Salle de prière de la résidence universitaire d'Antony : rejet du Conseil d'Etat

Par Al-Kanz

Reportée à ce jour, au lieu d'hier lundi, la décision du Conseil d'Etat est tombée. Le collectif des étudiants de la cité U d'Antony (Hauts-de-Seine) a été débouté de son référé-liberté (lire notre billet : Salle de prière à la cité U d’Antony : une décision qui fera jurisprudence). Si le Conseil d'Etat a rappelé…

Reportée à ce jour, au lieu d’hier lundi, la décision du Conseil d’Etat est tombée. Le collectif des étudiants de la cité U d’Antony (Hauts-de-Seine) a été débouté de son référé-liberté (lire notre billet : Salle de prière à la cité U d’Antony : une décision qui fera jurisprudence). Si le Conseil d’Etat a rappelé le respect du droit de pratiquer une religion, il a néanmoins considéré que le Crous n’a “porté aucune atteinte manifestement illégale aux libertés fondamentales de culte et de réunion“. Cette décision s’appuie notamment sur le fait que la salle de prière était utilisée dans des conditions qui ne permettaient pas de garantir “les moyens de veiller à sa sécurité”.

Nous essaierons d’en savoir plus sur ce point, afin de vous tenir au courant.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE