Le CCIF porte plainte contre le nouveau préfet d’Ile-de-France

Par Al-Kanz

Le nouveau préfet d’Ile-de-France accuse le CCIF « d’alimenter les rangs de Daesh ».

michel delpuech
Michel Puech, préfét

Tout juste investi dans ses nouvelles fonctions, Michel Puech, nouveau préfet d’Île-de-France, s’est laissé aller à une diffamation contre le collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Invité de la chaîne TLM Lyon, l’édile a en effet déclaré que le CCIF « alimente les rangs de Daesh ».

Dans un communiqué, le CCIF dénonce un « impunité d’une extrême gravité qui, outre le fait qu’elle ne repose évidemment sur aucun élément tangible, interroge sur la neutralité et les motivations personnelles de ce haut fonctionnaire ».

Suite aux propos du préfet, le collectif indique sur son site avoir porté plainte



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. Poupougne    

    Lol Luqman.
    C’est exactement ça. Il en faut peut pour ravir le peuple.
    Pour etre bien vu il faut en etre. Ca fait gravir les échelons à une vitesse fulgurante.
    Un livre islamophobe, des prises de positions islamophobes et on peut passer de sinistre inconnu à number one.
    C’est devenu un sacré bon plan pour qui veut etre reconnu.
    C’est devenu comme un vrai métier, une profession à part entière.
    Tu fais quoi dans la vie. Islamophobe. Lol.
    A moi le succès. A moi les pépétes.
    Ce serait comique si ça ne disait pas le niveau de niaiserie du peuple.

    1
  2. Poupougne    

    Je suis athée et adhérent au CCIF.
    Je n’accepte pas d’etre incriminé et insulté ainsi.
    Je soutiens le CCIF dans sa démarche.
    Admettons que l’on inverse le discours de ce monsieur.
    A savoir faire d’etre contre l’islamophobie alimente daesh son contraire.
    Ca revient à dire qu’etre pour l’islamophobie assècherait le terrorisme donc.
    Les musulmans devraient donc subir les discriminations, le rejet pour que le terrorisme soit annihiler.
    Il ne faudrait pas lutter contre les discriminations. C’est ce que ça dit.
    La question qui se pose alors c’est pourquoi prétend t-on combattre daesh.si l’on n’est pour les discriminations, le rejet.
    Puisqu’ils sont ceux qui l’incarnent le plus.
    Utiliser un groupe sectaire, criminel pour faire valider rejets et discriminations, c’est quand meme un comble.
    C’est affligeant, consternant, surréaliste.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE