spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Bitelma, pour des toilettes propres au Maroc

Dans la même catégorie

Civisme. Comment faire prendre conscience aux autorités d’un pays, mais aussi aux habitants, que la propreté est l’affaire de tous ? Le site Bitelma a trouvé la solution, ou plutôt propose une solution. Assez radicale : ce tout nouveau site invite les Marocains à prendre en photo les pires toilettes du pays et à les envoyer au webmaster, qui les mettra en ligne.

L’objectif affiché est de mettre les autorités marocaines, ainsi que les acteurs privés (restaurateurs, institutionnels, responsables de grandes surfaces, etc.), face à leurs responsabilités et de les contraire à prendre le taureau par les cornes.

Est-ce ce qu’il y a de mieux à faire ? Peut-être pas. Cela étant, ce site a le mérite de poser très clairement un réel problème, que l’on retrouve d’ailleurs dans d’autres pays avec plus ou moins d’acuité. L’initiative ne devrait pas faire l’unanimité. Certains crieront à une forme de délation, voire de démagogie, quand d’autres défendront l’intérêt supérieur de la nation et l’image du pays.

Bitelma, pour des toilettes propres au Maroc

Le site, très web 2.0, mise sur le sens civique des Marocains, qui savent se faire très critiques à l’égard de leur pays. Il suffit pour s’en convaincre de naviguer dans la blogosphère marocaine, aussi dynamique que variée.

Bitelma s’inscrit dans cette nouvelle génération d’internautes qui s’approprient le Web pour changer le monde à leur façon. Prenons rendez-vous dans quelques mois pour voir si le site aura eu un impact sur la politique de la ville au Maroc. Et pourquoi pas sur le reste de la région, voire ailleurs, avec des déclinaisons par pays.

Pour visiter Bitelma, cliquez sur le lien suivant : Bitelma, pour des toilettes propres au Maroc

Crédit Une : Flickr – Dennisk

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

12 Commentaires

  1. salam a3laykoum

    avant de s’attaquer aux toilettes publiques, ils auraient dû le faire avec les trottoirs, remarquez vu l’etat de certaines rues on risquerait de confondre avec les photos de toilettes publiques effectivement. Le marocain a un sens critique très developpé mais jamais envers lui même, la remise en question personnelle, connait pas… et c’est bien dommage car c’est un des enormes freins au progrès de notre pays pourtant si beau

  2. Assalamu alaikoum,

    L’Algérie a aussi beaucoup de travail à faire dans ce domaine. Il est préférable d’attraper une infection urinaire en se retenant plutôt que de s’approcher à moins d’un mètre de certaines toilettes publiques !

    Je trouve l’idée de ce site très bonne.

  3. Assalaoum alaykoum

    En visitant le site assez rapidement, certains toilettes ne sont pas si sales qu’on pourrait le croire.
    Peut-etre que l’auteur du site est fétichiste et en a fait une passion 🙂

  4. Ce que je remarque surtout, et cela ressort dans l’affiche même dudit site, c’est le nivellement de la culture marocaine par le bas.

    Avant, les encarts publicitaires (tout supports confondus) s’adressaient au peuple et à la « populace » (je m’excuse pour le terme) en arabe classique, via des formules plus ou moins recherchées, là, la tendance descend en général vers le dialecte le plus bas de gamme.

    Après avoir fait tant d’études en marketing, pffff, les marqueteurs ont adopté un dialecte de rue complètement de bas de gamme.

    La tare n’est pas dans la rue, mais chez ces marqueteurs de bas de gamme, hélas lauréat de grandes écoles de commerce.

    Je pleins le peuple marocain de cette indigence culturelle vers laquelle les mènent des bobos francisés du système qui n’ont jamais étudié l’arabe classique.

    Visiblement, le peuple marocain n’est pas le seul à souffrir de cette tare, cela touche tout le Moyen-Orient.

    En d’autres temps, l’arabe classique était parlé de l’Andalousie jusqu’aux frontières de la Russie actuelle et de la Chine.

    Aujourd’hui, le bas des sociétés se fait niveler par son « haut » pourri. Etonnant dès lors que ces derniers parlent de progrès et de modernisation, alors qu’ils participent pleinement à la dégradation de l’environnement socioculturel.

  5. Pour ceux qui ne savent pas quece-qu’un Bitelma: Bitelma veut dire Chambre d’eau (Bayt Al-Ma’) = toilettes. Parceque chez nous on les appel comme ça 😀 soi Bitelma, soi Cabina 😀

  6. Merci pour votre article. Merci aussi pour les commentaires.

    @Al-Muslim: En fait le site est aussi là pour exposer les bons exemples. C’est aussi une façon pour récompenser les meilleures. Il n’y a pas que de sales toilettes.

    Equipe Bitelma

  7. @Paradisial –

    Merci pour tes réflexions.

    Je vous parle comme étant l’instigateur et le réalisateur du projet. Je peux accépter une critique matérielle de l’idée et ses mécanismes mais je peux surtout pas accepter le fait que tu attaques le messager en personne. D’ailleurs, comment t’as eu cette idée ingénieuse de penser que j’ai eu une éducation dans une école de commerce? A cause de mon ‘marketing’?

    Parlant des cultures et des Arabes, Je suis né dans une culture arabe y je suis toujours arabe et j’en suis fièr comme je suis fièr que toutes les races partagent cette terre. On est égaux et la meilleure façon de vivre ensemble est de bien communiquer (peut importe le language utilisé). Revenant aux Arabes, on n’oublie pas que les Arabes grâce à leur culture ont introduit de nouveaux notions d’hygiène à l’Andalousie. Hélas, c’était l’époque des grands maîtres comme le berbère Ibn Khaldoun, l’arabe Ibn Rochd et cie. Ces grands ne donnaient pas beaucoup d’importance à la langue mais à la communication. Ils étaient les pioniers à étudier la sociologie humaine et les cause des possibles dégradations.

    On vous remerciera si tu veux nous aider dans ce projet qui a plus à voir avec nos faits plutôt que nos idéologies. Sinon, je t’invite à initier un projet de société sur le problématique que tu décris.

    Fayssal Fertakh
    Equipe Bitelma

  8. La propreté digne de ce nom, c’est d’abord l’affaire de tous.
    C’est l’affaire en premier degré de chaque responsable, et on est tous responsables.

    Maintenant, la question qu’il faut peut-être se poser : Peut-on faire propre si on n’est pas propre ?

    L’idée pour les toilettes est géniale et même très porteuse !

    Mais comment elle a pu atterrir dans notre esprit ?

    Si on est amené à faire une analyse sociologique et psychologique de notre situation on saura qu’on est en décadence totale.

    Cela veut dire qu’on est descendu au très bas niveau de notre occupation pour tirer la sonnette d’alarme, équivalente à la chasse d’eau !!!

    Et puisque les médias tiennent une grande part de responsabilité, pourquoi ne pas travailler sur le sujet en première page ?
    Par exemple : se mettre tous d’accord sur une journée nommée PROPRETÉ des responsabilités pour faire propre !

    Pour faire propre il faut déjà être propre.
    Autrement dit : pour faire propre il faut militer et lutter contre la saleté.
    A bon entendeur

    Bon courage.

  9. Je trouve ça super comme idée! On devrait le faire aussi ici et developper le concept sur toute sorte d’incivilité. Prendre en photo quelqu’un qui jette un papier par terre, qui crache….

  10. Salam alaykoum

    Il ne faut pas prendre ce sujet à la légère, malheureusement le manque de toilette au Maroc à des conséquence dramatique sur le long terme la déscolarisation des enfants et encore plus des filles dans les écoles. L’année dernière quand j’ai été au Maroc il y avait une émission radio ou une association qui milite pour les toilettes aux Maroc notamment dans les écoles, soulignait que les enfants souffraient d’infection urinaire très grave qui pouvait provoqué l’infertilité et toucher les reins chez les jeune garçon. Pour les filles c’est pareil infection urinaire infection vaginale, et beaucoup de jeune fille décide d’arrêté l’école à cause du manque d’hygiène. Il s’agit d’un sujet majeur qu’il ne faut pas sous estimer personnellement avant d’écouté cette émission radio je ne me doutais pas que cela pouvais avoir de tel conséquence normal nous en France on à tout et le bled on y va qu’une fois par an et encore comment prendre conscience des problèmes des autres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles