Condamné, le maire Front national paie. La mosquée rend l’argent pour financer un projet municipal

Par Al-Kanz

La mosquée de Mantes-la-Ville propose au maire FN de rendre les 6 000 euros versés suite à trois procès perdus par l’édile.

mosquee mantes sud

L’affaire ne manque pas de piquant. Dans une lettre datée du 1er mars dernier, l’association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS) offre à la mairie Front national (FN) de Mantes-la-Ville (78) la somme de 6 000 euros pour soutenir un projet de bus à destination des élèves et des personnes âgées.

Or, plusieurs procès ont opposé ces dernières années le maire FN, Cyril Nauth, à l’AMMS au sujet de la future construction d’une mosquée dans la ville. Autant dire qu’entre les deux parties, les relations sont quelque peu tendues.

Ces procès, au nombre de trois, Cyril Nauth les a tous perdus et s’est vu condamner à verser à l’AMMS la somme de… 6 000 euros. C’est précisément cet argent qu’Abdelaziz El Jahouari, président de l’association musulmane, propose d’offrir à la mairie.

Dans sa lettre, ce dernier précise les raisons de ce geste inattendu et pour le moins cocasse :
– le financement de la mosquée est et restera « exclusivement supporté par les fidèles ».
– l’AMMS souhaite que cet argent public, ces 6 000 euros, profite aux habitants de Mantes-la-Ville à travers un projet d’utilité publique.

Voici le contenu de la lettre.

Monsieur le Maire,

Vous avez procédé dernièrement au virement sur notre compte bancaire de la somme de 6 000 euros en guise des frais irrépétibles pour lesquels vous avez été condamné par les trois juridictions différentes : le tribunal administratif et la cour d’appel administrative de Versailles et le Conseil d’Etat. Ces jugements définitifs nous avaient donné raison dans les affaires qui nous ont opposés.

Comme nous l’avons toujours clamé, nous tenons à ce que le financement de la mosquée de Mantes-la-Ville soit exclusivement supporté par les fidèles. Depuis le début du projet, nous avons pris toutes les précautions afin qu’aucun denier public ne soit investi dans le projet ni de manière directe ni de manière indirecte. C’est au nom de ce même principe que nous avons exprimé notre opposition à votre mise à disposition gracieusement des locaux de la ville à une association se définissant comme cultuelle pour donner des cours religieux et pour y organiser des prières. C’est en effet un financement indirecte du culte, ce qui est totalement interdit par la loi. Cette situation pénalise les recettes de la ville d’un manque à gagner de 48 000 euros par année !

Fidèles à cette règle, nous souhaitons que la somme des 6 000 euros qui provient de l’argent public et donc des contribuables (dont nous faisons partie) soit réinvestie dans un projet d’utilité publique. Vous avez lancé dernièrement le projet d’un bus pour le transport scolaire et des personnes âgées. Ce projet a attiré notre attention car il est utile et répond à un vrai besoin. Nous vous proposons, Monsieur le maire, de participer par cette somme au financement de ce projet d’utilité publique dans les mêmes conditions que vous avez proposées aux entreprises sollicitées pour le financement du projet.

Comme vous l’aurez compris, Monsieur le maire, cet argent peut être légalement investi dans notre projet de mosquée, mais notre éthique et notre sens de l’intérêt général nous amènent à vous faire cette proposition et souhaitons vivement que vous l’acceptiez.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer Monsieur le maire, nos salutations les meilleures.

mantes la ville front national

Visitez le site de l’AMMS : http://www.mosqueemantessud.fr.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. abdelwaheb    

    salam bonne initiative

    1
  2. abouassiya    

    intelligent moralement, tactiquement et « politiquement » mais soigner le serpent ne le dissuadera pas de mordre a nouveau

    2
  3. Yasin    

    C’est la Oumma que je souhaite voir plus souvent, avec une une éthique qui lui est propre !!

    3
  4. abouaya [iPhone 4]    

    Bravo!!!! Inutile de préciser que ce geste ne sera jamais médiatiser !! Merci a alkenz pour votre travail !!!

    4
  5. Chrif    

    Bonne proposition.
    Mais était-il nécessaire d’en rajouter et de s’en prendre à une autre association?
    Quand aux financement public de lieux de culte il est possible.
    même si vous vous le refuser d’autres en bénéficie.
    C’est courant en Alsace Loraine et il se pratique ailleurs aussi notamment à Mantes où comme dans d’autres communes des édifices religieux sont entretenus par la municipalité.
    Ce n’est pas illégal il faut juste trouver la méthode et la forme.

    5
  6. Sofien [iPhone]    

    Chapeau! Bonne idée, bien réfléchie! Soutien à vous

    6
  7. Sofiane    

    Belle initiative et superbe coup grâce face à cet énergumène!

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE