Islamophobie : condamnation du restaurateur du Cénacle

Par Al-Kanz

Le restaurateur du Cénacle a été condamné à une amende après ses propos islamophobes.

Tribunal Bobigny
Tribunal de Bobigny – © CCIF

L’affaire fit grand bruit pendant l’été 2016. Jean-Baptiste Debreux, patron du restaurant le Cénacle situé à Tremblay-en-France en Ile-de-France, fut accusé d’avoir tenu des propos islamophobes à l’encontre de deux clientes musulmanes. Après un vif échange, le restaurateur refoula les jeunes femmes, comme l’attesta alors une vidéo mise en ligne peu après l’incident.

Voir – Le restaurant Le Cenacle refuse les femmes voilées car « tous les musulmans sont des terroristes »

« On ne veut pas être servi par des racistes, Monsieur! », lança l’une des jeunes femmes au restaurateur, lequel rétorqua : « Les racistes ne mettent pas des bombes et ne tuent pas des gens, les racistes comme moi ! ». « Parce qu’on a mis des bombes, Monsieur ? », répondit la jeune femme. « Madame, les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes. […] Des gens comme vous, j’en veux pas chez moi. […] Maintenant, vous le savez, alors partez ! »

Ces propos ont valu à Jean-Baptiste Debreux une condamnation jeudi 16 mars par le président de la 16e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Bobigny.

Le restaurateur a ainsi été condamné à « 5 000 euros d’amende, dont 2000 euros avec sursis, 1 000 euros de dommages et intérêts pour la plaignante, 1 000 euros au titre des frais d’avocat », précise le collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) sur son site. La décision de justice devra en outre être affichée pendant deux mois à l’entrée du restaurant le Cénacle. Jean-Baptiste Debreux devra en outre payer 1 euro symbolique au CCIF et ​1 000 euros au titre des frais d’avocat.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Poupougne    

    Il a été condamné mais au rythme ou ça va, bientôt on pourra peut etre le faire.
    Il suffira de le marquer dessus comme pour le Port Salut. Comme le dit l’UE.
    Il suffit de le marquer dessus. Lol.

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE