Etats-Unis : Trois fois plus d’organisations islamophobes depuis Trump

Par Al-Kanz

La campagne présidentielle de Donald Trump a conforté l’islamophobie aux Etats-Unis.

antimuslim groups

Citant un rapport du Southern Poverty Law Center, le site MotherJones rapporte que le nombre d’organisations islamophobes est passé de 34 à 101 entre le début et la fin de 2016. Soit trois fois plus en un an.

The number of anti-Muslim hate groups in America tripled last year, according to a report released Wednesday by the Southern Poverty Law Center, a watchdog organization that tracks political extremists. Between the beginning and end of 2016, the number of anti-Muslim groups increased from 34 to 101—by far the largest spike since SPLC began tracking the category in 2010.

Le site note que cette multiplication a débuté avec le lancement de la campagne présidentielle de Donald Trump, lequel n’a eu de cesse de montrer du doigt les musulmans sous couvert de la dénonciation du « terrorisme de l’islam radical ».

Pour lire l’article de Motherjones, cliquez sur le lien suivant : Anti-Muslim Hate Groups Have Tripled With the Rise of Trump.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. ledaron    

    Salam aleykoum,
    C’est quand même fort (de café) de voir le pays qui a mené et mène encore des guerres occasionnant des dizaines de milliers morts et des destructions innombrables,se refaire une virginité sur le dos de ses victimes !!! On appelle cela une inversion accusatoire.

    1
  2. Poupougne    

    Etre islamophobe (ou judéophobe ou autre) c’est avoir de mœurs arriérées.
    Il faut le dire.
    Mais c’est surtout conforter les sectarismes.
    Lorsque des communautés sont stigmatisées, rejetées elles se tournent vers les siens.
    On ne peut pas rejeter des cultures, des religions et ensuite déplorer qu’il puisse exister des régimes sectaires.
    C’est incohérent. Et c’est les conforter.
    Pour pouvoir prendre la posture de donneur de leçon il faut avoir le cul propre, passez moi l’expression.
    Rejeter une religion c’est aussi valider que l’on puisse rejeter la sienne ou celle d’un autre.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE