spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

En France, toutes les barbes ne se valent pas

Dans la même catégorie

barbe
Crédit – Eric McGregor

Elle est corse. Il est arabe. Elle est photographe, il est photographe. Elle est de souche, il est douteux. Dans une tribune sur le site Rue89, Héloïse témoigne d’une mésaventure dans un magasin réputé. La barbe d’apparence musulmane de son compagnon a contrarié l’achat d’un ordinateur.

Une femme enceinte corse qui s’énerve contre un vigile ou une caissière, c’est acceptable, un arabe barbu d’1m80 et 95 kilos finit malheureusement au poste.
Un barbu qui s’appelle Nouredine

Il y a déjà eu un précédent lors de l’achat de ma bague de fiançailles dans un grand magasin parisien, il y a quelques mois. Enseigne qui s’en est sortie par une lettre d’excuses (« fallait pas le prendre comme ça, monsieur ») et un bon d’achat.

De la même manière lorsque nous nous sommes présentés à la mairie du domicile de mes parents, il y a quelques mois (mairie de la ville où j’ai grandi, où nombre de mes amis se sont mariés sans aucun problème), une charmante employée a refusé de nous donner un dossier expliquant à mon mari qu’il y avait « des lois dans ce pays et qu’on faisait pas ce qu’on voulait ».

La vue de sa barbe l’avait vraisemblablement contrariée. Un photographe barbu qui s’appelle Nicolas est un hipster, un photographe barbu qui s’appelle Nouredine [ceci est un pseudo, ndlr] est forcément un salafiste…

Héloïse est visiblement fâchée par cet acte banal d’islamophobie. On compatit devant tant de normalité. Cela dit, on aimerait demander à Héloïse ce qu’il y a de si grave à être « forcément un salafiste » ? Et au préalable qu’elle nous explique ce qu’est un salafiste et pourquoi c’est si problématique ? On assisterait peut-être alors à une mise en abîme : celle qui se sent stigmatisée parce que son barbu de chéri a été déconsidéré reproduirait à son tour ce qu’elle a subi contre ce qu’elle appelle – certainement sans être capable elle-même de définir clairement de quoi il retourne – un « salafiste ».

Lire l’intégralité du témoignage : Jeune mariée, je découvre toutes ces petites humiliations racistes

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

39 Commentaires

  1. Salamou’alaykoum

    C’est intéressant de savoir comment des réactions courantes d’islamophobie, que certains vivent tous les jours, sont perçues par des non-musulmans.
    Ce qui prouve bien que le Musulman n’a pas le choix. Il doit être patient, surtout si son visage resplendit de sunna.

    • Salam a tout(e) mes fréres et soeurs . Ne vous inquieter pas le jour du jugement approche . Qu’ ALLAH nous pardonne pour tous nos pechers .

  2. salam,
    Je le savais!
    Papa Noël est salafiste!!
    Si Si! je le sais, ça se voit à sa barbe!! De toute façon je l’ai toujours trouvé un peu louche ce type.
    Et d’abord en Corse pas de cadeaux cette année pour eux , Papa Noël à la trouille, il ne veut pas croupir au poste de police. Non mais!

  3. Plus sérieusement, même sans la barbe, il aurait eu les mêmes déconvenues.
    La France à un problème avec les minorités visible depuis des décennies et cette Héloïse débarque de son petit nuage.
    Dans ce couple mixte une naissance est prévue: Conseil au futurs parents même avec un prénom français son enfant subira la même chose que son père, on en est tous là…

    C’est les mentalités qu’il faut changer, pas essayer de gommer ses origines…
    Fini la lune de miel bienvenu au club…

  4. Assalamu aleykum,

    Le racisme ordinaire, à peine perceptible, il est intéressant de mettre les gens face à leur islamophobie, les pauvres, ils sont certains pourtant de ne pas l’ être…

    Ma mère, grande islamophobe de son « état »(qui cependant commence à trouver un peu de paix toute relative) , me dit toujours: « j’ ai des amis marocains, et ils me disent que l’ Islam ce n’ est pas ceci ou cela »; « mon amie marocaine t’ expliquera que le voile n’ est pas une obligation religieuse »… etc… etc…

    Ce discours que j’ entends depuis tellement d’ années, m’ a appris à me méfier de ces gens qui ne sont forcément pas islamophobes puisqu’ ils ont des amis marocains, qu’ ils aiment le couscous et que leur conjoint se prénomme Momo… (J’ ai horreur de ce diminutif, et j’ ai horreur que certains l’ acceptent, ça me fait perdre la tête tant cela m’ exaspère)

    Ma chère Héloise…

  5. salam,
    Mon mariage n’est pas mixte celui de ma sœur l’a été ce fut une catastrophe pour elle.
    A la séparation du couple le mari s’est servi des clichés sur les musulmans pour essayer d’obtenir la garde de son enfant.
    Mes cousins ont testés, et se sont séparés ce qu’il reste c’est de la souffrance de leur progéniture.
    Ce que j’observe c’est que ces enfants de mes cousins issus de la mixité aiment notre ambiance familiale musulmane, notre accueil et la chakhchoukha :-)!

  6. As-salamû’alaykum,

    Barbe=salafiste? la plupart des personnes qui emploient le mot salafiste ne savent pas ce que cela signifie. C’est triste d’être jugé et mépris de la sorte.

    Peut-être qu’ Héloise cherche simplement à se faire connaitre…

  7. As salam aleykoum,

    Je pense qu’Héloïse a utilisé le mot « salafiste » pour renvoyer à cette utilisation abusive et tendance des médias… Je ne suis pas d’accord avec vous Al Kanz en retournant la situation en sous-entendant qu’elle même fait des amalgames 😉
    Je ne vois pas très bien ce que vient faire la mixité dans cette histoire Smile? Les arabes doivent rester entre eux sinon ça ne marche pas?

    • salam aurore,

      vous écrivez:
      « Je ne vois pas très bien ce que vient faire la mixité dans cette histoire Smile? Les arabes doivent rester entre eux sinon ça ne marche pas? »
      Vous êtes arabe? comprends pas votre réflexion par contre sur les arabes???
      Au fait est ce que vous savez au moins ce qu’est un arabe?

      vous êtes comme Héloise vous aimez les clichés.

      Comme l’a bien compris mimi je fais référence à la mixité religieuse.

      • Effectivement, je n’avais pas compris que vous parliez de mixité religieuse. Autant pour moi, mais ça n’explique pas le ton condescendant avec lequel vous m’avez répondu.
        Visiblement je n’ai pas votre niveau de culture, alors dites moi ce qu’est un arabe?

        Merci Mimi d’avoir pris le temps de me répondre avec politesse.

        • « Je ne vois pas très bien ce que vient faire la mixité dans cette histoire Smile? Les arabes doivent rester entre eux sinon ça ne marche pas? »

          C’est quand même vous qui l’avez écrit non? Dans cette histoire… que les arabes doivent rester entre eux …

          saha ftourkoum

  8. @ Aurore : je pense que Smile parle de la mixité religieuse (c’est pour ça qu’il ou elle parle d’ambiance familiale « musulmane »).

    Pour ce qui est de la possible islamophobie d’Héloïse je n’en sais rien, mais je l’ai perçue comme Al Kanz, Allahou-a’lam

  9. Soubhanallah, ils ne supportent pas de voir un « arabe » avec la barbe, on le voit des qu’on sort dans la rue, ils changent de trottoir, c’est la mauvaise mentalité des français, en Angleterre par exemple, avoir la barbe,ça passe inaperçu, peut-être est-ce dû au comportement de certains et surtout des médias qui enveniment les choses ?

  10. j’aimerai bien savoir si on peux avoir l’adresse du magasin et leurs enseignes
    questions de savoir ou je peux acheter mes ordinateurs
    le clients est rois
    imaginer si on on ai 50 a acheter a la boutique A au lieu de la boutique B
    si chacun de nous passe a a ce magasin et explique qu’il a besoin d’un ordinateur mais que suite a ce problème il préféré l’acheter a un autre enseigne
    on peux aussi bien noter les enseignes qui nous respectent

  11. Salam alaikoum a toutes et tous .

    Encore une fois un acte honteux viens d’être commis !
    Je pense que des journées « Ma Barbe Mon Combat » doit être organiser !
    Le projet est simple montrer aux autres que nous sommes solidaire en créent des rencontres dans les places publics ou dans ces soit disant centres commerciaux ou le regard des autres est si pesant !

  12. Après il faut tout de même reconnaître que le terme « salafi(ste) », n’a plus beaucoup de sens chez nos contemporains. En effet Ayman Al-Zaouahiri se revendique « salafi », Rabi` Al-Madkhali également – entre l’un et l’autre c’est le jour et la nuit – d’autres oulémas aussi, même s’ils ne se reconnaissent ni dans l’un, ni dans l’autre. Force est de constater que le terme est désuet, car il ne remplit plus sa fonction, comme à l’époque où les musulmans se sont revendiqués comme sunnites pour se distinguer des chiites, puis comme adhérant au credo des salafs, pour ce distinguer de ceux qui suivaient les khalafs (ach`arites, matouridites etc.)

    Bref si une Corse apparement Bobo ne sait pas ce que salafi veut dire, ce n’est pas de sa faute, beaucoup de musulmans ne s’y retrouvent pas non plus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles