Eteins ton portable

Par Al-Kanz

Spot TV qui est passé sur une chaîne de télévision arabe. via http://www.islam365.fr

Spot TV qui est passé sur une chaîne de télévision arabe.

via http://www.islam365.fr



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (31 commentaires)

  1. fs    

    Morte de rire
    (mais c’est pas bien)

    1
  2. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    En plein salat janaza, ça doit décaper… :-)

    @ fs : Mes condoléances… ^ ^

    Wa salâm

    2
  3. fs    

    Assalamoualicoum,
    Et puis le choix de la sonnerie…
    “Dis moi quelle est ta sonnerie et je te dirais qui tu es” :

    http://www.youtube.com/watch?v=MaODiyD8VZs

    3
  4. muhammad    

    As Salâmu alaykoum,

    Les publicitaires ont pris leur précaution, ils ont choisi l’instrument de musique le moins sujet à controverse, mais je doute qu’ils se soient censurés par scrupule religieux. En effet, les sonneries généralement utilisées sont des extraits de chansons des dernières starlettes à la mode.. dont beaucoup sont produites par la MBC !

    4
  5. abulcacin    

    Salam alaykoum,

    J’ai vu des personnes faire le tawaf autour de la kaaba avec le téléphone accroché aux oreilles.

    5
  6. 6
  7. abulcacin    

    “Un correspondant d’Al-Riyadh a remarqué que certains pèlerins étaient engagés dans des appels de téléphone portable pour de longues périodes tout en circulant autour de la Kaaba dans le cadre de leur rituel Omra.[/INDENT]

    Je confirme. Malheureusement.

    7
  8. Abuljoud    

    salam

    Dans une de ces conférences, le cheikh Al Ansari (que Dieu lui fasse miséricorde) disait que le téléphone portable était le nouvel instrument de distraction du diable dans les mosquées. Son argumentation est simple : comme la méditation est sensiblement affecté par ces événements extérieurs, le refus d’obtempérer du croyant d’éteindre son portable est suspect. Sachant que la prière ne dure pas plus de 5min, qu’est-ce qui justifie le fait qu’on refuse de l’éteindre?

    On peut oublier une fois, deux fois…Mais quand c’est quasi permanent et que sur 100 fidèles 20 téléphones sonnent, ce n’est plus de l’oubli…

    Le diable s’adapte donc aux nouvelles technologies.

    8
  9. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Talbis Iblis (les ruses de Satan)… on l’oublie trop souvent celui-là , mais lui, il ne nous oublie pas. Nar chaïtane ! (Au feu, le diable !)
    Qui joue avec le feu se brûle…

    Wa salâm

    9
  10. fs    

    Assalamoualicoum,
    Merci Justine pour ce lien
    Vous n’avez pas des liens qui nous mènent vers des informations concernant la ville Sainte et qui sont plus réjouissantes que ca ?

    Mais de manière générale : dans les transports, les magasins, les hopitaux, on devrait apprendre à se tenir (téléphone sur vibreur ou sonnerie discrète). Après dans une mosquée et pire sur les lieux Saints, c’est plus de la discrétion mais de la peur que l’on devrait avoir.

    Et comme vous dites Chaitan i s’est aussi mis aux nouvelles technoloogies

    10
  11. LOCC    

    @muhammad
    oui mais c’est une pub pour l’opérateur saudi telecom par pour MBC

    11
  12. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Fs : Bah, je comptais sur vous pour les réjouissances, ma chère ! :-)
    Vous qui êtes revenue de l’au-delà, vous devez en avoir à nous conter, non ? :-)))

    Wa salâm

    12
  13. Muhammad    

    @LOCC
    MBC est le diffuseur.

    13
  14. Abou Hanna    

    Il existe des brouilleurs de reseau gsm pour pas cher (une centaine d’euros) que l’on pourrait par exemple installer dans les mosquées. j’y pense a chaque fois qu’un telephone sonne dans une mosquee malgré que juste avant de commencer la salat (apres l’iquama) l’imam nous dit d’eteindre nos telephones.

    14
  15. Kyle Butler    

    Assalamou ‘alaikoum

    Abou Hanna >> Les brouilleurs sont déjà utilisés dans certains mosquées mais ça pose des problèmes: s’ils sont trop puissants, ça peut également empêcher les communications chez des gens voisins de la mosquée (et les signaux sont plus nocifs que ceux des portables eux-mêmes). Et sinon, ben certains portables seront affectés mais pas d’autres (notamment ceux qui ont la 3G).

    :)

    15
  16. muhammad    

    assalam ‘alaykum,

    Comme dirait un frere, l’imam demande aux fideles d’aligner les rangs et de coller les pieds…et dans toutes les mosquees ils ajoutent “eteignez vos telephones”. C’est vraiment grave d’ en arriver a un tel point. Le pire c est que la pluapart des mobiles qui sonnent en pleine priere ont toujours les sonneries les plus impressionnantes : K2000, rai et j’en passe ! On devrait generaliser les brouilleurs.

    16
  17. fs    

    Assalamoualicoum,
    @Justine,
    Alors oui j’ai ressuscité de mon sommeil mais rien de plus.
    Mais promis je mettrais cette expression aux oubliettes. J’ai compris la leçon.

    Vous attendiez qqchose de moi? Vous allez etre décue, j’ai cherché (un peu) et pas trouvé.
    Si : Le prince a lavé la Ka’ba mardi…
    http://www.thepeninsulaqatar.com/latest-news/136372-prince-khaled-to-wash-kaba-today-.html

    C’est tout :)

    17
  18. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ fs : Magnifique, mâ châ Allâh ! J’en suis toute émue…
    Qu’Allâh (AWJ) accepte le repentir et les actes pieux de Ses serviteurs.

    Wa salâm

    18
  19. fs    

    As Salamou Alaykoum
    @ Justine : Amine

    19
  20. aAB    

    As-salâmu ‘alaykum

    Une fois, il y à de cela quelques années déjà, nous avions eu droit en pleine salât de ‘Ichâ à un “gimme the night” endiablé (c’est le cas de le dire) sur un portable laissé allumer dans la poche d’un manteau resté accrocher au porte-manteau dans le fond de la mosquée. Autant dire qu’on avait eu droit à quasiment toute la chanson. Notre imam avait été passablement énervé, c’était d’ailleurs la première fois que je le voyais s’emporter ainsi. Mais en même temps je le comprends… Il en a ensuite profiter pour nous faire un petit rappel sur le statut illicite de la musique.

    20
  21. Sidi Mansour    

    wa alaykoum salam

    “Il en a ensuite profiter pour nous faire un petit rappel sur le statut illicite de la musique.”

    Il ne faut pas faire de telles généralisations mon frère…Si c’est son point de vue, c’est son droit mais il n’y a pas de ijma3 sur le statut de la musique…Sinon, ça se saurait et on aurait jamais eu autant de débats…si c’était tout simplement Haram!

    Ex: le mensonge est Haram, aucun savant de l’Islam n’a cherché à le rendre licite!
    Car le Haram ne change pas de statut.

    21
  22. 22
  23. Sidi Mansour    

    wa alaykoum salam akhi!

    Merci beaucoup pour ce lien vers travail de traduction-synthèse

    Et en plus cheikh Patel fait bien de mettre un Note à la fin car il y a effectivement l’avis d’Ibn Hazm qui n’est pas mentionné par le moufti Chafi’ Malgré qu’il soit fort pertinent…

    Car lui sur le principal verset-argument pour l’interdiction il y a ce verset:

    “Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant.” (Sourate 31 / Verset 6)

    Or selon lui , les plaisants discours peuvent être de toute nature et pas seulement la musique car le plus important serait la seconde partie du verset “pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie.”

    Donc ce qui est blâmable, c’est l’utilisation d’une chose (musique ou discours ou bruit ou tout autre moyen) dans le BUT d’égarer

    Il cite ensuite l’exemple de quelqu’un qui lirait le “Coran a haute voix” pendant que l’imam récite à tel point qu’il pourrait le perturber. Même si la lecture du Coran est méritoire en général, dans ce cas précis, cela rentrerait dans le cadre du verset (perturber la bonne marche des croyants dans leurs actes)

    De plus, les Hadiths [qui auraient pu servir de source explicative] n’atteignent pas un degré suffisant d’autenticité pour trancher ni d’un côté, ni de l’autre. Celui qui peut s’en passer, tant mieux mais il ne doit pas culpabiliser celui qui écoute de la musique (licite).

    C’est pourquoi certains savants contemporains et pas des moindres ont minimisé la chose et ont surtout mis en garde contre la perte de temps que cela pourrait générer.

    23
  24. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Sidi Mansour,
    On ne peut pas comme ça prendre un seul avis qui plus est particulièrement controversé et balayé tous les autres avis très solides sur la question.

    24
  25. Sidi Mansour    

    J’ai juste voulu ajouter de la matière sans vouloir influencer trop le débat, car si pendant tous les siècles passés, nos savants n’ont pas résolu définitivement la question, ce n’est pas ma modeste contribution qui va changer grand chose…

    Il est intéressant de voir que parfois des avis ultra-minoritaires (même controversés) deviennent par la suite très suivis

    C’est pourquoi pas je m’interdis pas d’explorer toutes les pistes (bien entendu d’écoles ou de savants reconnus)

    Ensuite, c’est un choix personnel de choisir la voie qui lui paraît la plus juste…

    25
  26. Al-Kanz    

    Si si, les savants ont tranché, avec une exception que d’aucuns d’ailleurs expliquent assez bien.

    26
  27. Sidi Mansour    

    Autre article (c’est bien de lire plusieurs synthèses pour se faire une opinion)

    http://www.islamophile.org/spip/La-musique-et-le-chant.html

    27
  28. Kyle Butler    

    Assalamou ‘alaikoum,

    Sidi Mansour >>Selon cet avis (minoritaire encore une fois, mais la vérité ne dépend pas du nombre) la licité des chansons est soumise à certaines conditions, conditions qui ne sont nullement remplis dans la très grande majorité des cas. Je cite: “Il est ainsi nécessaire que le sujet de la chanson ne contredise pas la morale et les enseignements islamiques.” J’en connais pas beaucoup qui respectent ce critères… Et quand le texte ne pose pas problème, c’est au moins son interprète qui en pose (la vie de certains artistes étant connue pour être ce qu’elle est…) ce qui rejoint l’idée que “le sujet de la chanson peut parfois ne pas être contraire aux directives islamiques mais c’est la manière dont le chanteur l’interprète qui déplace la chanson du domaine licite au domaine illicite.”

    De fait, cet avis interdit bien les chansons (au moins profanes).

    :)

    28
  29. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Ethiquement parlant, les avis des érudits antagonistes sont respectables. Donc, aux musulmans lambda d’apprendre à respecter les choix de leurs coreligionnaires et il n’y aura pas de heurt, in châ Allâh.

    Il est dit que l’on sera ressuscité avec notre passion : le footballeur avec son ballon, le musicien avec son instrument de musique, l’alcoolique avec son alcool… alors j’espère seulement que les musulmans travailleront leur foi de telle sorte que ce sera avec la prière, le Coran, le souvenir de Dieu et la bienfaisance qu’il se lèveront de leur tombe, in châ Allâh.

    Le plaisir du Prophète était dans la prière. Aussi, invoquons Allâh (AWJ) qu’Il nous permette d’atteindre cette station spirituelle.
    En vérité, il n’y a pas de meilleures paroles que celles d’Allâh (AWJ), pas de meilleures “musicalité” que la psalmodie du Coran. En conséquence, à choisir entre ce qui le bon et le meilleur, autant opter pour le meilleur, non ?

    Wa salâm

    29
  30. Sidi Mansour    

    wa alaykoum salam

    “Le plaisir du Prophète était dans la prière” Plus précisemment la prunelle de ses yeux mais si on faisait la citation complète?

    « On m’a fait aimer dans cette vie : les femmes, le parfum et (mais) la prière est la prunelle de mes yeux. »

    Ce qui veut dire que le prophète(saws) avait un sens esthétique très développé. Tout en ayant une hiérarchie dans les choses, la spiritualité étant bien entendue la Richesse Absolue

    Cela montre que le prophète(saws), avec tout le rang qui lui sied, n’était pas déconnecté de sa réalité (dans une élévation angélique) et avait malgré tout des divertissements qui faisait qu’il avait des points communs avec ses fidèles. Il avait des divertissements avec ses proches et n’était sans cesse en prière, il dormait aussi, il allait au marché, etc La lecture du Coran était certainement la chose qui lui donnait la plus grande satisfaction mais il n’empêche qu’il ne s’est pas limité strictement à une spiritualité continue…

    La perfection nécessitait qu’il reste un exemple qu’on puisse suivre et non pas un exemple surhumain…

    Dans le sujet de la musique, tout le débat tourne sur l’usage qu’on en fait et la manière dont celle-ci était associée à des sphères malsaines. Mais sinon sur le principe, ce n’est qu’un moyen comme un autre. C’est l’usage qu’on en fait qui finalement statuera sur son état licite ou non (comme la télévision par exemple, qui contient aussi bien de la voix et des images …)

    Il faut aussi hiérarchiser un peu. Un musulman pratiquant qui fait des anasheed n’est pas un renégat…et même s’il est ressuscité en train de chanter les louanges de Dieu, je ne pense pas que cela soit à son désavantage …

    Désolé pour ce dernier commentaire, je ne voulais pas m’étaler mais simplement préciser un peu…

    Que Dieu nous guide !

    30
  31. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Sidi Mansour :

    Ah, le parfum serait supérieur à la femme ?

    Vu que les commentaires étaient issus de personnes qui savaient de quoi elles parlent et que leurs commentaires se complétaient malgré leur apparente opposition (l’objectif de l’autorisation ou de l’interdiction est le même : permettre une meilleure adoration de Dieu), je n’ai effectivement pas apporté plus d’éclairage sur le sujet, et vous avez très bien fait de rappeler qu’il faut éviter le rigorisme dans la pratique cultuelle même si on vise un idéal… sublimé par un être humain hors du commun.

    Wa salâm

    31

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE