spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

"Je désire que tu ne sois jamais venu et que tu sois malheureux"

Dans la même catégorie

Le hajj approche à grand pas. Certains pèlerins sont depuis plusieurs jours en Arabie saoudite et attendent impatiemment le début du hajj qui devrait avoir lieu dans une quinzaine de jours in châ’a-Llâh. Beaucoup espèrent accomplir leur pèlerinage et le voir agréé. Faut-il encore le mériter…

Lorsque Ali ibn Al-Husayn (radi Allahu ‘anhuma) mit ses serviettes d’ihram et qu’il s’assit adroitement sur son chameau en route vers Makkah, son visage changea soudainement de couleur, sa peau trembla puis il se mit à pleurer, incapable de prononcer le talbiyyah, labbayk Allahumma labbayk. Quelqu’un lui demanda : « Qu’est-ce qui ne va pas ? » Il répondit : « Je crains que, lorsque je le prononce, qu’on me réponde : « Laa labbayka wa laa sa’dayk (je désire que tu ne sois jamais venu et que tu sois malheureux). »

Extrait de l’excellent site Khutbah.com : L’appel d’Ibrahim, par Muhammad Alshareef (dédicace à Kamal, qui aime beaucoup ce site)

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles