Ces opérateurs africains pas si africains que cela

Par Al-Kanz

Voilà des mois que certains répètent sans cesse que la pétition pour des appels inclus dans le forfait des FAI se trompe de cible et que ce ne sont pas ces derniers mais les opérateurs étrangers qu'il faudrait interpeler. Le blocage viendrait, entre autres, des coûts faramineux (?) liés non pas uniquement à une infrastructure…

Ces opérateurs africains pas si africains que cela

Voilà des mois que certains répètent sans cesse que la pétition pour des appels inclus dans le forfait des FAI se trompe de cible et que ce ne sont pas ces derniers mais les opérateurs étrangers qu’il faudrait interpeler. Le blocage viendrait, entre autres, des coûts faramineux (?) liés non pas uniquement à une infrastructure vétuste et peu développée mais surtout au prix des terminaisons d’appel. En clair, les opérateurs étrangers facturent trop cher aux FAI français. Il faudrait que ces opérateurs africains baissent les prix pour qu’un jour on puisse espérer voir les appels téléphoniques en illimité inclus dans le forfait Internet. Sauf que les opérateurs africains ne sont pas si africains que cela.

Nous prendrons deux exemples : France Telecom et Vivendi.

France Telecom
L’opérateur historique français, qui a eu l’exclusivité avec Orange World de la diffusion de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2008 2006, contrôle ou est dans le capital de 13 opérateurs africains et cherche à se développer toujours plus sur le continent. Voici la liste des pays dans lequel il est présent :

– Kenya
– Niger
– Guinée Bissau
– République de Centrafrique
– Botswana
– Cameroun
– Côte d’Ivoire
– Guinée Équatoriale
– Madagascar
– Mali
– Sénégal
– Maroc
– Madagascar

France Telecom est aussi présent au Bénin et en Mauritanie et lorgne sur Ghana Telecom et sur Algérie Telecom.

Vivendi

Vivendi est présente en Afrique via Maroc Télécom, filiale du groupe français. Essentiellement dans les pays suivants :

– Gabon
– Maroc
– Burkina Faso
– Mauritanie

Maroc Telecom ne cache pas ses velléités de développement dans l’ensemble du Maghreb, mais aussi en Egypte et au Cameroun.

Certes, il n’est question ici que deux opérateurs et non de tous les FAI français. Cela dit, cela suffit pour relativiser l’argument du coût élevé des terminaisons d’appel. Surtout quand on sait qu’Alice a déjà investi le marché (voir notre article : L’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, le Sénégal et le Gabon en forfait illimité. C’est fait.)

N’oubliez pas de signer ou de faire signer la pétition afin de sensibiliser les autres opérateurs à cette cause : pétition pour des appels illimités vers l’Afrique. Car si Alice l’a fait, Free, Orange, Club-Internet, Neuf-Cegetel peuvent le faire. Et vont le faire.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. dadou3x    

    Algérie Telecom est une entreprise étatique et France Telecom n’est qu’un partenaire parmi d’autre de surplus de moins en moins présent puisque AT affiche ses penchant aux opérateurs et équipementiers chinois; il est a noter que l’Eepad (premier FAI algérien) propose la France en illimité vers la Neuf Box et vis versa.

    1
  2. Boss    

    as-salâmu ‘alaykum Al-Kanz,

    Il y a un autre gros problème dans la téléphonie ce sont les TAM (terminaisons d’appelsmobiles. Elles coûtent de 6,5 à 7,5 centimes d’euros la minute alors que leur coût de revient à moins de 1 centime d’euro soit le même tarif que pour le fixe selon l’UFC-Que choisir.
    Si les TAM baissaient les FAI pourrait proposer des forfait illimités vers les mobiles comme ils font déjà pour les fixes.
    Cela aurait également le mérite de baisser la factures des africains qui appellent vers des mobiles en France et comme l’a écrit dadoux3 plus haut des sociétés comme l’algérienne EEPAD pourrait inclure les appels vers les mobiles français dans ses offres.
    Si vous pouviez faire une pétitition sur çe problème vous auriez déjà sûrement plus de signatures car cela concerne beaucoup plus de monde.
    Cela permettrait de faire économiser plusieurs milliards d’euros (oui oui vous avez bien lu) aux utilisateurs de téléphone en France.
    Voici le site de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes : http://www.arcep.fr/
    C’est elle qui fixe les tarifs et c’est donc sur elle qu’il faut faire pression.
    Pour vous donner un exemple la TAM était baissée à 1 centime d’euro la minute et que vous contactiez un correspond qui est abonné chez Bouygues Télécom et que votre appelle durait 20 minutes vous économiseriez la somme de 1,50 euros. C’est toujours ça de pris.
    A vous de me dire si cette initiative mérite d’être menée.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE