spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Quand une cour d’appel invente la « nationalité arabe »

Dans la même catégorie

drapeau du Maroc
Drapeau arabe selon la cour d’appel de Lyon – © Free Grunge Textures

Géographie. Après « l’islam comme pays », voici la « nationalité arabe ». Nous ne sommes plus en Australie, mais bien en France, à Lyon.

Dans une ordonnance rendue par la cour d’appel de Lyon, suite à un jugement impliquant un ressortissant marocain, il est fait mention de la nationalité de ce dernier. Mohamed S., apprend-on, est non pas de nationalité marocaine, mais de « nationalité arabe » : « Le préfet du département de Savoie a prononcé la reconduite à la frontière de Monsieur Mohamed _____ de nationalité arabe. »

nationalite arabe

C’est le blog d’avocat Pole-juridique.fr qui relève l’impair, non sans relever que « sous la plume d’un magistrat hexagonal, les mentions relatives à la langue, la culture, ou la religion de la personne jugée demeurent rarissimes. » Et d’ajouter : « Les décisions de justice ne se réfèrent jamais à des +prévenus blacks+, des +justiciables de race jaune+, ou des +suspects juifs+. Heureusement. »

Manuel Valls, le très fourestien ministre de l’Intérieur, si prompt à critiquer vertement les magistrats, devrait saluer le parler-vrai de ce juge en des temps où les institutions républicaines sont menacées par des hordes de femmes voilées si fourbes qu’elles poussent le vice jusqu’à faire des études supérieures.

Pour lire l’ordonnance en question, cliquez sur le lien suivant : Mohamed S., de « nationalité arabe », l’ordonnance du juge.

(merci à @awaguevara)

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

24 Commentaires

  1. « La France aux français » ? Hum Hum !! Ces derniers devraient plutôt apprendre à parler correctement !

  2. Selem alikoum il peut effectivement faire annuler la décision pour vice de forme puisque le pays n’est non seulement pas celui d’origine de cette personne, mais ce pays n’existe même pas. Donc je verdict seras déclaré nul et caduque.

  3. Salam ‘alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh,

    Je dis non, non et encore non. SoubhanAllah… ce n’est pas possible.
    Certes l’erreur est risible et pathétique à la fois.

    J’espère que cette erreur sera en faveur de la personne dont on a remixer ses origines.

    Qu’Allah lui facile. Ameen.

    Wa salam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles