spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

La burqa. Et burqa pas ?

Dans la même catégorie

Islamophobie. Les politiques ne manquent jamais d’imagination quand il s’agit de faire diversion. Taper sur les musulmans étant toujours plus rentable médiatiquement que de régler les problèmes des Français, voilà que l’on nous ressort le danger que représente une femme qui décide de sortir plus couverte que la moyenne. Seul Eric Besson évoque la liberté de conscience, que ces mêmes politiques entendent bien gérer comme bon leur semble quand il s’agit des femmes musulmanes.

Voilà donc qu’un maire communiste, André Gérin, surnommé à l’époque l’« imam rouge », car porté et maintenu à son poste de maire par le militantisme musulman lyonnais, veut libérer la France de l’obscurantisme à qui il doit beaucoup, sinon tout. Manger de la merguez à la fête de l’Huma ne nourrit plus son homme. Il faut bouffer du barbu et de la voilée. Sauf évidemment si « barbus » rime avec plus-value et « voilées » avec Champs-Elysées.

La shari’a, tu l’aimes ou tu la quittes

Liberté des femmes, contrat républicain, laïcité, etc. Tout y passe pour justifier la saillie démagogique d’un petit élu de province, qui plus est communiste. Sauf que si l’on peut comprendre que le voile puisse déranger les uns, comme a contrario strings et décolletées peuvent déranger les autres, un peu plus de cohérence ne ferait pas de mal. Ce qui pose problème, ce ne sont pas les 10 cm² en trop sur le visage d’une femme, c’est l’islam et cette shari’a pourtant désirée quand il s’agit de renflouer les caisses moribondes de l’Etat.

Le gouvernement ne manque en effet pas de superlatifs ni de louer les vertus de la shari’a quand il s’agit de finance islamique. Le Sénat n’hésite pas à fustiger les autorités gouvernementales pour leur inertie et la trop lente adaptation de la législation à la shari’a. Christine Lagarde, ministre de l’Economie en récession et des Finances en déficit, répète à qui le veut bien que Paris fait tout pour accueillir la finance islamique. Elle se prépare d’ailleurs à dire tout le bien qu’il puisse être dit sur la shari’a en septembre prochain, lors de la conférence Euromoney.

De même avec l’arrivée de l’été, les grands hôtels parisiens vont se remplir d’hôtes tout aussi enturbannés que voilées. L’imam rouge ira-t-il demander aux richissimes saoudiennes d’ôter leur niqab ou leur sitar avant d’entrer chez Vuitton, Hermès ou au Georges V ou s’assoira-t-il sur le contrat républicain pour permettre à l’Etat de renflouer indirectement ses caisses grâce aux fondamentalistes ? Se fendra-t-il a minima d’un communiqué pour dénoncer la collaboration honteuse de l’Etat français avec les Emirats arabes unis, pays où les femmes portent niqab et sitar, lesquels Emirats sont en passe d’acquérir une soixantaine d’avions de combat Rafale.

Non, cela n’est pas possible. Comme il n’est pas possible que nos petits élus de province et surtout de région parisienne renoncent à leurs pratiques bien ancrées pour flatter l’électorat musulman.

Proposons une autre commission contre le clientélisme local

Acceptons cette « commission d’enquête sur la burqa », mais ne nous arrêtons donc pas en si bon chemin et proposons une autre commission sur le financement des mosquées par les maires et députés-maires, toutes tendances confondues. Il est piquant de voir se répandre toutes ces vierges effarouchées et s’émouvoir de ce que la laïcité soit bafouée (sic) par quelques femmes trop vêtues à leurs yeux, quand dans le même temps la quasi-totalité des municipalités françaises s’ingénient à violer les principes laïques pour financer la construction des mosquées. Que diront les Français quand ils sauront que leur argent est utilisé pour construire des mosquées ?

La laïcité, si sacrée quand il s’agit de quelques centimètres carrés sur le corps d’une musulmane, est en effet vite oubliée lorsqu’il s’agit d’assurer son siège électoral. Depuis une vingtaine d’années, les élus locaux font dans un clientélisme, plus ou moins larvé, pour s’attirer les voix des communautés musulmanes. Outre les cessions de terrain à des prix symboliques, ils financent très grassement – souvent des centaines de milliers d’euros – avec l’argent du contribuable ce qui sur papier sont des centres culturels, mais qui en réalité ne sont que des mosquées flanquées d’une salle de conférence et/ou d’une bibliothèque, qui sont rarement utilisées par la suite à cet effet. On avance le culturel (des salles de cours pour apprendre l’arabe) pour justifier le cultuel (la salle de prière et le rituel).

Et c’est donc toute honte bue que ces mêmes petits élus de province et ces politiciens de banlieue crient haro sur ces musulmans qu’ils désirent tant quand ils ne sont plus dans l’hémicycle. Danse du ventre en catimini, insultes et mépris en public. S’ils veulent une loi, ils l’auront. Une loi pour quelques centaines de jeunes femmes qui portent un voile sur le visage. C’est sûr, ça comblera le trou de la Sécu, ça rétablira les finances de l’Etat, et ça fera baisser le chômage. C’est sûr, en France, on sait gérer les priorités.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

5 Commentaires

  1. Assalâmu ‘alaykum

    Mâ châ-a-Llâh !
    Rien à dire de plus. Maintenant à nous, musulmans lecteurs d’Al-Kanz, de faire connaître cet article et de faire entendre notre voix.

  2. Je ne connaissais pas l’histoire de l' »imam rouge »… franchement certains n’ont vraiment aucune vergogne à passer comme cela d’un camp à l’autre !
    Cet article renforce franchement l’idée qu’en tant que musulmans, toutes nos actions ont un impact (le vote, l’achat…)

  3. Cette methode (noyer le poisson) est révolue le peuple à besoin de savoir que faire pour :
    – Les 2000 SUPPRESSION DE POSTES / JOUR depuis janvier 2009
    – Le TROU BEANT DE LA SECU QUI MENACE la sécurité sanitaire des français
    – La GRIPPE PORCINE QUI MENACE et pour laquelle on se demande si on a fait le nécessaire
    – Les paysans qui sont en colere et qui bloquent les routes car ils se sentent floués
    – Les intouchables
    -Et j’en passe et des meilleures
    Les français ne sont pas dupes essayer de diaboliser les musulmans(ce ne sont pas une centaine de femme intégralement voilées qui menacent la france).

  4. Salam alaykoum

    Plus rien ne nous étonne, ils interdisent le bien et autorise le mal: au début du mois de juin ils ont fait passer une loi pour autoriser la vente d’alcool sur les autoroutes…

  5. Assalamou’alaykoum

    Je suis outrée de voir que Fadela Amara soit favorable à une loi contre le port de la burqa,

    Je cite :
    « Il faut que le débat actuel débouche sur une loi qui protège les femmes »

    Et la liberté de la femme musulmane qui souhaite porter la burqa qu’en fait-on ?
    Est-ce son statut d’ancienne présidente de Ni p…. ni soumises qui lui fasse dire des absurdités de la sorte ou est-ce son statut de secrétaire d’état qui lui est monté à la tête?

    Fadela Amara a peut-être rencontré des femmes contraintes de porter le voile mais celles qui le portent par conviction n’ont pas besoin de lui prouver que ce sont des femmes libres.

    Ras le bol de ces personnes qui font de quelques exceptions, une généralité !

    Nous devons défendre les droits de nos sœurs et arrêter de croire ces élus hypocrites.

    Si une marche est prévue contre ce projet de loi (cette commission d’enquête), merci de nous en tenir informé !
    Il est important de nous mobiliser…

    Je pense

  6. Comme je l’ai déjà écrit ailleurs, le voile islamique normal ne me pose aucun problème. Ce qui me choque, c’est l’idée peut-être fausse que derrière certaines burqas il y a des esclaves. Je n’ai pas vraiment de solution évidente, mais quand on voit la façon dont les femmes sont traitées en Afghanistan, ça ne pousse pas non plus à approuver le symbole consistant à porter ce vêtement étranger volontairement.

    En tant que juif (attention les clichés c’est parti…), je dirais que le voile est kasher 😉 tant qu’on voit les yeux. Si je vois des yeux, je vois une personne. Si je n’en vois plus, j’ai l’impression que la personne est enfermées à l’intérieur. Alors je dirais, hijab oui, niqab oui, burqa non.

  7. Salam aleykom,

    MashaALLAH, que dire de plus, et en mieux?! Très bon article qui résume parfaitement l’état des lieux. Bon courage à toute l’équipe. En espérant que la Oumma prenne enfin le problème à bras le corps. Qu’ALLAH vous récompense.
    Wa aleykom salam

  8. Je viens de voir qu’il ne s’agissait pas d’une équipe! Et bah c’est encore mieux mashaALLAH. BarakALLAHou fik ekhi. salam

  9. Bonjour,
    Je ne suis pas une musulmane mais je suis d’accord avec Said « les français ne sont pas dupes » car ces femmes représentent une minorité.
    De toute manière beaucoup de français confondent islamisme avec terrorrisme . Rien que le débat sur le voile qui ne portait qu’autour des femmes musulmanes. Les religieuses catholiques le portent aussi et on en a pas fait tout un foin.

  10. As salâmou alaykoum,
    le coup était peut être prémédité:un ancien numéro du « courrier de l’Atlas » dont la page de couv’ mentionnait: »vers une nouvelle affaire du voile »(ou quelque chose d’approchant)faisait déjà état de cette eventuelle décision d’interdiction,mais c’était il y a plusieurs mois;n’étant pas à domicile,je ne peux pas fournir plus de renseignements pour l’instant,

  11. As salâmou alaykoum,
    il s’agit du numéro de novembre 2008,vous pouvez trouver sur leur blog la photo de la couverture;par contre,impossible de lire l’article:si quelqu’un possède ce numéro…

  12. assalam,

    Faut s’attendre à retrouver les même dialectiques qu’avec le hijab et plus largement la pratique des convictions quand elle dérange l’interlocuteur / l’entourage. Exemple de refrain connu entre cent : la rivalité imaginaire entre les fringues et le comportement (« mieux valent des actes sains qu’une pièce de tissu »). A croire qu’il serait par nature incompatible d’accomplir la charité et de porter un voile simultanément.

    J’anticipe une déferlante de n’importe quoi où finalement, la manière dont vivent les premières concernées s’étouffe : les interprétations fantaisistes et souvent émotionnelles de Mme Michu, du gentil beur de service ou de l’excité filmé au bon moment effacent purement et simplement… l’avis des femmes voilées, avec leurs propres mots.

  13. salaamu’alaykum

    18 commentaires en ce qui concerne le nouvel affront à l’Islam et aux musulmans.
    149 commentaires pour la bouff ( une seule discussion )
    70 pour les tunes ( une seule discussion)

    Si tu veux attirer l’attention des musulmans, touche à leur ventre ou à leur poche.

  14. Selam,

    Apparement le dernier discours de N. Sarkozy au congrès de Versailles prédit la création d’une nouvelle commission, et fort probablement d’une nouvelle interdiction.

    Comme il a été souligné précédemment, qu’est ce que sarkozy appelle burqa ?
    S’il fait l’amalgame avec les niqab (que l’ont vois en france), là je me dis qu’il y a danger…
    Si par contre il fait uniquement allusion à ce qui se porte en aghanistan…Bah…perso en 23 ans d’existence en france je n’ai jamais vu une seule burqa.

    Le plus inquiétant derrière tout cela ce n’est pas tant l’interdiction en soit…Mais les velléités de vouloir circonscrire progressivement la liberté religieuse.Si on a tous les 5 ans une nouvelle lois interdisant le port du voile à l’école, puis la burqa/niqab, demain ca sera l’interdiction d’avoir une djelabas, et un jour l’interdiction de porter le voile tout court sous prétexte que cela rabaisserait la femme, la « laicité » patati patata…On arrivera à un triste résultat.

    Ma foie, on dirait que nous sommes un peu impuissant en tant que minorité ethnique dans un pays largement athéisé..
    Soyons réalistes, les seuls soutiens qui pourraient changer un peu les choses viendraient de l’étranger, à savoir des pays du golfe dont l’influence économique pourrait faire changer l’avis de plus d’un.
    Imaginez-vous que les mois de juillet-aout Paris soit vidé de ses touristes qataris, emiratis, saoudiens…?
    Imaginez-vous que Dassault ne puisse plus vendre ses 60 rafales aux Emirats (qui ne s’est vendu nul part ailleurs au passage) ?
    Imaginiez vous que la France ne puisse plus installer de base militaire à Abu dhabi ?

    C’est triste d’en arriver jusqu’à prendre de tels mesures de rétorsion. Mais il est encore plus triste de voir à quel point le populisme et/ou la bétise de certains hommes politiques français les poussent à prendre des mesures absurdes.

    Mais bon, personnellement je compte pas sur les « khalijis » (gens du golfes) pour bouger le moindre petit doigt.
    Est-ce de l’ignorance ?
    Du « je m’en foutisme » ?
    Un complexe d’infériorité vis à vis de l’Europe ?
    Un manque de courage ?

    On aura surement jamais la réponse…

  15. As salamou alaykoum

    Au delà de la paralysie des pays musulmans c’est le degré d’ignorance et la facilité du jugement d’autrui chez nous qui me désole le plus.
    A quoi je fais allusion: »Le qoran ne parle pas du niqab » que « c’est abusé » ou qu’ « elles se croent plus pieuses que les autres » ou encore qu « elles nous font honte » etc…

    Si vous ne soutenez pas vos soeurs qui éduquent leurs enfants selon l’Islam et qe vous les dénigrer, qui allez vous aimer? Qui allez vous soutenir? Avec les enfants de qui voudriez vous voir les autres se marier?

    Qu’Allah les honore et leur donne la force et le courage d’afficher cette religion à laquelle j’appartiens.

  16. salaamu’alaykum

    Une anecdote que j’ai entendu en Belgique.
    Une soeur portant le sittar s’est vu interpellé dans une magazin de vêtement par ce que j’appellerai une beurette bien (dés)intégré, qui lui a dit un truc du genre : « Retourne donc chez toi si tu veux t’habiller comme ça! », avec un accent blédard qu’elle n’a pu camoufler.
    La soeur en Sittar a soulevé le voile couvrant son visage et lui rétorqua, grossomodo :  » Moi je suis bien chez moi, c’est à toi de retourner chez toi si tu n’est pas contente ! »
    La soeur était une française (ou belge) dit, ‘de souche’.

    Qu’Allah multiplie le nombre des musulmans utiles à la communauté, et qu’Il nous préserve des ‘bras cassé’.

  17. As-salam alaykoum,

    Ce soir notre chèr premier ministre dîne avec l’émir du Qatar.
    J’espère pour lui qu’il n’est pas venu avec femmes et filles, dans ce cas elles « ses femmes et filles » ne seraient pas les biens venues en france.

    Je pense que la phrase prononcée hier par Sarkozy à Versaille devrait être rappelée à tous les dirigeants arabes lorsqu’ils viennent en france. Et on verra ils ont encore de l’honneur cette qualité qu’ils se ventent de posséder.

    Personnellement, je ne me fais d’illusion.

  18. Salam alikoum ‘abdullah,

    On dirait que l’anecdote (ou plutôt la légende) que tu racomptes à fait le tour du monde lol.

    J’ai entendu exactement la même mais dans le métro parisien !

  19. As salamou alaykoum

    Quand les musulmans se détournent de leur religion , que faire?

    Allah envoie ces situations qui ont l’effet inverse que celui qu’on leur attribue, en effet jamais on aura autant cité de versets du Qoran sur internet et à travers cette polémique les convertis que l’on essaie sans cesse de faire passer pour un mythe, des manipulés ou des « plus arabes que les arabes » s’expriment et revendiquent leur attachement au din.

    C’est aussi un moyen de discernement, entre les musulmans de noms et ceux de coeurs (al hamdou lillah beaucoup sont les deux à la fois), plus nous avancerons dans le temps et plus la distinction se fera au travers d’évènements et polémiques comme celles-ci, c’est pas réjouissant mais bon , ce bas monde c’est pas l’île aux enfants 🙂

    Un gros big up à toutes celles qui portent le niqab et à celles qui les soutiennent sans le porter car elles restent leurs soeurs !!

  20. salam alaykoum

    voyont !!! cela ne date pas d’aujourd’hui!!! hier le voile a l’ecole maintenant le niquab !!! après ils nous interdirons d’aller a la mosquèe ?? viendra la gestapo policière voir combien de noble ont n’as chez nous !!!

    wassalam qu’allah nous prèserve tout les musulman

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles