spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Ma pauvreté me brûle et me ronge la peau

Dans la même catégorie

« Tandis qu’eux, les bien-assis,
Se gavent, et se baignent dans l’opulence
Ils dansent et redansent
Gros et gras, bedonnant de cellulite.
Ainsi je suis : lorsque le soleil se couche,
Je vole à la recherche d’un nid.
Je suis un vagabond sans attache,
Voici le feu qui me dévore :
Ma pauvreté me brûle et me ronge la peau. »

H. Hiro, Messages poétiques, Papeete, Tupuna Production, 1991.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

3 Commentaires

  1. J’allais dire « magnifique ! »

    Mais je me retiens . Le terme n’est pas approprié, presque indécent

    J’aurais souhaité dire que ce texte « est très puissant »

    Mais il me revient l’expression « puissances occidentales » , du coup ça sonne vide

    Ce texte est peut être tout simplement juste , douloureusement juste..

  2. Salam o aleykum

    Hé oui elle es bien là, la triste réalité: pendant que certain souffre de mal nutrition d’autre souffre d’obésité. On vit dans un monde rempli d’inégalité mais un poème malheureusement ne résoudra rien et se commentaire que je laisse n’es pas non plus une solution, la solution est dans l’islam avec la zakate que malheureusement beaucoup oublie ou ne veulent pas sortir… 3ème pilier de l’islam tout de même

    Mais l’intention de l’écrivain reste tout de même noble et je salue bravement son travail sage et intéligent…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles