spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Refuser de serrer la main ne justifie pas d'être radié

Dans la même catégorie

En France, refuser de serrer la main du sexe opposé peut constituer une aubaine un prétexte à un refus de naturalisation. En Suède, refuser de serrer la main au sexe opposé, là encore pour des raisons religieuses, constitue une liberté que l’on se doit de respecter. Un tribunal vient en effet de condamner un organisme équivalent au Pôle emploi français à verser 6 700 euros de dommages et intérêts à un chômeur qui s’était vu radier pour avoir refusé de serrer la main d’une femme.

Invoquant des motifs religieux – ces mêmes motifs qu’invoquent juifs que musulmans pour justifier, en accord avec leurs textes respectifs, une certaine tenue entre les sexes -, ce chômeur s’était rendu à un entretien professionnel, mais avait refusé de serrer la main de son interlocutrice. L’organisme chargé de lui verser ses indemnités considérant qu’il n’a pas obtenu ce poste du fait de son attitude a décidé de lui couper les vivres, ce qui n’a pas été du goût d’un tribunal de Stockholm qui a vu là une discrimination liée à la religion de la victime.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

3 Commentaires

  1. Salam,

    Le premier soucis dans ces affaires est de devoir se justifier de ci ou de ça… Dés qu’on entre dans ce système de justification, il est déjà trop tard, on est piégé… Tant qu’on enfreint pas la loi on fait ce que l’on veux et on a pas à se justifier.

Répondre à Green Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles