spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Infographie : le « risque terroriste », une commodité contre les libertés

Dans la même catégorie

Depuis bien des années, même avant le 11-septembre, le risque terroriste est agité comme un chiffon rouge, permettant aux États, des plus dictatoriaux aux plus « démocratiques », de manipuler – au sens propre comme au sens figuré – les populations. Évoquer le « risque terroriste » et les lois les plus liberticides passeront comme une lettre à la poste.

Meg Clain, citoyenne américaine, démonte en une infographie toute cette propagande.

Risque terroriste
Source : Meg Clain

Tout cela tranche avec ce que l’on peut lire dans les médias dits « mainstream ». A lire l’Express, le Point ou Le Figaro, chaque musulman est per se un terroriste. Pas nécessairement en acte, assurément en puissance ; ce que nous fit dire ce qui suit :

99,4 % ? Tant que ça ? Lisez donc ce qui suit : Tous les terroristes sont musulmans excepté 99,6 % d’entre eux qui ne le sont pas. Source ? Europol.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

15 Commentaires

  1. Salam,
    La situation catastrophique dans laquelle se trouve le journalisme à encore fait ses preuves ces derniers jours.
    Pour certains d’entre eux j’aurais presque honte à leur place de faire le métier qu’ils font…
    Ce n’est plus de la misère intellectuelle c’est autre chose : c’est le non- être ou de la mythomanie médiatique
    C’est une profession devenue faiblarde, sans identité ou force de caractère perdu dans la masse de salades qu’elle nous ressert heure par heure sans effort de vérification d’investigation de compréhension des phénomènes.
    Le journalisme c’est devenu une moulinette à fabriquer de la purée médiatique prête a l’emploi, pour être avalé directement
    Miam le fast-food média

    Ce décalage entre la réalité et l’interprétation journalistique sert l’inculture, comme si on avait besoin de ça!

    Attention il reste encore de vrais journalistes qui font bien leur travail de journalisme ce ne sont pas des bénis-oui-oui ! mais dommage ils sont moins médiatisés en prime-time.

    • Wa ‘aleykom salam wa rahmatullah wa barakatuh !

      Comme disait l’autre, le journaliste contemporain est soit une « prostituée » , faisant le sale boulot de désinformation et de propagande au service des groupes militaro-industriels qui possèdent les médias (Dassault, Lagardère par exemple) en étroite collaboration avec les politiques eux-mêmes soumis au pouvoir de la finance internationale, soit un chômeur, ce professionnel qui faisait son job sans parti pris et jugeait seulement à la lumière des faits établis.
      Posons donc la question aux futurs journalistes : alors, prostituée ou chômeur ?
      Au passage, la mascarade au Mali et en Algérie fait doucement sourire…AQMI est une création et officine des services secrets algériens, donc de la France. On crée des terroristes islamistes égorgeurs (que l’on a d’ailleurs envoyé, financé et armés pour combattre M. Kadhafi en Libye avec la bénédiction de Sarkozy) pour maintenant les combattre soi-disant au nom de la lutte contre le terrorisme…
      Ma plus grande peine est que le bouc-émissaire dans toute cette histoire est encore l’Islam et que ce sont une fois de plus les musulmans des petits peuples et qui n’ont rien demandé qui vont en pâtir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles