spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Charlot Hebdo distribué à Paris

Dans la même catégorie

Charlot Hebdo, initiative de FoulExpress en partenariat avec BDouin, est une feuille de chou de quatre pages en réponse aux rigolos de Charlie Hebdo. Ce numéro de Charlot Hebdo – qui n’aura pas de suite il s’agit d’un one-shot — a été totalement snobé par les médias. S’il ne s’agit pas de s’offusquer en soi de ce que les patrons de rédaction n’aient pas choisi de traiter du sujet, on peut s’interroger sur le black-out total autour de cette réponse. On peut d’autant plus s’interroger quand on sait que quelques jours après l’incendie, plusieurs journaux ont publié des articles sur des menaces de mort qu’auraient reçues Charlie Hebdo ou encore sur les nombreux messages d’internautes mécontents ayant fait usage de leur liberté d’expression directement sur la page Facebook. De même en fin de semaine dernière, Le Monde, reprenant une dépêche AFP, publiait un article faisant état de manifestations en Égypte contre Charlie Hebdo. Les expressions violentes ou présentées comme telles, comme ce fut le cas pour le flot de messages sur leur Facebook de Charlie Hebdo, ont ainsi toutes leurs places dans les sites d’information. Pas celles, semble-t-il, qui ne nourrissent pas la figure du musulman comme être par nature séditieux et dangereux. On veut bien suivre l’après-incendie, mais on ne traitera que des cas croustillants.

Charlot Hebdo : distribution place Châtelet

Et si Charlot Hebdo était une épine dans la chaussure de la presse ? Sans l’affirmer pleinement, on peut néanmoins se poser la question. Charlot Hebdo n’est ni vocifération ni violence. En cela, il court-circuite ce journalisme charognard qui n’a que faire de ces musulmans qui ne gonflent ni l’audimat ni le nombre de tirages. Charlot Hebdo va plus loin, puisqu’il interroge la presse dans son ensemble. L’ensemble des rédactions étaient au fond concerné par la réponse à Charlie Hebdo. Est-ce cela qui explique le black-out ? Comme s’il y avait quelque chose de compromettant à écrire sur cette réponse à Charlie Hebdo. Comme s’il y avait quelque chose de gênant à donner le moindre écho à ce qui interroge les pratiques du journalisme dans son ensemble qui plus est sur des questions aussi sensibles que la liberté d’expression à géométrie variable et le droit d’insulter, le droit à l’outrage quand il s’agit notamment, mais pas exclusivement, des musulmans.

Ce midi, une équipe de Foul Express s’est rendue à Châtelet, en plein cœur de Paris pour distribuer des exemplaires imprimés de Charlot Hebdo, mais aussi discuter, échanger, avec des passants. Voici quelques photos, puis quelques tweets à chaud de personnes présentes sur place.

Charlot Hebdo : distribution place Châtelet

Charlot Hebdo : distribution place Châtelet

Charlot Hebdo : distribution place Châtelet

Charlot Hebdo : distribution place Châtelet

Charlot Hebdo : distribution place Châtelet

Charlot Hebdo : distribution place Châtelet

Pour télécharger le numéro unique de Charlot Hebdo, cliquez sur le lien suivant : Charlot Hebdo (pdf)

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

20 Commentaires

  1. Salam,
    J’ai lu ce Charlot Hebdo,
    et je peux dire que c’est drôle, intelligent et pertinent,
    maintenant soyons clairs, il est clair et évident que les médias préfèrent continuer à faire passer les musulmans pour des brutes, des incultes, des terroristes ou je ne sais quoi d’autres, donc c’est à nous d’utiliser les médias que nous avons pour montrer ce qu’on a dans le ventre et surtout dans le cerveau.
    Je pensais que l’on devrait poursuivre la parution du Charlot Hebdo, pour continuer à se moquer de ces médias qui ne trouvent comme cible que l’islam et les musulmans…

  2. Salam alaykoum,

    Mais vous pensez vraiment que les médias vont faire le travail qu’il aurait toujours du faire depuis toujours, c’est à dire INFORMER et rester neutre ?!
    Mais la réponse « charlot hebdo » est beaucoup trop intelligente !! EN PLUS ça vient de musulmans !?!
    Oh la la la la ! C’est vraiment une catastrophe pour eux, quelle crédibilité va t il leur rester ? Mais ça ne respecte pas du tout l’image du musulman qu’ils véhiculent depuis toujours (barbu ou en niqab, méchant, violent, extrémiste et j’en passe…) !! Ah non ! Il ne faut absolument pas en parler !!!

    En tout cas pas besoin d’eux, on est là pour transmettre (hein? 😉 ), alors à vos mails, facebook, sms, blabla…

    En tout cas c’est une très bonne initiative et un grand bravo à tous ceux qui y ont participé !

  3. salam o3alaikum
    parlé de l’islam ne fait que nous arranger comme ca les gens intelligent vont ce posé des questions et s’interessé a l’islam kalah les guides aller charlie continu tu m’interesse

  4. As salam ‘aleykoum,

    je sais pas si c’est juste une question de médias à envergure nationale. En fait, ce type d’initiative qui dérange par son originalité et sa non conformité aux clichés bien ancrés dans la tête de Monsieur tout le monde me fait juste penser à l’attitude que pouvait avoir certains camarades de classe qui n’acceptaient pas que Mohamed puisse être au moins aussi intelligents qu’eux. Ah Mohamed qui réfléchit et réussit à l’école, Mohamed qui s’affranchit des associations à la solde des partis et institutions et décide seul avec son équipe de défier la bêtise humaine par un petit tract plein de tact et de finesse d’esprit, on aime pas trop et comme on aime pas on Boycotte.
    En même temps est-ce qu’on peut vraiment leur en vouloir quand réussir à mobiliser les personnes victimes de ces attaques racistes et islamophobes relève de l’exploit!!

    Alors vous avez compris le message les musulmans, restez dans votre ghetto, ne vous impliquez surtout pas et gardez votre statut de citoyen de seconde zone, réagissez violemment à nos provocations répétées, Cette France n’est pas la votre 🙂

  5. Le genre de parutions a distribuer a chaque coup tordu des médiats. Si y a une caisse ouverte afin de participer aux frais je serai la première a verser. Courageux et pertinent, du tout Foulexpress, bravo !

  6. salamu aleykum,

    De toute façon et dans l’ absolu (religieux ou non), nous savons qu’ il y aura silence « radio » sur ces initiatives remplies de bon sens… Nous sommes en pleine crise politique, il n’ y a aucun intéret à faire découvrir le meilleur des musulmans de France. Cependant et sans aucun doute, la finesse et l’ esprit restent les meilleures réponses faites aux esprits fallacieux.

  7. as-salâmu ‘alaykum

    Batoul,
    raison de plus pour que nous soyons nombreux à ne pas nous taire ? S’il y a silence radio, c’est aussi beaucoup de notre faute. Comment être entendu, si on ne parle pas ?

  8. Wa alaikum essalaam

    Merci à tous de vos commentaires. Ca nous fait toujours autant plaisir d’avoir votre soutien.

    @Tsuby: un exemplaire manuscrit ça va être un peu long, mais si tu veux un exemplaire papier, séance de rattrapage ce soir de 18h à 19h au « pain quotidien », 5 rue des petits champs. 75001 Paris.

  9. Salamu aleykum,

    tout à fait d’ accord, il est temps de parler, et il est temps que les musulmans s’ affirment et s’ affranchissent de toute retenue quand il s’ agit de parler de l’ Islam; bien évidemment chacun à son échelle, chacun selon ce qu’ il peut apporter et selon ses compétences. Transmettre le travail de nos frères et soeurs est une très bonne chose, mais le travail ne s’ arrete pas là, agir auprès des autres est un véritable langage, et évoquer Allah ta’ ala, la religion qu’ Il nous a accordé, est un langage bien meilleur encore et ceci au quotidien, avec qui que ce soit (musulmans ou non), sans honte ni détour, avec douceur et courtoisie. Ne cessez pas de motiver les musulmans comme vous le faites, vous etes tous et toutes le moteur de cet élan, al hamdulillah.

    Salamu aleykum

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles