spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Mohamed-Amine : numéro 1 des prénoms composés en France

Dans la même catégorie

En janvier 2010, on apprenait qu’à Marseille Mohamed est en tête du palmarès des prénoms. Aujourd’hui, Téléstar nous apprend que le premier prénom composé en France est Mohamed-Amine, devant Jean-Baptiste qui trustait la première place depuis près de trente ans.

Le prénom Mohamed-Ali est cinquième. Chez les filles, Fatima-Zahra arrive en 4e position. Pour revenir à Marseille, Stéphanie Rapoport, auteur de L’Officiel des prénoms 2011, confirme que « Mohamed est le prénom le plus donné à Marseille l’an passé  » et ajoute, dans Le Parisien, que cela devrait se confirmer en 2010 et 2011 ».

Mohamed-Amine, numéro 1 des prénoms composés en France

Bravo aux musulmans qui font beaucoup de bébés et contribuent ainsi à sauver les retraites. Plus de bébés aujourd’hui, c’est plus de cotisants demain. C’est ce qu’on appelle un patriotisme fécond.

Via : Twitter – F_desouche

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

5 Commentaires

  1. As-Salamû ‘Arleykoum wâ rahmatûllah

    Le Prophète (salallahu’ alayhi wasalam) : « Épousez la femme féconde et affectueuse, car je veux être le Prophète à la communauté la plus nombreuse au Jour de la Résurrection. » Rapporté par An-Nasâ’î

    Arf, Ils envahissent ses musulmans …

    Wâ salamû ‘arleykoum

  2. C’est surtout l’utilisation d’un prénom composé en tant que tel qui est une preuve d’intégration, à ma connaissance cette habitude des prénoms composés est française, elle est moins répandue dans les autres pays (quand celle-ci n’existe pas), de la même façon le deuxième prénom est une habitude peu connu dans les pays maghrébins.

    Maintenant, il serait bien de compléter cet article en rappelant que cette hausse de certains prénoms arabes n’est exclusivement pas corrélée avec une hausse de la population musulmane en France.
    Tout d’abord cette apparition provient paradoxalement d’une moins grande utilisation des prénoms composés usuels par les français au profit de prénoms plus exotiques (les jeunes parents français se permettent d’utiliser des prénoms anglophones, asiatiques, en rapport avec la nature (Jade,…) voire même arabe à l’instar de Miss France 2010, Malika qui n’est pas musulmane du tout).
    Cette apparition provient ensuite du nombre de prénoms musulmans possibles moins élevés que le nombre d’autres prénoms (y compris chrétiens). Résultat il est plus facile pour la communauté musulmane d’apparaître en tête des listes sans pour autant être les plus nombreux (si la France était principalement musulmane, ça serait saurait).
    Enfin, je rappelle que porter un nom musulman ne nous fait pas de nous un musulman et vice-versa.

    Pour finir, ces remarques permettent de rappeler que le musulman, contrairement à ce qu’imagine la conclusion, ne fait pas beaucoup d’enfants. La Tunisie et le Maroc possèdent des taux de fécondités sensiblement proches de celui de la France (respectivement 2,1 2,4 et 2). Une amie de 30 ans n’est toujours pas mariée par exemple.

    Pourquoi ces infos doivent-elles être rappelées ? Car sans lecture approfondie de certaines informations, on risque de tomber dans l’instrumentalisation facile (votre article a déjà été repris par des sites FN) alors que la France possède le taux de couples mixtes le plus élevé en Europe (le dernier exemple médiatisé étant celui de notre ministre de l’immigration).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles