz8dg5m3hbjmej3/Shaykh%20%27Adani%20horaire%20fajr%20.m4a

    6
    • mohamed Abou Maryam    

      Assalamou alaykoum
      message pour le frère kamel de Mulhouse est ce que Sheik al adani à aussi vérifier pour la priere du icha barakallahou fik akhi si tu peux me répondre rapidement c’est un peu urgent barakallahou fik mon mail au cas où muhammad222@msn.com

      6.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE