spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Go Voyages, spécial Algérie

Dans la même catégorie

La dernière newsletter de Go Voyages est consacrée à l’Algérie. Le tourisme est peu développé dans ce pays grand comme cinq fois la France. Et c’est tant mieux. Tout le littoral, par exemple, est relativement préservé du béton. Malheureusement, les autorités veulent développer et doper une industrie du tourisme dont le pays pourrait pourtant se passer, en exploitant d’autres richesses, dont la rente pétrolière.

Go Voyages, spécial Algérie

Et vous, pour ou contre le tourisme en Algérie ?

Article précédentCertificat de hajj
Article suivantLes petits cailloux du hajj
- Publicité -spot_img

Plus d'articles

17 Commentaires

  1. Salam,
    Je suis pour le tourisme développé pour les Algériens intra muros et les immigrés; parce que la demande est pressante mais les infrastructures ont du mal à suivre. Ce pays grand comme cinq fois la France, qui dispose de tant de paysages magnifiques et variés n’a aujourd’hui pas les capacités hôtelières pour accueillir le million d’immigrés qui arrivent chaque année de France; sans parler de ceux arrivant des autres pays du monde.
    Par contre, bien sûr contre un tourisme d’occidentaux qui viendraient généraliser et surtout imposer leur mode de vie dans nos terres, sans vouloir s’adapter à la population locale. Je ne généralise pas les touristes, mais une grande partie veulent vivre au soleil, mais à l’occidentale; être servis par Fatma mais avoir droit de boire de l’alcool et se promener en petite tenue dans les rues.
    Je ne crois pas que ce soit le souhait de beaucoup d’ Algériens, en tous cas pas parmi ceux que je connais.
    Slm.

  2. Salam ‘alaykoum.

    Absolument contre. Sans lancer d’appel à al-jahliyya, quand on va en Algérie on sent la différence avec les autres pays de la région pour celui qui a pu voyager dans ces pays dans l’attachement aux valeurs islamiques, et je pense que l’absence de développement du tourisme y contribut pour beaucoup, wal hamdoulillah.

  3. salamualeikum

    L Algerie masha Allah n a nullement besoin de tourisme qui peut virer tres rapidement à la perversité comme beaucoups d autres pays. En toute objectivité un pays dont l economie principal est axée sur le tourisme est un pays fictif. Au Maroc dont je suis originaire je constate de plus en plus une decadence une derive dans les moeurs causée par ce tourisme sexuel enrobé par la consommation d alcool à tout va, disons les choses franchement! minfadlikoum je ne reduis pas ce pays à cela loin de l a ma pensée, c est une réalite et epargnez moi le chauvinisme

    hayakoummouallah

  4. As Salâmu alaykoum,

    Le tourisme n’est pas la colonisation. L’Algérie est un pays magnifique tant au niveau géographique que culturel. Les non-algériens, c’est-à-dire 99% de l’humanité ont le droit de connaître ce pays !
    D’ailleurs, le peuple algérien n’a pas eu besoin de touristes pour être négativement influencé ; la télévision parabolique et l’arrivée estivale de milliers de « zmegra » (au sens péjoratif du terme) sont bien plus nocifs que des touristes japonais ou australiens. Et ces derniers ne sont pas tous de dangereux pédophiles ou fumeurs de cannabis…
    La frontière géographique a fait place à la frontière mentale ! Beaucoup sont incapables de raisonner autrement qu’en terme de clichés et de stéréotypes.
    Bref, le 21ème siècle, c’est l’Internet et la mondialisation des échanges. Je suis sûr que la plupart des algériens sont suffisamment fiers de leur identité et intelligents pour faire la part des choses. Un peu plus d’ouverture sur le monde et sur les autres ne peut faire que du bien au peuple.

  5. chere nadjet,

    je te trouve un peu retrograde,a moins que tu soit d un age certain et la, je te fait toutes mes excuses. L algerie a plus que besoin de l industrie du tourisme surtout que l apres petrole risque de nous plonger dans un sanglant marasme economique.Vois donc ce pays qui ne vit que de sa provisoire mane petroliere.Vois donc le maroc,la tunisie qui offre
    aux citoyens, meme s il y a redire…un boulot et surtout un peu d espoir.A poil ou pas le touriste doit etre notre nouveau filon.A nous de le guider,le choyer et le voir rentrer chez lui propager la bonne parole.L algerie a besoin de CA,c est meme une urgence.Si tu aimes ce pays, saches aussi parfois le tançer
    salut Janet.

  6. Salam,

    Ne pouvons-nous pas créer un nouvau type de tourisme , un « tourisme islamique » ?

    Je pense que le tourisme en Algérie est une chance si l’on s’y prend bien dès le départ. Nous pouvons faire découvrir au monde l’histoire de l’Algérie, sa culture, ses paysages tout en préservant ses traditions islamiques. A nous d’ouvrir des lieux d’accueil et de distraction, dans une ambiance familiale et en toute sécurité. A nous d’inventer une nouvelle façon de voyager, d’apprendre, de passer de bons moments en famille ou entre amis. A nous de proposer pour la jeunesse d’autres lieux que le « Kiffan Club » ou boites de nuit.

    Il faut le souligner: en Algérie on vend déjà de l’alcool, touristes ou pas. En Algérie, il y a des soirées de débauche, touristes ou pas. A Alger particulièrement, on sent l’occidentalisation des moeurs et des jeunes (tenus vestimentaires, modes…), touristes ou pas.

    Le problème n’est donc pas le tourisme ou les touristes, mais bien ce que nous pouvons, nous musulmans, proposer aux touristes. A nous de préserver nos valeurs, ensuite chacun est libre de visiter ou de ne pas visiter l’Algérie. A nous de le faire maintenant, sinon on peut s’attendre à une « morocanisation » ou « tunisianisation » de l’Algérie.

    Malik

  7. Contre.
    Faire des complexes réservés aux occidentaux où ils viennent prendre le soleil enfermés avec des gentils mouloud et fatma pour les distraire. Non merci. Ca se fait ailleurs déja.

  8. Comment pensez vous que les occidentaux se dirigeront vers les pratiques islamiques alors qu’ils abandonnent déjà leur propre religion pour une laïcité universelle?Je soutient très fortement le développement économique en Algérie et il serait judicieux de suivre les bonne pratiques d’ici,en évitant les détours non nécessaire vers les erreurs effectuées par les occidentaux.

    Les occidentaux semblent avoir perdus leurs racines, mais elles sont toujours là. Je ne pense pas qu’ils adopteront facilement un autre mode de vie, alors que la gauloiserie reste dans leur comportement. Qu’en pensez vous?

  9. Salam a’likoum, bien sûr que je suis contre mais ce qui me rassure c’est que ca ne sera pas pour demain car chez beaucoup d’occidentaux en particulier les francais l’algerie est un pays à risque y a qu’à voir leurs reactions lorsqu’on leur dit que l’on va passer nos vacances là bas, ils ont carrément de la compassion et finissent par lacher « fait attention à toi la bas  » comme si il s’agissait d’un depart pour l’irak . En plus de ça ce qui peut nous sauvez du tourisme de masse c’est que l’algérien à un caractére particulier en terme de service faut oublier la formule  » le client est roi » là bas c’est le serveur le roi donc pour toutes ces raisons je suis rassuré pour au moin 30 ans.

  10. paulo les algériens ne font exprès d’utiliser des mots français ou d’opter pour le salon français , c’est encrée dans leur mode de vie malgrè eux par la colonisation . faut savoir que l’Algérie garde encore une plaie grand ouverte à cause de la colonisation française et ils ont pas du tout oublié leurs racines .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles