E.Leclerc veut l'argent des musulmans, pas des musulmans

Par Al-Kanz

« On veut bien attirer certaines communautés avec des produits halal, mais les employés qui affichent leur communautarisme, on les refuse ». Voilà ce qu’aurait dit, selon LaMontagne.fr le directeur d’un centre Leclerc.

Mise à jour 6 octobre 2010 – Selon le service consommateurs de Leclerc, les propos attribués au directeur du centre Leclerc Brezet seraient ceux de l’avocat de Mme Ozturk ; ce qui ne change rien au fond du problème.

Gulsen Ozturk est turque, musulmane et travaillait dans un centre Leclerc à Clermont-Ferrand. Après un congé parental, durant lequel elle élève ses enfants, elle décide de reprendre du service, mais se trouve, dit-elle, très rapidement mise au placard. Selon le site LaMontagne.fr qui rapporte l’affaire, cette employée accuse son patron de l’avoir placardisée à cause de son voile. Henri Trarieux, le directeur du magasin, récuse cette version des faits. Les prud’hommes trancheront.

Ce qui nous intéresse ici, c’est plus précisément le propos qu’attribue LaMontagne.fr au directeur. Jugez-en par vous-mêmes :

« On veut bien attirer certaines communautés avec des produits halal, mais les employés qui affichent leur communautarisme, on les refuse. »

Le propos est offensant, méprisant et méprisable. Mais, nous sommes là dans un cas d’école. Prendre l’argent des barbus, dévoiler leurs femmes, ou les rejeter à la marge de la société, c’est précisément ce que veulent nombre d’opportunistes. Chez ces gens-là, ce qu’on n’aime du musulman, c’est exclusivement son porte-monnaie et le formidable potentiel économique qu’on lui découvre. Pas plus tard que la semaine dernière, nous évoquions le cas de Dirk Becquart, directeur du développement du port de Marseille-Fos, qui s’est illustré en affirmant clairement être un partisan d’un halal sans islam. C’est là le rêve des industriels de l’agro-alimentaire qui mènent actuellement un intense lobby notamment auprès de l’AFNOR pour mettre en place une norme halal qui dépossèderait totalement les musulmans du halal.

Leclerc, d’ailleurs, planche actuellement sur un système de traçabilité qui lui permettrait de lancer sa propre gamme halal affranchie de tout contrôle par un organisme tiers reconnu pour son exigence en matière de halal, au sens religieux du terme. Comme Carrefour, en somme. Les musulmans qui comme Saint Thomas, ne croient que ce qu’ils voient et n’ont jamais voulu ouvrir les yeux vont devoir se faire une raison.

Nous avons essayé de joindre par téléphone le directeur du centre Leclerc en question, Leclerc Brezet, mais il n’était pas disponible. Si l’envie de faire de même vous prenez, vous trouverez les coordonnées du magasin en cliquant sur le lien suivant : http://www.e-leclerc.com/brezet/. Vous aurez peut-être plus de succès que nous.

Via : Ajib.fr



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (14 commentaires)

  1. rim-k    

    il faudrait deja commencer par boycoter les entreprises qui nous manquent de respect

    1
  2. Chakil    

    ASSW

    E-Mail envoyé au service consommateurs ..
    J’attends la suite .

    2
  3. FM    

    Essalam ,

    C’est pourtant notre lôt quotidien…
    toutes les personnes qui travaille dans le domaine du Halal sont témoins que losque le patron n ‘est pas musulman il faut laisser sa foi à la porte d’entrer et la récupérer en rentrant le soir pour cause de neutralité religieuse.

    La solution pour eux : arreter leur “deal” dans le Halal c’est plus simple pour ne pas avoir ce pb à gérer
    Pour nous : reprendre ce qui nous appartient et j’y vais d’ailleur de ce pas .

    A bon entendeur !

    Salam.
    FM

    3
  4. Abdoullah    

    ASSW

    FM
    “Pour nous : reprendre ce qui nous appartient et j’y vais d’ailleur de ce pas .”

    ???

    4
  5. FM    

    Salam,
    @Abdoullah :
    “Reprendre ce qui nous appartient” : La part de Halal que nous avons laisser dans les mains des non musulmans.
    “J’y vais de ce pas” : je travaille à reprendre la main sur ce que je peux du Halal ( projet en cours sur lequel je travaille le soir en plus de ma journée de travail habituelle..)

    Vous serez informés incha allah et aussi solicités à y prendre part !

    Salam;

    5
  6. Abdoullah    

    Incha ALLAH …

    6
  7. Jasmine    

    Salam oualeykoum, c’est agaçant d’être pris pour des pigeons, certes, mais malheureusement, dès qu’il s’agit de profit, c’est toujours la même chose, que ce soit le marché du halal ou non ! Le consommateur on s’en fiche, c’est son porte monnaie qui est intéressant. C’est comme pour le marché du bio, les grands profitent juste de cette mode, va savoir si les articles bio et labellisés d=sont digne de confiance…

    7
  8. attou    

    a propos du recrutement chez leclerc pour les muslims ca ne date pas d’aujourd’hui et ces pour cela que mes courses ne se font jamais chez leclerc a salam a laykoum

    8
  9. Menzeli    

    Salam aleykoum

    Merci à al kanz et à toutes sont équipes pour ce site.
    Malgré tous les problèmes, on sent clairement qu’il y a une minorité qui est prêt à faire bouger les choses…
    FM si tu souhaites ma contribution inchallah merci de me contacter.

    9
  10. moussa    

    SALEM
    qui a dis que la production du halal appartient aux musulmans?
    le commerce appartient a ceux qui travaille

    10
  11. yousyous    

    Salam
    le jour où ces lobbyistes auront fait leur job de lobbyistes, c’est a dire nous imposer leur Halal à la sauce capitaliste, ce qui est déjà le cas qlq part, et comme d’habitude certains de nos frères dans le seule but est la vie d’ici bas, seront mis en lumière pour nous dire à quel point c’est transparent et sans problème, ce jour là je changerait certainement pour équiper ma salle de bain d’une plus grande baignoire !
    Wassalam

    11
  12. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Moussa,
    Bien d’accord avec toi !

    Yousyous,
    C’est possible d’expliquer votre image ? Je n’ai rien compris :-)

    12
  13. samyrah    

    Salam Alaykoum,

    le souci ce n’est pas monsieur Leclerc voyons mais les musulmans qui ne savent pas consommer en respectant l’ethique et la foi musulmane !

    On ne crèvera pas de faim si on arrêtait de manger de la viande pendant un moment et si on boycottait les rayons soit disant halal de nos super marchés ! Quand on jeûne , on pense aux plus démunis qui ont faim et soif toute l’année quand notre ventre a nous gargouille en pleine journée, et nous devons partager et faire l’aumône (obligatoire en islam) !
    Et bien boycottons ces rayons à l’étiquette uniquement Halal ( fleury michon and co.), achètons frais chez le boucher après avoir vérifié son travail authentique ne serait-ce qu’une fois par semaine !!

    cest pas la fin du monde si on mange de la viande qu’une fois par semaine quand même, désertons ces géants de la consommation pour leur montrer que nous ne sommes pas dupes de leurs manigances à but uniquement lucratif !

    des non musulmans détiennent ce business et même des musulmans plus soucieux de remplir leurs poches plutôt que de veiller à une bonne pratique de la foi musulmane, si longtemps et énormément usurpée, falsifiée a tord et à travers !!!

    13
  14. Abou-la-frite    

    Salam Alek oum wa rahmato Allah,

    Je viens de lire l’article la citation
    “On veut bien attirer certaines communautés avec des produits halal, mais les employés qui affichent leur communautarisme, on les refuse.”
    Vient elle de l’avocat qui devant sa cliente ou du directeur ? Parce que selon moi c’est l’avocat qui parle…
    Vous me direz de toute façon ca ne change rien si c’est l’avocat qui parle ca résume parfaitement ce qu’Al-Kanz disait à savoir “Donnez nous votre argent et taisez vous!” C’est lamentable !
    Merci Al-Kanz, un petit mail bien “sympathique” a été envoyé

    14

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

FERMER
CLOSE